Genève, Bibliothèque de Genève, Ms. fr. 190/1
Creative Commons License

Notice de Paule Hochuli Dubuis, Bibliothèque de Genève, pour e-codices 2010.

Handschriftentitel: Des cas des nobles hommes et femmes, de Jean Boccace
Entstehungsort: Atelier parisien (voir à Décoration)
Entstehungszeit: circa 1410.
Beschreibstoff: Vélin.
Umfang: (I-III) gardes antérieures (foliotées I et II) + 179 folios + (IV-VI) gardes postérieures (foliotées 180-182)
Format: 405 x 295 mm
Seitennummerierung: Foliotation moderne au crayon gris.
Lagenstruktur: quaternion (f. 1r-5v) incomplet (- f.2,7,8) + 6 quaternions (f. 6r-13v, 14r-21v, 22r-29v, 30r-37v, 38r-45v, 46r-53v) + quaternion (f. 54r-60v) incomplet (- f.1) + 3 quaternions (f. 61r-68v, 69r-76v, 77r-84v) + quaternion (f. 85r-91v) incomplet (-f.7) + 11 quaternions (f. 92r-99v, 100r-107v, 108r-115v, 116r-123v, 124r-131v, 132r-139v, 140r-147v, 148r-155v, 156r-163v, 164r-171v, 172r-179v). Réclames. Signature A, b, C, d (f. 1v, 2r, 3r, 4r).
Zustand: Bon.
Seiteneinrichtung: 2 colonnes - Justification : 260 x 175 mm (75 mm par colonne) - 40 lignes par pages pour les colonnes standard, c’est-à-dire sans vignette historiées - Réglure à l’encre noire.
Schrift und Hände: Littera gothica textualis
Buchschmuck:
  • L’enlumineur principal est le Maître de Luçon (actif à Paris entre 1390 et 1417), connu également comme le Maître d’Etienne Loypeau. Il prend son nom d’un pontifical destiné à Jean de Berry, constitué de pièces propres à un pontifical à l’usage de Luçon et des pièces propres à un missel, copiées sur le pontifical–missel de l’évêque de Luçon Etienne Loypeau (BnF, latin 8886). D’autres artistes dans sa mouvance ont participé à la décoration de ce manuscrit.
  • Bernard Gagnebin avance aux côtés du Maître de Luçon, le Maître du « Térence des ducs » d’après deux manuscrits des comédies de Térence conservé l’un à la BnF (latin 7907A), et l’autre à la Bibliothèque de l’Arsenal (Ms. 664).
  • Millard Meiss reconnaît également dans le Térence conservé à l’Arsenal un style en partie proche du manuscrit de Genève. Par contre il attribue celui conservé à la BnF à un artiste proche de Jaquemart de Hesdin.
  • Le Ms. fr. 190 a certainement servi de modèle à un autre exemplaire du même texte illustré pour le duc de Bourgogne Jean sans Peur (Paris, Bibliothèque de l’Arsenal, Ms. 5193). En effet, dans ce dernier plus de la moitié des miniatures sont identiques au manuscrit genevois et près d’un quart s’en inspire. Millard Meiss attribue les miniatures du Boccace de Jean sans Peur à d’autres ateliers, incluant celui du Maître de la Cité des Dames et celui dans la mouvance du Maître de Bedford.
  • 143 vignettes historiées de la largeur d’une colonne (85/92 mm x 75 mm) excepté au 96v, volume II, où la vignette est peinte sur deux colonnes (158 mm x 172 mm) - Dominance des couleurs bleu ciel, vermillon, rose et vert clair - Deux emplacements pour vignette sont demeurés vides volume I, (f. 46v et f. 55v).
  • Rubriques.
  • Titre courant formé de lettres champiées.
  • Antennes composées de feuilles de vignes enluminées.
  • Lettres champiées.
  • Lettres fleuries.
  • Iconographie des 72 vignettes historiées :
    f. 7v: Adam et Eve ;
    f. 10r: Nemrod, fondateur de la ville de Babylone ;
    f. 11v: Saturne dévorant un de ses enfants ;
    f. 14v: Cadmus roi et fondateur de Thèbes ;
    f. 18r: le berger Phorbas pend par les pieds Oedipe enfant ;
    f. 20r: Thyeste et Atrée ;
    f. 22r: Thésée combattant un taureau ;
    f. 28r: Hercule déracinant un arbre ;
    f. 31v: Priam ;
    f. 35v: Agamemnon, Clytemnestre et Egisthe ;
    f. 39r: Samson brisant les colonnes d’un palais ;
    f. 44v: Machareus, prêtre d’Apollon, tue Pyrrhus, le fils d’Achille ;
    f. 47 : Samuel faisant proclamer Saül roi des Juifs ;
    f. 49r: Saül s’ôte la vie devant ses enfants morts ;
    f. 49v: Hadar-Ezer, roi de Soba, et Hadad, roi de Damas, détrônés ;
    f. 50r: Roboam, roi des Juifs ;
    f. 51r: Sésonq, roi d’Egypte, menace Roboam ;
    f. 52v: le jeune romain Mucius Scaevola met sa main à brûler au feu ;
    f. 53v: Zamri, ursupateur du roi d’Israël Ela, assiégé par Amri, fait allumer un bûcher et s’y précipite ;
    f. 55r: Athalie souffrant la décapitation ;
    f. 56r: Pygmalion, roi de Tyr, assassine son beau-frère Sychée en présence de Didon ;
    f. 59v: Didon se perçant d’une épée sur une tour ;
    f. 60r: Sardanapale, roi d’Assyrie, au milieu de ses femmes tandis qu’un soldat vient lui annoncer que les ennemis sont aux portes de Ninive ;
    f. 63r: Sardanapale se jetant dans le feu où brûlent ses trésors ;
    f. 64v: Osias, roi de Juda, agenouillé devant un autel, offre en sacrifice un agneau et est aussitôt frappé de la lèpre ;
    f. 66v: Nabuchodonozor devant Sédécias auquel on arrache les yeux ;
    f. 68v: mort de Sédécias, aveugle dans sa prison ;
    f. 69r: Cyrus le Grand, fils de Mandane et petit-fils d’Astyage, est allaité par une louve devant un berger ;
    f. 72v: rêve d’Astyage, roi des Mèdes ;
    f. 74v: femme de Candaule, nue devant Candaule et Gygès ;
    f. 75v: Atys, fils unique de Crésus, tué par la javeline du Phrygien Adraste ;
    f. 77r : la reine Tomyris faisant trancher la tête du roi Cyrus ;
    f. 80v: Tullus Hostilius fait écarteler Metius Sufetius ;
    f. 82r: un homme seul parlant (Boccace ou Laurent de Premierfait) ;
    f. 83r: débat de Pauvreté et de Fortune ;
    f. 86r: Tullus Hostilius devant un autel ;
    f. 88v: mort de Tarquin ;
    f. 89v: suicide de Lucrèce, épouse de Lucius Tarquinius Collatinus ;
    f. 95v: Cambyse II, fils de Cyrus, se transperce la cuisse avec son épée ;
    f. 100r: Xerxès passant une rivière avec son armée ;
    f. 102v: Xerxès tué par son ministre Artaban ;
    f. 104v: Artaxerxès tue Artaban ;
    f. 106v: Virginie est sacrifiée par son père Virginius qui ne veut pas la remettre aux gardes d’Appius Claudius ;
    f. 109r: Appius Claudius enchaîné en prison ;
    f. 110v: cyclopes chassés de Sicile ;
    f. 111v: Alcibiade avec des marins sur un bateau ;
    f. 114r: l’»excusation » d’Alcibiade ;
    f. 115v: l’ »excusation » de l’auteur » ;
    f. 117r: Malée fait pendre son fils Cartalon en présence de l’armée ;
    f. 118v: exécution de Hannon de Carthage ;
    f. 121v: Enagora, roi de Chypre, Théo, roi d’Egypte et Amyntas, roi de Macédoine, se lamentent sur une colline ;
    f. 124r: Artaxerxès faisant massacrer des gens ;
    f. 126v: Marcus Manlius est précipité de la roche tarpéienne ;
    f. 130r: Cléarque, tyran d’Héraclée, assassiné par Chion et Léonide ;
    f. 131r: Denis de Syracuse ;
    f. 133r: le tyran Polycrate jetant son anneau dans une rivière ;
    f. 134v: sur l’ordre d’Alexandre, on arrache les yeux de Callisthène ;
    f. 137v: Alexandre, roi d’Epire, tué en traversant une rivière ;
    f. 139r: Darius III, roi de Perse et des Mèdes, blessé sur un char ;
    f. 142v: mort du général athénien Léosthène en train d’assiéger le régent de Macédoine Antipater dans la ville forte de Lamia, au sud de Thessalie ;
    f. 145r: Eumènes, roi de Cappadoce et de Paphlagonie, emprisonné ;
    f. 146v: Olympias, mère d’Alexandre, a la tête tranchée ;
    f. 150r: Agathocle, roi de Sicile ;
    f. 153r: exécution des gens de la famille d’Alexandre ;
    f. 157v: Arsinoé, reine de Macédoine, tirée par les bourreaux hors d’une ville ;
    f. 159v: Ptolémée Kéraunos, roi de Macédoine, tué au cours d’une bataille menée contre les Celtes ;
    f. 163r: Pyrrhus, roi d’Epire, blessé au pied d’une ville ;
    f. 165r: mort d’Aristotin, tyran d’Epire ;
    f. 169r: Anthiocus assassiné par des brigands ;
    f. 173r: Marcus Atilius Regulus supplicié par les Carthaginois entre deux madriers garnis de clous ;
    f. 177v: Ptolémée IV, dit Philopator, roi d’Egypte, meurt assassiné entre les bras d’Agathoclée, sa concubine qui, prise elle-même, est pendue avec sa fille.
Spätere Ergänzungen: Sur le plat intérieur de la couverture, ex-libris d’Alexandre Petau.
Einband: Ais en bois recouverts de veau brun aux armes, chiffres et devise d'Alexandre Petau.
Inhaltsangabe:
  • Sommaire  du premier livre:
    • (f. 1r-5v) >Premier prologue sur le livre des cas des nobles hommes et femmes translatés de latin en françois<
    • (f. 6r-6v) >Cy commence le prologue du translateur du livre de Jehan Boccace des cas des nobles hommes et femmes<
    • (f. 6v-7v) >C’est la translation du prologue Jehan Boccace ou livre des cas des nobles hommes et femmes commençant ou latin.< « exquirenti michi. »
    • (f. 7v-9v) >De Adam et Eve. Premier chapiltre commençant en latin.< majorum nostrorum
    • (f. 9v-10) >Second chapiltre qui raisonne contre l’inobedience de noz premiers parens <
    • (f. 10r-11) >Tiers chapiltre contenant les cas de Nembroth, premier fondeur de Babiloine <
    • (f. 11r-11v) >Le quart chapiltre qui raisonne contre les orgueilleux <
    • (f. 11v-14v) >Quint chapiltre parle de Saturne <
    • (f. 14v-16r) >Sixiesme chapiltre du cas de Cadmus, roy et fondeur de Thebes <
    • (f. 16-17v) >Septiesme chapiltre qui briefment compte les cas de pluseurs nobles hommes <
    • (f. 17v-20r) >Huitiesme chapiltre contenant le cas de Jocasta, royne de Thebes <
    • (f. 20r-22r) >Nuefviesme chapiltre qui en maniere d’un debat contient les cas de Thieste et de Atreus <
    • (f. 22r-24v) >Le dixiesme chapiltre contient le cas de Theseus <
    • (f. 24v-25v) >Le XIᵉ chapiltre reprend et blasme les princes  <
    • (f. 25v-31v) >Le XIIᵉ chapiltre qui en brief contient les cas d’une grant compaignie de douloureux nobles hommes et femmes <
    • (f. 31v-34v) >Le XIIIᵉ chapiltre contenant les cas de Priam, roy de Troye, de Hecube, sa femme <
    • (f. 34v-35v) >Le XIIIIᵉ chapiltre parle contre les nobles orgueilleux <
    • (f. 35v-38r) >Le XVᵉ chapiltre contient le cas du roy Agamenon <
    • (f. 38r-39r) >Le sexiesme chapiltre contient la louange et la recommendation de pouvreté <
    • (f. 39-41r) >Le dixseptiesme chapiltre contient le cas de Sanson <
    • (f. 41r-44v) >Le dixhuitiesme chapiltre parles contre les femmes <
    • (f. 44v-46r) >Ce dixneuf et derrenier chapiltre contient les cas d’aulcuns mescheans nobles hommes <
  • Sommaire  du second livre:
    • (f. 46r-46v) >Cy apres commencent les rubriques du second livre<
    • (f. 46v-47r) >Du prologue que l’auteur fait au commencement du premier livre <
    • (f. 47r-49r) >Le second chapiltre contient le cas de Saul <
    • (f. 49r-49v) >Le tiers chapiltre contient la recommendation de obeissance <
    • (f. 49v-50r) >Le quart chapiltre contient en brief les cas d’aulcuns nobles roys maleureux <
    • (f. 50r-51r) >Le Veme chapiltre contient le cas de Roboam <
    • (f. 51r-53v) >Le sixiesme chapiltre parle contre les roys et princes orgueilleux <
    • (f. 53v) >Le septiesme chapiltre contient les cas en brief d’aulcuns nobles hommes <
    • (f. 54r-55r) fin du 8eme chapitre (Le début du chapitre 8 manque, correspondant au f. 1 manquant du quaternion)
    • (f. 55r-55v) >Le IXᵉ chapiltre parle contre la desmesuree convoitise […] <
    • (f. 55v-56r) >Le Xᵉ chapiltre parle contre les Juifs nobles et maleureux <
    • (f. 56r-59v) >Le XIᵉ chapiltre contient le cas de Dido <
    • (f. 59v-60r) >Le XIIᵉ chapiltre contient la louange de Dido <
    • (f. 60r-62v) >Le XIIIᵉ chapiltre contient le cas de Sardanapallus <
    • (f. 62v-64v) >Le XIIIIᵉ chapiltre parle contre Sardanapallus <
    • (f. 64v-66r) >Le quinziesme chapiltre contient les cas de Amazias et de Ozias <
    • (f. 66r-68v) >Le XVIᵉ chapiltre contient le cas de Sedechias <
    • (f. 68v-69r) >Le XVIIᵉ chapiltre parle de la condition et estat des hommes mortelz <
    • (f. 69r-72v) >Le XVIIIᵉ chapiltre contient le cas de Astiages <
    • (f. 72v-74r) >Le XIXᵉ chapiltre raisonne et prouve que les songes sont souvant vraiz <
    • (f. 74r-75v) >Le XXᵉ chapiltre contient les complaintes et les cas d’aulcuns chetifz nobles hommes <
    • (f. 75v-77r) >Le XXIᵉ chapiltre contient le cas de Cresus <
    • (f. 77r-80v) >Le XXIIᵉ chapiltre contient en brief les cas d’aulcuns maleureux nobles hommes <
    • (f. 80v-82r) >Le XXIIIᵉ chapiltre contient le cas de Metius Sufetius <
    • (f. 82r-82v) >Le XXIIIIᵉ chapiltre contient le raisonnemant de l’auteur <
  • Sommaire du troisième livre
    • (f. 82v-83r) >Cy fine le second des neuf livres de Jehan Boccace […] et commencent les rubriques du tiers livre<
    • (f. 83r-85v) >Le premier chapiltre du tiers livre contient le debat de Pouvreté et de Fortune […] <
    • (f. 85v-88v) >Le second chapiltre contient les cas d’aulcuns maleureux nobles <
    • (f. 88v-91v) >Le tiers chapiltre contient le cas de Tarquin <
    • La fin du chapitre III et le début du chapitre IV manquent, correspondant au f. 7 manquant du quaternion.
    • (f. 92r-95v) >fin du 4ème chapitre<
    • (f. 95v-100r) >Le cinquiesme chapiltre contient en brief les cas de pluseurs nobles hommes <
    • (f. 100r-102v) >Le VIᵉ chapiltre contient le cas de Xerxes <
    • (f. 102v-104r) >Le septiesme chapiltre parle contre ceulz qui sont aveuglez de la convoitise <
    • (f. 104r-106v) >Le VIIIᵉ chapiltre contient en brief les cas d’aulcuns maleureux nobles <
    • (f. 106v-109r) >Le IXᵉ chapiltre contient le cas de Appius Claudius <
    • (f. 109r-110v) >Le Xᵉ chapiltre blasme et reprend les folz orgueilleux et desloyaulx legistes […] <
    • (f. 110v-111v) >Le XIᵉ chapiltre racompte en brief les cas de aulcuns nobles hommes <
    • (f. 111v-114r) >Le XIIᵉ chapiltre contient le cas de Alcibiades […] <
    • (f. 114r-115v) >Le XIIIᵉ chapiltre contient l’excusation de Alcibiades <
    • (f. 115v-117r) >Le quatorziesme chapiltre contient l’excusation de l’auteur <
    • (f. 117r-118v) >Le XVᵉ chapiltre contient en brief les cas d’aulcuns maleureux Affricois <
    • (f. 118v-119r) >Le XVIᵉ chapiltre contient le cas de Hannion <
    • (f. 119r-121v) >Le XVIIᵉ chapiltre parle contre les richesses <
    • (f. 121v-124r) >Le XVIIIᵉ chapiltre contient en brief les cas d’une multitude de maleureux nobles <
    • (f. 124r-125v) >Le XIXᵉ chapiltre contient le cas de Artaxerxes <
  • Sommaire du quatrième livre
    • (f. 125v-126r) >Cy fine le tiers livre de Jehan Boccace Des cas des nobles hommes et femmes. Et apres commence le quart livre et premieremant les rubriques d’icellui<
    • (f. 126v-128v) >Le second chapiltre contient le cas de Marcus Manlius <
    • (f. 128v-130r) >Le tiers chapiltre parle contre le defeal peuple […] <
    • (f. 130r-130v) >Le IIIIᵉ chapiltre raisonne en pou de paroles contre les tirans […] <
    • (f. 130v-132v) >Le quint chapiltre contient le cas de Denis <
    • (f. 132v-133r) >Le VIᵉ chapiltre raisonne contre le tirant Denis <
    • (f. 133r-134v) >Le VIIᵉ chapiltre contient principalement le cas de Policrates <
    • (f. 134v-137v) >Le VIIIᵉ chapiltre contient le cas du noble philosophe Calistenes […] <
    • (f. 137v-139r) >Le IXᵉ chapiltre contient le cas de Alexandre <
    • (f. 139r-142v) >Le Xᵉ chapiltre contient le cas de Daire <
    • (f. 142v-144v) >Le XIᵉ chapiltre contient le cas de pluseurs maleureux nobles hommes <
    • (f. 144v-146v) >Le XIIᵉ chapiltre contient le cas de Eumenes […] <
    • (f. 146v-149v) >Le XIIIᵉ chapiltre contient le cas de Olimpias <
    • (f. 149v-153r) >Le XIIIIᵉ chapiltre contient le cas de Agathodes <
    • (f. 153r-157v) >Le XVᵉ chapiltre contient en brief les cas de pluseurs maleureux nobles <
    • (f. 157v-159v) >Le XVIᵉ chapiltre contient le cas especial de Arsinoé <
    • (f. 159v-163r) >Le XVIIᵉ chapiltre contient les cas de pluseurs maleureux nobles hommes <
    • (f. 163r-164v) >Le XVIIIᵉ chapiltre contient le cas de Pirrhus <
    • (f. 165r-167r) >Le XIXᵉ chapiltre contient principalmant le cas de Arsince <
    • (f. 167r-168v) >Le XXᵉ et derrenier chapiltre parle contre beaulté de corps <
  • Sommaire du cinquième livre
    • (f. 168v-169r) >Cy fine le quart des IX livres de Jehan Boccace Des cas hommes et femmes. Et tantost apres commencent les rubriques du quint livre<
    • (f. 169r-171r) >Le premier chapiltre contient les cas de Seleucus et Anthiocus <
    • (f. 171r-173r) >Le second chapiltre contient les cas de pluseurs nobles hommes et femmes <
    • (f. 173r-176r) >Le IIIᵉ chapiltre contient le cas de Marcus Attilius Regulus <
    • (f. 176r-177v) >Le IIIIᵉ chapiltre parle contre les mauvaiz citoiens <
    • (f. 177v-179v) >Le Vᵉ chapiltre contient en brief les cas d’une grant compaignie des malheureux nobles hommes <
    Explicit : Fol. 179v Le VIᵉ chapiltre contient le cas de Siphax, roy de Numidie. Et commence ou latin « non satis ». Et cetera.
    Textgeschichte: « Des cas des nobles hommes et femmes » ne formait à l’origine qu’un seul volume. Le bibliophile et parlementaire parisien Alexandre Petau l’a fait relier en deux volumes dans le courant de la première moitié du XVIIe siècle. En effet, l'explicit du volume I (f. 179v) est la rubrique qui annonce le sixième chapitre du livre cinq qui se trouve au début du volume II. De même, dans la marge inférieure se trouve la réclame “je n'ay pas” , premiers mots du cahier suivant, aujourd'hui f. 1r du volume II.
    Editions anciennes
    • Bruges, Colart Mansion, 1476
    • Jehan Boccace, Des nobles hommes et femmes infortunez, Paris, Antoine Vérard, 4 novembre 1494
    Editions modernes
    • Céline Barbance, Edition critique du « Des cas des nobles hommes et femmes » (1409) de Laurent de Premierfait et commentaire linguistique, diplôme d’archiviste paléographe, Ecole nationale des Chartes, Paris, 1993 - Résumé dans Positions des thèses de l’Ecole des Chartes, 1993
    • P. M. Gathercole, Laurent de Premierfait’s Des cas des nobles hommes et femmes, Book I, Chapel Hill, 1968 (North Carolina Studies in the Romance Languages and Literatures, 74)
Entstehung der Handschrift: Le 13 novembre 1400, Laurent de Premierfait achève à Paris la traduction du "De casibus" de Boccace pour et chez Jean Chanteprime, général des finances. En 1409, il dédie sa seconde version au duc Jean de Berry. L'exemplaire de Genève présente la seconde version.
Provenienz der Handschrift:
  • Bernard Gagnebin signale que Le livre des cas des nobles hommes et femmes correspond à une indication près au n° 208 du Catalogue des livres du duc de Berry publié par Léopold Delisle en 1881 et en 1907, et au N° 993 des Inventaires de Jean, duc de Berry, publiés par Jules Guiffrey en 1894 où ce dernier précise que ce manuscrit fut offert au duc Jean de Berry en 1411 par son trésorier et conseiller Martin Gouge, évêque de Chartres (1406) et chancelier de France (1422).
  • Hippolyte Aubert signale les traces d’un ex-libris gratté à la fin du second volume. Selon lui, il est encore possible de le déchiffrer partiellement, ainsi reconstitué : « Ce l[ivre e]s[t au du]c de Berry ». La signature avec paraphe « Jehan » est lisible. Au-dessous figurent quelques mots également grattés mais illisibles malgré l’utilisation de la lampe de Wood.
  • Dans l'inventaire des biens du défunt duc de Berry, dressé en 1416 et déposé à la Bibliothèque Sainte-Geneviève (Ms. 841 : « succession de Jean, duc de Berry ») il est précisé que ce manuscrit fut donné au comte d'Armagnac. Cependant ce manuscrit ne contient aucune marque de propriétés du comte d’Armagnac ou d’un membre de cette famille.
  • Collection Petau, n°187 (XVIIᵉ siècle)
  • Ami Lullin (1720)
  • Legs Ami Lullin à la Bibliothèque de Genève (1756)
Bibliographie :
  • Anne D. Hedeman, « Visual translation: Illustrating Laurent de Premierfait's French Versions of Boccaccio's De casibus » dans Un traducteur et un humaniste de l'époque de Charles VI, Laurent de Premierfait, sous la dir. de Carla Bozzolo, Paris, 2004, p. 83-113;
  • Anne D. Hedeman, Translating the past : Laurent de Premierfait and Boccaccio’s « De casibus », The J. Paul Getty Museum, Los Angeles, 2008;
  • Richard C. Famiglietti, « Laurent de Premierfait : The Career of a Humanist in early fifteenth century Paris » dans Journal of Medieval History, t. 9 (1983), p. 25-42;
  • Millard Meiss, French painting in the time of Jean de Berry : the Limbourgs and their contemporaries, New-York, 1974;
  • Stefania Marzano, « La traduction du De casibus virorum illustrium de Boccace par Laurent de Premierfait (1400) : entre le latin et le français », La traduction vers le moyen français. Actes du IIᵉ colloque de l’AIEMF, Poitiers, 27-29 avril 2006, éd. Claudio Galderisi et Cinzia Pignatelli, Turnhout, Brepols (The Medieval Translator. Traduire au Moyen Age, 11), 2007, p. 283-295;
  • Marie-Hélène Tesnière, « La réception des Cas des nobles hommes et femmes de Boccace en France au XVe siècle », dans Autori e lettori di Boccacio, éd. Michelangelo Picone, Firenze, Cesati, 2002, p. 387-402.
Bibliographie générale :
  • Hippolyte Aubert, Notices sur les manuscrits Petau, Paris, 1911, p. 166-171;
  • Isabelle Delaunay, Jean-Baptiste Lebigue et al., L'enluminure en France au temps de Jean Fouquet, Paris, 2003, p. 10-16;
  • Bernard Gagnebin, L'enluminure de Charlemagne à François Ier , Genève, 1976, p. 83-87;
  • Bernard Gagnebin, « Le Boccace du duc de Berry », in Genava, N. Sériet. 5, 1957, p. 129-148;
  • Millard Meiss, French Painting in the time of Jean de Berry : The Boucicaut Master, Londres, 1968, p. 47, 102, fig. 380, 384, 389, 397, 399;
  • Millard Meiss, French Painting in the time of Jean de Berry : the late fourteenth century and the patronage of the duke, 2 vol., Londres, 1967-1969, p. 298, 310, 357-359, fig. 267, 268;
  • Paris, 1400. Les arts sous Charles VI, catalogue d'exposition du Musée du Louvre, Fayard, 2004, p. 242;
  • Roland Recht, « L’image de la Vierge et l’idéal courtois » dans Le grand atelier. Chemins de l’art en Europe Ve-XVIIIe siècle, catalogue d’exposition, Palais des Beaux-Arts, Bruxelles, (5 octobre 2007-20 janvier 2008), p. 134-149;
  • Brigitte Roux, « Boccace. Des cas des nobles hommes et femmes » dans Cléopâtre dans le miroir de l’art occidental, catalogue d’exposition, Musée Rath (25 mars-1er août 2004), p. 76-81;
  • Beat Matthias von Scarpatetti, Katalog der datierten Handschriften in der Schweiz in lateinischer Schrift vom Anfang des Mittelalters bis 1550, Dietikon-Zürich, 1983, vol. 2, p. 199;
  • Scriptorium, t. XII, 1958, p. 302;
  • Jean Senebier, Catalogue raisonné des manuscrits, Genève, 1779, p. 455-456;
  • Die Burgunderbeute und Werke burgundischer Hofkunst, Bernisches Historisches Museum, 18 mai-20 september 1969, p. 345.