Genève, Bibliothèque de Genève, Ms. fr. 70/2
Creative Commons License

Notice de Paule Hochuli Dubuis, Bibliothèque de Genève, pour e-codices 2013.

Handschriftentitel: La Bouquechardière, de Jean de Courcy, seigneur de Bourg-Achard (1360-1431)
Entstehungsort: Atelier lyonnais (voir Décoration)
Entstehungszeit: Seconde moitié du XVe siècle, ca. 1457-1482 (Voir Fontannaz, p. 18)
Beschreibstoff: Vélin
Umfang: (I) garde antérieure + 228 f. + (227 f. foliotés 1-227 + 1 f. non folioté entre les f. 165 et 166) + (II) garde postérieure
Format: 350 x 255 mm
Seitennummerierung: Foliotation moderne en chiffres arabes, au crayon gris
Lagenstruktur: (I) garde antérieure + 20 quaternions (1-8v ; 9-16v ; 17-24v ; 25-32v ; 33-40v ; 41-48v ; 49-56v ; 57-64v ; 65-72v ; 73-80v ; 81-88v ; 89-96v ; 97-104v ; 105-112v ; 113-120v ; 121-128v ; 129-136v ; 137-144v ; 145-152v ; 153-160v + 1 ternion (161- [165bis v]. ) + 7 quaternions (166-173v ; 174-181v ; 182-189v ; 190-197v ; 198-205v ; 206-213v ; 214-221v) + 1 ternion (222-227v) + (II) garde postérieure - Réclames
Zustand: bon
Seiteneinrichtung: Lignes justifiantes - 2 colonnes - Cadre de justification : 235 x 170 mm (75 mm par colonne) - 44 lignes par pages pour les colonnes standards - Réglure à l’encre rose
Schrift und Hände:
  • Ecriture bâtarde
  • Encre noire
Buchschmuck:
  • Ce manuscrit, en deux volumes, a été produit dans l'atelier lyonnais dit de Guillaume Lambert. Cet atelier, actif dans le dernier quart du XVe s., tire son nom de convention du copiste Guillaume Lambert responsable de la transcription d’un livre d’heures en 1484 à Lyon (Londres, catalogue Quaritch, 1931, n°47. Voir Avril et Reynaud).
  • Enluminures à demi-page, placées au début de chacun des trois derniers livres de la chronique :
    • f. 2 : Nemrod présidant à la construction de la tour de Babel
    • f. 76 : Philippe de Macédoine invité à pénétrer dans la cité d'Aramis
    • f. 167 : Antiochus, roi d'Egypte, entre dans Jérusalem
    Les peintures sont encadrées d’un ruban doré qui se déroule en spirale autour d’une tige, élément important pour établir la provenance lyonnaise du manuscrit (voir Fontannaz, p. 4 et Avril et Reynaud)
  • Rubriques
  • Lettrines
  • Lettres champiées
  • Bouts de ligne
  • Pieds de mouche
  • Rinceaux
  • Baguettes
  • Marges partiellement fleuries (f. 1, 74, 166)
Spätere Ergänzungen: Sur le contre-plat inférieur :
Etiquette imprimée Bibliothèque de Genève, Mss. Inventaire 229 et, en dessous, au crayon gris, Ms. fr. 70, t.2 et Inv. 229 (230 biffé)
Etiquette à rabat avec l’inscription imprimée : MS. FRANÇAIS- CHRONIQUE DE JEAN DE COERCY, chevalier normand. HISTOIRE ANCIENNE SUR VELIN. 15me siècle. Donné en 1742 par A. Lullin
Einband:
  • Basane brune datant des Petau (XVIIe siècle). Motifs estampés à froid et dorés. Au centre un médaillon doré et ovale, à entrelacs, est ceint d’un cadre délimité par 6 filets dont deux dorés avec, dans les angles, des fleurons également dorés.
  • Tranche dorée
Inhaltsangabe:
Compilation d’histoire ancienne sur la création du monde, la ville de Thèbes, la guerre de Troie, les faits de Philippe et Alexandre le Grand et l’histoire des Macchabées. L’œuvre est divisée en 6 livres : 1. Histoire de la Grèce. 2. Troie et sa destruction. 3. Histoire des Troyens échappés à la ruine de leur cité. 4. Les Assyriens. 5. Les Macédoniens. 6. Les Macchabées
Le deuxième volume contient les 3 derniers livres (Livres 4-6)
  • F. 2 (prologue) Aprez ce que des Troyens avons parlé et comme leur cyté fut jadis destruicte, meismement comme de la lignié qui d'eulx yssit furent apres plusieurs regnes peuplez, me convient-il des Assiriens dire comme premier heurent commencement et comme leur regne fut a plusieurs roys par force commis. …–… F. 224v°- 225 Lors apparut la grace de Dieu, Nostre Sauveur, a tous les hommes, eux retraians de toute iniquité et revocans aux desirs seculiers. Or pensons dont la grace de ce benoit et glorieux enffant, tant que de sa clarté soyons enluminez et que sa grace et benignité puisse sur nous apparoir, tant que en la fin soyons heritez en son benoit regne saint et precieux devant la face de son glorieux pere qui vit et regne pardurablement. Amen.
  • f. 1-1v° table des matières du 4e livre
  • f. 2-3 prologue
  • f. 3-72v° 4e livre
    • (f. 3) « L’ystoyre s’ensuit de la fondacion de Babilone et qui fut cil qui premier la fonda. Premier chappitre »
    • (f. 4) « De Bellus et du roy Nynus qui premiers regnerent en Grece. IIe c. »
    • (f. 5v) « De Semyramis la femme du roy Nynus qui fut puissant dame. IIIe c »
    • (f. 6v) « De Nynias, le filz Nynus, et d’autres qui aprez lui regnerent. IIIIe c. »
    • (f. 7v) l’espace réservé à la rubrique est demeuré blanc. Suivant la table des chapitres, ce dernier est intitulé « Cy commence l’istoire de Sardanapalus et de Arbachus. Ve c. »
    • (f. 8v) « De Salmanazar qui print Samarie et mena le peuple en chetivoison. VIe c. »
    • (f. 9v) « De Senacherith et Sedechias et comme l’ange fit partir le siege. VIIe c. »
    • (f. 11) « De Ezechias qui fut gueri par Ysaye le prophete. VIIIe c. »
    • (f. 11v) « De Manasses et de ses cruaultez et comme il amenda sa vie. IXe c. »
    • (f. 12v) « De Amon le filz Manasses. Xe c. »
    • (f. 13v) « De Joathas, le filz Jozias, et des aultres roys qui en Judee regnoient. XIe c. »
    • (f. 14) « Cy commence l’istoyre comme la cité de Nynine fut destruicte par le pechié du peuple. XIIe c. »
    • (f. 15v) « Cy commence l’istoire du grant roy Nabugodonozor et comme il destruict la cité de Jherusalem. XIIIe c. »
    • (f. 16v) « Comme Nabusardus print de rechief la cité de Jherusalem. XIIIIe c. »
    • (f. 17v) « Comme Nabugodonosor retourna en Babilone et de Jeremias. XVe c. »
    • (f. 19) « De Ezechiel qui passa le peuple a pied sec par le fleuve de Gobar. XVIe c. »
    • (f. 20) « De une ymaige orrible que Nabugodonosor vit en vision. XVIIe c. »
    • (f. 20v) « D’ung grant ymaige d’or que fit faire Nabugodonozor. XVIIIe c. »
    • (f. 21v) « Comme le roy Nabugodonosor fut mué en forme d’ung beuf. XIXe c. »
    • (f. 22v) « De Elmenadath qui fut filz Nabugodonosor. XXe c. »
    • (f. 23v) « De Egear qui fut second Nabugodonosor et de Daniel et ses compaignons. XXIe c. »
    • (f. 25) « Du roy Baltazar et de Daniel qui lui exposa ung songe qu’il vit. XXIIe c. »
    • (f. 26) « Cy commence l’ystoire du roy Astrages qui songea ung songe merveilleux de sa fille. XXIIIe c. »
    • (f. 27v) « De Sparticus et du fait de son et comme Astrages fit a Arpalus menger la char de son filz. XXIIIIe c. »
    • (f. 28v) « Comme Arpalus fit Sparticus roy de Perse et fut nommé Cyrus. XXVe c. »
    • (f. 29v) « Comme Cyrus conquist Babilone et comme il fit la riviere partir. XXVIe c. »
    • (f. 30v) « Comme Cyrus conquist la terre de Judee et la cité de Jherusalem. XXVIIe c. »
    • (f. 31v) « De Cressus roy de Ynde qui par Cyrus fut conquiz. XXVIIIe c. »
    • (f. 33) « Du songe que Cressus songea, lequel lui fut exposé par sa fille. XXIXe c. »
    • (f. 33v) « Comme Cyrus fut prins des Rommains et par pitié delivré. XXXe c. »
    • (f. 34v) « De la guerre qui fut entre Cyrus et la royne Thamaris. XXXIe c. »
    • (f. 36) « Comme la royne Thamaris desconfit Cyrus et comme elle lui fit trencher la teste. XXXIIe c. »
    • (f. 37v) « Cy commence l’ystoire de Judich et du roy Arphazar et comme il fit faire une cité merveilleuse. XXXIIIe »
    • (f. 38) « Du roy Cambises qui fut dit Nabugodonosor et de Holosernes. XXXIIIIe c. »
    • (f. 39v) « Comme Olophernes vint devant la cité de Bethulie pour la cuider destruire. XXXVe c. »
    • (f. 41) « Comme Judich ala en l’ost d’Olosernes pour les Juifz et la cité de Jherusalem sauver. XXXVIe c. »
    • (f. 42) « De Judich qui trencha le chief a Holosernes et le porta dedans la cité de Bethulie. XXXVIIe c. »
    • (f. 43) « Comme les Juifz desconfirent les Assiriens par le sens de Judich. XXXVIIIe c. »
    • (f. 44v) « De la mort Cambises et de Ermeides qui espousa Pantheim, la fille Cambises. XXXIXe c. »
    • (f. 45v) « Cy commence l’ystoire du roy Daires et comme il fut roy malicieusement. XLe c. »
    • (f. 46v) « Comme Daire se consentit a la reedificacion de Jherusalem. XLIe c. »
    • (f. 47v) « De la guerre qui fut entre le roy Daires et le roy Anchirus. XLIIe c. »
    • (f. 49) « De la guerre qui fut entre Daires et les Gregeoys. XLIIIIe c. » (le rubricateur s’est trompé dans la numérotation du chapitre. Il s’agit en fait du chapitre 43 et non 44)
    • (f. 50) « Cy commence l’istoyre du roy Xerces et du grant ost qu’il assembla pour aller en Grece. XLIIIIe c. »
    • (f. 51v) « De la guerre qui fut en Grece entre Xerces et Leonydes. XLVe c. »
    • (f. 52v) « De la guerre qui fut entreulx et dura trois jours. XLVIe c. »
    • (f. 53) « Comme le roy Leonides desconfit les Persains. XLVIIe c. »
    • (f. 54v) « Comme Xerxes se retrahit en la mer aprez la bataille. XLVIIIe c. »
    • (f. 55v) « De la bataille qui fut sur mer entre les Persains et les Atheniens. XLIXe c. »
    • (f. 56v) « Comme le roy Xexces retourna en Perse et laissa Mardomus en Grece pour guerre faire. Le c. »
    • (f. 57v) « De la guerre qui fut entre Mardomus et les Grecz ou il fut desconfit en bataille. LIe c. »
    • (f. 58v) « De la mort du roy Xexces et de Arthabanus qui l’occist en sa salle. LIIe c. »
    • (f. 60) « Cy commence l’ystoire de Arthaxerces et comme Jherusalem fut cloz et reedifié. LIIIe c. »
    • (f. 61) « Comme les Rommains eurent les loys des Atheniens et de Arthaxerces et des autres roys. LIIIIe c. »
    • (f. 61v-62) « Cy commence l’ystoire de Hester, du roy Assuere et de son pallaiz. LVe c. »
    • (f. 62v) « De la grant feste que le roy Assuere fit pour monstrer sa gloire. LVIe c. »
    • (f. 63v) « Comme la royne Vastra , femme du roy Assuere , desobeist a son commandement. LVIIe c. »
    • (f. 64) « Comme Hester fut espousee au roy Assuere par election. LVIIe c. » (le rubricateur s’est trompé dans la numérotation du chapitre. Il s’agit en fait du chapitre 48 et non 47)
    • (f. 65v) « Comme Amon pourchassa la mort de Mardocheus et des autres juifz. LIXe c. »
    • (f. 67) « Comme la royne Hester eust pitié des juifz. LXe c. »
    • (f. 68) « Comme Amon fit faire une croix pour faire pendre Mardocheus. LXIe c. »
    • (f. 69) « Comme Amon servit Mardocheus par le commandement du roy. LXIIe c. »
    • (f. 70v) « Du roy Assuere qui fit mourir Amon pour l’amour de Hester. LXIIIe c. »
    • (f. 71v) « Comme tout le peuple des juifz fut sauvé par Hester. LXIIIe c. » (le rubricateur s’est trompé dans la numérotation du chapitre. Il s’agit en fait du chapitre 64 et non 63)
    • (f. 73) « D’ung aultre roy nommé Arthaxerces qui print Sydoine et enchaça le roy Nepthanabus. LXVe c. »
  • f. 74-75 table des matières
  • f. 76-77 prologue
  • f. 77-165 5e livre
    • (f. 77) l’espace réservé à la rubrique du premier chapitre est demeuré vide
    • (f. 78) « De la royne Erudice qui voult avoir compaignie a son filz. IIe c. »
    • (f. 79) « De Phelippe qui fut ramené de Thebes et comme il fut roy. IIIe c. »
    • (f. 80) « De la guerre qui fut entre le roy Phelippe et les Atheniens. IIIIe c. »
    • (f. 81) « De la guerre qui fut entre Phelippe et les Ylliriens. Ve c. »
    • (f. 82) « Comme Phelippe print par force la cité de Laurice. VIe c. »
    • (f. 83) « Comme le roy Phelippe conquist les Scabiens et les Thessalliens. VIIe c. »
    • (f. 83v) « Du mariage du roy Phelippe et de Olympias qui fut fille du roy Maleisore. VIIIe c. »
    • (f. 85) « Comme le roy Phelippe conquist Malozare. IXe c. »
    • (f. 86v) « Comme le roy Phelippe conquist la cyté de Commothee. Xe c. »
    • (f. 87v) « Icy dit de la conception du grant roy Allexandre. XIe c. »
    • (f. 88v) « D’ung signe qui apparust en la grosse de la mere Alexandre et de sa naissance. XIIe c. »
    • (f. 90) « Comme Alexandre fut enseigné et aprins en science. XIIIe c. »
    • (f. 90v.) « Cy commence l’istoire des Thebains et des Lacedemons et des leurs batailles. XIIIIe c. »
    • (f. 92) « De la bataille qui fut entre ceulx de Thebes et ceulx de Fosses. XVe c. »
    • (f. 92v) « D’une aultre bataille qui fut par entreux mesmes. XVIe c. »
    • (f. 93v) « Comme ceulx de Thebes allierent Phellippe avec eulx contre ceulx de Fosses. XVIIe c. »
    • (f. 95) « Comme le roy Phellippe voult entrer en Grece et des lace (« des lace » exponctué ) comme il faulça ses aliances. XVIIIe c. »
    • (f. 96) « Comme Phelippe eust par faulceté le pays de Capadoce. XIXe c. »
    • (f. 97) « Comme le roy Phelippe occist par traison Argeus son frere. XXe c. »
    • (f. 98) « Comme le roy Phellippe print la cité de Olimpe et fit mourir ses deux freres. XXIe c. »
    • (f. 99) « De plusieurs felonnies et iniquitez que fist le roy Phelippe au peuple de Grece. XXIIe c. »
    • (f. 99v) « Cy commence l’istoire comme le roy Phelippe conquist par faulceté le pays de Tressie. XXIIIe c. »
    • (f. 101) « Comme le roy Phelippe actribua a soy plusieurs payz de Grece par faulceté. XXIIIIe c. »
    • (f. 102v) « Du roy Phelippe qui destruist plusieurs villes au pays de Grece. XXVe c. »
    • (f. 103v) « Cy commence l’istoire comme le roy Phelippe voult conquester la cité de Bysance et comme Alexandre fut fait chevalier. XXVIe c. »
    • (f. 105) « Comme Alexandre fut premier en armes et du siege qui fut devant Bisance. XXVIIe c. »
    • (f. 105v) « De la guerre qui fut entre le roy Atheas et les Ystraneans. XXVIIIe c. »
    • (f. 106v) « Comme le roy Phelippe trahit le roy Atheas faingnant que avec lui voulsist avoir paix. XXIXe c. »
    • (f. 108) « Des Triballiens qui desconfirent Phelippe en une bataille. XXXe c. »
    • (f. 109) « Cy commence l’istoire comme ceulx d’Athenes et plusieurs villes se rebellerent contre Phelippe. XXXIe c. »
    • (f. 110) « De la rebellion de Serapie et de l’Isle de Cahu ennemis Phelippe. XXXIIe c. »
    • (f. 111) « De la mort du roy Phelippe et comme par sa femme fut occiz. XXXIIIe c. »
    • (f. 112) « Cy commence l’ystoire du roy Alexandre et comme Aristote lui donna doctrine. XXXIIIIe c. »
    • (f. 113) « Comme le roy Alexandre fut coronné roy par l’octroy des princes gregeois et comme il voult destruire les ydolles. XXXVe c. »
    • (f. 114) « Comme Daires, le roy de Perse, envoya demander le tribut au roy Alexandre. XXXVIe c. »
    • (f. 115) « Comme Alexandre conquist Tarse, Romme et Ytalie. XXXVIIe c. »
    • (f. 116) « Comme Alexandre alla en Lisbe et es parties du regne d’Egipte. XXXVIIIe c. »
    • (f. 117v) « Cy commence l’istoire du roy Daire de Perse et de la guerre qui fut entre lui et Alexandre le gra[n]t. XXXIXe c. »
    • (f. 118v) « De plusieurs epistre que Daires et Alexandre s’entreenvoyerent par desrision. XLe c. »
    • (f. 120) « De la premiere bataille qui fut entre le roy Daires et Alexandre. XLIe c. »
    • (f. 121) « Comme le roy Alexandre conquist Jherusalem, Judee et Samarie. XLIIe c. »
    • (f. 121v) « Comme le roy Alexandre print Thebes et de Dyogenes. XLIIIe c. »
    • (f. 123) « Comme Alexandre alla en Athenes et en Lacedemon. XLIII » (le rubricateur s’est trompé dans la numérotation du chapitre. Il s’agit en fait du chapitre 44 et non 43)
    • (f. 124) « Comme Alexandre se partit pour aller en Aise et de la IIe bataille qui fut entre luy et Daire. XLVe c. »
    • (f. 125v) « Comme Allexandre alla en Surie et conquist celle terre et l’isle de Roddes. XLVIIe c. » (le rubricateur s’est trompé dans la numérotation du chapitre. Il s’agit en fait du chapitre 46 et non 47)
    • (f. 126v) « De la IIIe bataille qui fut entre Daire et le roy Alexandre. XLVII. »
    • (f. 128) « De la troisieme bataille ou Daires fut vaincu et dura trois jours. Chapitre LXVIIIe » (le rubricateur s’est trompé et dans l’intitulé du chapitre et dans la numérotation du chapitre. Il s’agit en fait de la quatrième bataille et du chapitre 48 et non 68)
    • (f. 129) « De la mort du roy Daires en la presence du roy Alixandre. XLIXe »
    • (f. 130v) « Comme Alixandre fit pendre ceulx qui avoyent tué Daires et comme il espousa Resonas sa fille. Le »
    • (f. 131) « De la guerre que fit Hadiger et Antipater et des cruaultez que fit le roy Alixandre. LIe »
    • (f. 132v) « De Olimpias, la mere Alexandre, et de pluseurs terres que en celuy temps conquist. LIIe »
    • (f. 133v) «Comme le roy Alexandre alla en Inde par les mons de Caspue et de la royne Cleophilis. LIIIe »
    • (f. 134v) « Cy commence l’istoire du roy Porrus d’Inde, comme Allixandre alla en celle partie. LIIIIe »
    • (f. 135v) « De la premiere bataille entre Porrus et Alexandre. LVe »
    • (f. 136v) « Du roy Alexandre qui poursuivit Porrus et des merveilles qu’il trouva es desers d’Inde la majeur . LVI »
    • (f. 138) « Comme le roy Alixandre arriva en la terre de Bastie. LVIIe »
    • (f. 139) « De la IIe bataille de Inde en la quelle fut desconfit le roy Porrus. Chapitre LVIIIe »
    • (f. 140) « Comme Alexandre ala en parfonde Inde et de pluseurs merveilles qu’il trouva es desers et des arbres du souleil et de la lune. LIXe »
    • (f. 141) « Comme Alexandre desconfit Porrus cors a corps et l’occist devant sa compaignie. LXe »
    • (f. 142) « Comme Alixandre conquesta la couronne d’Inde et comme il vint a prendre ses pocessions. Chapitre LXIe »
    • (f. 143) « Du roy de Tigre qui saigement ouvra envers le roy Alixandre. LXXIIe » (le rubricateur s’est trompé dans la numérotation du chapitre. Il s’agit en fait du chapitre 62 et non 72)
    • (f. 144) « De la bataille qui fut entre les Confidunens et les Galgariens et Alexandre. LXIIIe »
    • (f. 144v) « De la grant bataille que eut le roy Alexandre contre les Madriens et de pluseurs terres qu’il conquesta. LXIIIIe »
    • (f. 146) « Comment le roy Alixandre print Dyomedes, robeur de mer, et de pluseurs aultres conquestes. LXVe »
    • (f. 147) « Des justices que fit Alexandre apres celle conqueste. LXVIe »
    • (f. 148) « De la royne Caudace qui fit prendre la figure du roy Alexandre. Chapitre LXVIIe »
    • (f. 148v) « De Caudolus qui perdit sa femme et luy fit rendre le roy Alexandre. Chapitre LXVIII »
    • (f. 149v) « Des amours de Caudace et comme Alexandre devers elle alla. LXIX »
    • (f. 150v) « Cy commence l’istoire comment Alexandre conquist Babilone. LXXe »
    • (f. 151v) « Comme Alixandre entra en Babilonne en grant magnificence. LXXIe »
    • (f. 152v) « Comme le roy Alixandre fut emprisonné en Babilone a la feste qu’il fit. LXXII »
    • (f. 153v) « De la mort Alixandre et de la douleur que ses gens menerent et de l’espitre qu’il envoya a sa mere. LXXIIIe »
    • (f. 154v) « Cy commence l’ystoire du roy Alixandre comme il departit ses regnes a ses successeurs. LXXIIIe » (le rubricateur s’est trompé dans la numérotation du chapitre. Il s’agit en fait du chapitre 74 et non 73)
    • (f. 155v) « De Olimpias qui voulut accomplir ce que Alexandre avant sa mort luy avoit requis. LXXIIIIe » (le rubricateur s’est trompé dans la numérotation du chapitre. Il s’agit en fait du chapitre 75 et non 74)
    • (f. 156v) « De la guerre qui fut entre Antipater et les Athennens. LXXVIe »
    • (f. 157v) « Des batailles qui furent entre Perdicas et les gens de Capadoce et Anthiocus. LXXVIIe »
    • (f. 158) « De la guerre qui fut entre Emeridus et Theolopothenus. LXXVIII »
    • (f. 159) « Des batailles qui furent entre Emeridus et Anthigonus. LXXIX »
    • (f. 160v) « Comme Olimpias, la mere Alexandre, fina ses jours par guerre merveilleuse. IIII XX »
    • (f. 161) « De la mort Hercules le fils Alexandre et de Resonas fille du roy Daires. Chapitre IIII XXI »
    • (f. 162) « Comme la guerre recommensa entre Tholomeus et Anthigonus. Chapitre IIII XXII »
    • (f. 163) « De Antipater qui tua sa mere et de la guerre qui de ce yssit. Chapitre IIII XXIII »
    • (f. 164) « Comme Liscinacus occist Antipater et Agathadon et de la bataille qui apres s’ensuivit IIII XXIIII
  • f. 166-166v° table des matières
  • f. 167-168 prologue
  • f. 168-225 6e livre
    • (f. 168) « Cy commence l’ystoire de Anthiocus qui print Jherusalem et des destructions qu’il fit en celle cyté. Ie c. »
    • (f. 169) « Comme Mathatias et ses filz se partirent de Jherusalem et de la guerre que apres en advint et de Mathathias qui mourust. IIe c. »
    • (f. 170v) « Comme Judas machabeus se contint contre Anthiocus qui l’oppressoit. IIIe c. »
    • (f. 172) l’espace réservé à la rubrique du chapitre 4 est demeuré blanc
    • (f. 173v) « Comme Judas sumit (la lettre « B » a été mise en exposant pour « submit » ) plusieurs peuples par fortes batailles et print plusieurs fortes citez. Ve c. »
    • (f. 175) « De la mort du roy Anthiocus et comme son filz Anthioche vint a la coronne et de la grant bataille qui fut entre lui et Judas. VIe c. »
    • (f. 177) « Comme Demetrius fut roy de Mauritanie et de la guerre qui longuement dura entre lui et Judas. VIIe c. »
    • (f. 178v) « Des aliance qui furent faictes entre les Rommains et Judas. VIIIe c. » (ce chapitre numéroté 8 n’apparaît pas dans la table des matières du livre 6. La numérotation des chapitres dans le texte est donc décalée d’un numéro par rapport à la numérotation des chapitres dans la table des matières)
    • (f. 179) « Comme Demetrius envoya ses gens en Judee et de la grant bataille ou Judas mourust. IXe c. »
    • (f. 180) « Cy commence l’ystoire de Jonathas le frere de Judas et des batailles qui furent entre lui et Bachidon et de la vengence de la mort Judas. Xe c. »
    • (f. 181v) « De la guerre qui fut entre Demetrius et Alexandre, le filz Anthioche, et des aliances faictes a Jonathas. XIe c. »
    • (f. 183) « Comme Alexandre espousa la fille Tholomeus et des batailles d’entre Jonathas et Apollonius. XIIe c. »
    • (f. 184v) « Comme Tholomeus tollit par force et faulceté au roy Alexandre son regne et comment l’ung et l’aultre moururent et des aliances que fit Demetrius avec Jonathas. XIIIe c. »
    • (f. 186) « Du roy Anthioche, filz Alexandre, et de Triphon, comme ilz firent guerre a Demetrius et des conquestes que fit Jonathas es parties de Sirie. XIIIIe »
    • (f. 187v) « Des aliances que fit Jonathas avecques les Rommains et de la guerre qui fut entre luy et Demetrius. XVe »
    • (f. 188v) « Comme Triphon deceut Jonathas tant qu’il le print en la cité de Tholomeide et occist tous ceulx qui avec luy estoient. XVIe »
    • (f. 190) « De la guerre qui recommensa entre Triphon et Jonathas et comme Jonathas fut par Triphon octis (sic). XVIIe »
    • (f. 191) « Cy commence l’ystoire de Symon, le frere Jonathas, comment il print la cité de Gazam et recouvra le chastel de Jherusalem a grant solennité. XVIIIe »
    • (f. 192) « Comment le roy Arcenses print Demetrius, parquoy Symon eut paix avec pluseurs villes qu’il recouvra et les aliances de luy et des Rommains. XIXe »
    • (f. 193v) « Comme les juifz firent Symon leur duc et par l’octroy de tous fut institué le prince des prestres. XXe »
    • (f. 194v) « Comme Antioche, le filz Demetrius, assieiga Triphon en la cité Doram, lequel de nuyt s’en fuyt par navire et comment Antioche rompit ses aliances avecques Symon. XXIe »
    • (f. 196) « De la bataille qui fut entre Sedebee, Jehan et Judas, les filz de Symon, et comment Tholomee, le filz Aboby, occist par traison Symon, Mathatias et Judas ses filz et comment leur frere occist ceulx qui le cuiderent occire. XXIIe »
    • (f. 197v) « Cy commence les ystoires qui sont contenuez ou IIe livre des machabeux et du sacrifice qui fut fait au temple nenee. XXIIIe »
    • (f. 198v) « Comme Jeremie mussa l’arche de Nostre Seigneur ou desert. XXIIIIe »
    • (f. 200) « De Helyodore qui voulut rober le temple de Jherusalem. XXVe »
    • (f. 201) « Comme Symon, prevost des euvres du temple de Jherusalem, accusa faulcement Onye. XXVIe »
    • (f. 202) « Comme Jason transporta les tresors qui estoyent a offrir ou temple Hercules. XXVIIe »
    • (f. 203v) « Comme Androniquin tua par sa faulceté Onye le grant prestre de la loy. XXVIIIe »
    • (f. 205) « De Jason qui print par assault la cité de Jherusalem. XXIXe »
    • (f. 206v) « Du merveilleux edit que fit Antioche sur la cité de Jherusalem. XXXe »
    • (f. 208) « Comment Antioche fit morir sa femme et sept filz qu’il avoit. XXXIe »
    • (f. 209) « Cy commencent les hystoires scolastiques apres la mort Symon le filz Mathatias. XXXIIe »
    • (f. 210v) « Comment Antigonus fut octis (sic) par faulceté. XXXIIIe »
    • (f. 211v) « De Alixandre et Alixandra sa femme. XXXIIIIe »
    • (f. 213) « De Hurcam et Aristobole comment eux allerent devers Pompee. XXXVe »
    • (f. 214v) « Du debat qui fut entre Pompee et Julles Cesar. XXXVIe »
    • (f. 216) « Comme Antipater fut institué prevost de Judee et de Jherusalem. XXXVIIe»
    • (f. 217v) « Comme Antioche print Jherusalem sur Herode et Phacel son frere. XXXVIIIe »
    • (f. 219) « De Octovien et du roy Herodes, comme il alla a Romme. XXXIXe »
    • (f. 220v) « Comment Herode print par puissance Jherusalem. XLe »
    • (f. 222) « De la bataille qui fut a Acie entre Octovien et Anthonius. XLIe »
    • (f. 223v) « Comment Alixandre et Aristobole cuiderent faire morir leur père Herode. XLIIe »
  • f. 240v-241v feuillets blancs
Entstehung der Handschrift:
  • Cette compilation de récits mythologiques, bibliques et légendaires, écrite entre 1416 et 1422, est intitulée la Bouquechardière, du nom du fief de Jean de Courcy.
  • L’auteur s’inspire de plusieurs œuvres. « Il prend pour cadre la Chronique dite de Baudoin d’Avesne ou Trésor de Sapience et le remplit avec l’Histoire ancienne jusqu’à César, le Manuel d’histoire de Philippe VI de Valois. Il puise aussi à d’autres sources comme l’Ovide moralisé » (voir Dictionnaire des lettres françaises. Le Moyen Age, p. 764).
  • 35 manuscrits répertoriés
Provenienz der Handschrift:
  • Armoiries au bas de chacune des peintures frontispice. Aubert attribue le blason « d’azur à une bande d’or, accompagnée en chef d’une tête de lion arrachée du même, lampassée de gueules et couronnée d’argent, à la bordure dentelée de gueules » à la famille du Périer, originaire de Lyon. Gagnebin, de Chancel et Avril et Reynaud avancent le nom de Louis du Périer
  • Collection Petau (n°25)
  • Ami Lullin (1720)
Erwerb der Handschrift: Bibliothèque de Genève (1756, legs Ami Lullin)
Bibliographie:
  • Dictionnaire des lettres françaises. Le Moyen Age. La Pochothèque, 1992, p. 764.
  • Isabelle Delaunay, Jean-Baptiste Lebigue et al., L’enluminure en France au temps de Jean Fouquet, Paris, 2003, p. 56-59.
  • Claudia Rabel, « Artiste et clientèle à la fin du Moyen Age : les manuscrits profane du Maître de l’échevinage de Rouen » dans Revue de l’art, 84, 1989, p. 48-60.
Bibliographie générale:
  • Hippolyte Aubert, Notices sur les manuscrits Petau conservés à la bibliothèque de Genève, Paris 1911, p. 69-73.
  • François Avril et Nicole Reynaud, Les manuscrits à peinture en France, 1440-1520, Paris, 1993, p. 358-360.
  • Béatrice de Chancel, «Les manuscrits de la Bouquechardière de Jean de Courcy» dans Revue d’histoire des textes, éd. du C.N.R.S, t. XVII, 1987, p. 219-290 et dans Positions des thèses, Ecole nationale des Chartes, 1986.
  • Frédéric Elsig, « Dossier lyonnais » dans Quand la peinture était dans les livres. Mélanges en l’honneur de François Avril, Paris, 2007, p. 89-97.
  • Nicole Fontannaz, Les Chroniques de la Bouquechardière de Jean de Courcy, Genève, BPU Ms. Fr. 70/1-70/2, travail de mémoire de licence, Université de Lausanne, Faculté des Lettres, Section d’Histoire d l’art, décembre 2007.
  • Bernard Gagnebin, L’enluminure de Charlemagne à François Ier. Genève, 1976, p. 135-137.
  • Marc-René Jung, La légende de Troie en France au Moyen Age, Bâle, 1996, p. 631-634.
  • Beat Matthias von Scarpatetti, Katalog der datierten Handschriften in der Schweiz in lateinischer Schrift vom Anfang des Mittelalters bis 1550, Dietikon-Zürich, 1983, Band 2. n°611.
  • Scriptorium, t. 49, 1995, B 420.
  • Jean Senebier, Catalogue raisonné des manuscrits, Genève, 1779, p. 332-334.
  • Notices IRHT (déposées au département des manuscrits de la BGE).