Genève, Bibliothèque de Genève, Ms. lat. 367
Creative Commons License

Notice de Isabelle Jeger et Brigitte Roux, Bibliothèque de Genève, pour e-codices 2016.

Handschriftentitel: Livre d’heures de Philibert de Viry, à l’usage de Genève
Entstehungsort: Maître de l’Entrée (de François Ier), Lyon, et un collaborateur (voir Décoration)
Entstehungszeit: début du 16e siècle, après 1511, date de la publication de la Petite Passion d’Albrecht Dürer (voir Décoration)
Beschreibstoff: parchemin
Umfang: I-II (gardes antérieures) + 203 folios + III-IV (gardes postérieures)
Format: 200 x 140 mm
Seitennummerierung: foliotation moderne en chiffre arabe au crayon gris de 1 à 203
Lagenstruktur: fol. 1 (ajouté ultérieurement, au moment de son entrée en possession de Prosper de Maillard (?) ; voir Provenance) + 2 ternions (2-7v ; 8-13v) + 1 quaternion (14-21v) + 1 quaternion incomplet (22-27v) + 22 quaternions (28-35v ; 36-43v ; 44-51v ; 52-59v ; 60-67v ; 68-75v ; 76-83v ; 84-91v ; 92-99v ; 100-107v ; 108-115v ; 116-123v ; 124-131v ; 132-139v ; 140-147v ; 148-155v ; 156-163v ; 164-171v ; 172-179v ; 180-187v ; 188-195v ; 196-203v). Pas de réclame ; signatures modernes au crayon sur le premier folio de chaque cahier, avec une erreur de numérotation au folio 24.
Zustand: bon
Seiteneinrichtung: cadre de justification 133 x 85 mm ; 1 colonne ; piqûres ; réglure à l’encre rouge (20 lignes par page, pour 19 lignes de texte)
Schrift und Hände: 1 seule main, littera gothica textualis
Buchschmuck: Riche décor comprenant 80 miniatures, dont 56 en presque pleine page. Marges décorées très variées avec des fleurs, des feuilles, des oiseaux, des grotesques, se développant tout autour des enluminures. Titres rubriqués. Bouts de lignes. Lettres champies.
  • Calendrier : chaque mois est illustré par le signe du zodiaque et l’occupation correspondante. Janvier (f. 2r-v) : scène de banquet et verseau ; février (f. 3r-v) : homme se réchauffe devant un feu de cheminée et poissons ; mars (f. 4r-v) : taille de la vigne et bélier ; avril (f. 5r-v) : promenade d’un couple d’amoureux et taureau ; mai (f. 6r-v): couple d’amoureux chevauchant et gémeaux ; juin (f. 7r-v) : moisson et lion ; juillet (f. 8r-v) : tonte d’un mouton et cancer ; août (f. 9r-v) : battage du blé et vierge ; septembre (f. 10r-v) : vendange et balance ; octobre (f. 11r-v) : semailles et scorpion ; novembre (f. 12r-v): glandée et sagittaire ; décembre (f. 13r-v) : abattage du cochon et capricorne. On note une inversion des signes du cancer et du lion, et de leurs occupations respectives.
  • Péricopes : portraits des évangélistes écrivant avec leur symbole respectif
    • Fol. 14 : saint Jean sur l’île de Patmos face à la bête de l’Apocalypse
    • Fol. 16 : saint Luc
    • Fol. 18 : saint Matthieu
    • Fol. 20 : saint Marc
  • Prière à la Vierge - Obsecro te (fol. 21v): Déploration au pied de la croix avec la Vierge, saint Jean, sainte Marie-Madeleine et deux saintes femmes
  • Prière à la Vierge - O intemerata (fol. 25): La Sainte Famille où la Vierge assise au pied d’un arbre allaite son Fils, en présence de Joseph (qui pourrait dériver d’une gravure isolée de Dürer, La Sainte Famille avec cinq anges, réalisée vers 1503)
  • Office de la Vierge : 8 miniatures
    • Fol. 29v : Annonciation
    • Fol. 44v : Visitation
    • Fol. 58 : Nativité avec adoration des bergers
    • Fol. 63 : Annonce aux bergers
    • Fol. 67 : Adoration des mages
    • Fol. 70v : Présentation au Temple
    • Fol. 74 : Fuite en Egypte
    • Fol. 81 : Couronnement de la Vierge
    Remarque : Inversion dans la succession narrative de l’Adoration des bergers et de l’Annonce aux bergers (f. 58 et 63). L’Annonciation et l’Adoration des bergers dérivent des gravures du même thème de la Petite Passion d’Albrecht Dürer.
  • Psaumes pénitentiels (fol. 86) : le roi David en prière
  • Office de la Croix : 7 miniatures
    • Fol. 103 : Arrestation du Christ
    • Fol. 104v : Comparution devant Pilate
    • Fol. 106 : Flagellation du Christ
    • Fol. 107v : Portement de croix
    • Fol. 109 : Crucifixion
    • Fol. 110v : Descente de croix
    • Fol. 112 : Mise au tombeau
    Remarque : L’ensemble des miniatures de l’Office de la Croix sont directement inspirées de la Petite Passion d’Albrecht Dürer. L’enlumineur copie fidèlement les modèles gravés, avec quelques maladresses, ainsi que des simplifications des compositions ou des perspectives.
  • Office du Saint-Esprit : 7 miniatures
    • Fol. 114 : Descente aux limbes
    • Fol. 115v : Résurrection
    • Fol. 117 : le Christ ressuscité prend congé de sa mère
    • Fol. 118v : Noli me tangere
    • Fol. 120 : Repas à Emmaüs
    • Fol. 121v : Incrédulité de Thomas
    • Fol. 123 : Pentecôte
    Remarque : L’ensemble des miniatures de l’Office du Saint Esprit sont directement inspirées de la Petite Passion d’Albrecht Dürer.
  • Office des morts (fol. 125) : Job sur le tas de fumier
  • Suffrages : 25 miniatures représentant les saints avec leurs attributs ou subissant leur martyre, à l’exception des 4 premiers suffrages dédiés aux diverses représentations de la divinité
    • Fol. 164v : Trinité
    • Fol. 165v : Dieu le père
    • Fol. 166v : le Christ en homme de douleurs
    • Fol. 167 : Colombe du Saint Esprit
    • Fol. 168v : saint Michel terrassant le dragon
    • Fol. 169v : saint Jean-Baptiste (livre et agneau)
    • Fol. 170v : saint Jean évangéliste (calice empoisonné)
    • Fol. 171v : saint Pierre (clé) et saint Paul (épée)
    • Fol. 172v : saint Jacques le Majeur (pèlerin)
    • Fol. 173v : saints apôtres
    • Fol. 174v : Maiestas domini entourée du tétramorphe (pour les suffrages aux évangélistes)
    • Fol. 175v : lapidation de saint Etienne
    • Fol. 176v : saint Laurent (gril et livre)
    • Fol. 177v : saint Vincent (palme et livre)
    • Fol. 178v : saint Christophe traverse le gué avec le Christ sur ses épaules
    • Fol. 180 : saint Sébastien criblé de flèches
    • Fol. 182 : saint Nicolas (trois enfants au saloir)
    • Fol. 183 : saint Claude, en évêque, ressuscite deux personnes à terre
    • Fol. 184v : saint Antoine (diable dans un panier)
    • Fol. 185v : saint Roch (ange et chien)
    • Fol. 186v : trinité de sainte Anne
    • Fol. 187v : sainte Marie Madeleine (onguent et livre)
    • Fol. 188v : décollation de sainte Catherine (roue)
    • Fol. 189v : sainte Marguerite issant du dragon
    • Fol. 190v : sainte Barbe (tour, palme et livre)
    Remarque : le seul suffrage qui ne soit pas illustré est celui des saints martyrs (fol. 181).
  • Oraisons de saint Grégoire (fol. 192) : messe de saint Grégoire
    Remarque : Certaines compositions du livre d’heures se retrouvent dans d’autres manuscrits réalisés par le Maître de l’Entrée de François Ier dont le catalogue a été reconstitué par E. Burin (n° 65-94). A titre d’exemple, la Nativité avec l’Adoration des bergers, inspirée de la gravure de Dürer, est reproduite dans le Missel de Saint-Claude (Paris, Bibliothèque de l’Assemblée nationale, ms. 10, fol. 142), et dans le lectionnaire de Saint-Nizier (Lyon, Bibliothèque municipale, ms. 5136, fol. 7v). De même, le repas à Emmaüs, l’incrédulité de Thomas, eux aussi tirés de la Petite Passion, mais aussi la Sainte Trinité, se retrouvent dans les Heures de Genève (f. 120, 121v et 164v) et dans le lectionnaire de Saint-Nizier (Lyon, BM, ms. 5136, fol. 71v, 73v et 82v).
    Un proche collaborateur du Maître de l’Entrée réalise certaines miniatures dont la mise au tombeau (f. 112), la descente aux limbes (f. 114) et la Résurrection (f. 115v), dans un cahier où intervient aussi le maître principal.
Einband: issue de la firme Riviere & Son, fondée à Londres en 1881 (marque sur le contreplat supérieur « bound by Riviere and son »). En cuir brun, les deux plats et le dos ornés d’un décor doré, composé d’un motif central de rinceaux végétaux et d’une bordure d’encadrement ; 5 nerfs saillants ; fleurons dorés insérés dans les entrenerfs ; deux fermoirs métalliques ; doré sur tranche. Titre inscrit sur le dos en lettres dorées : Horae ad usum / Gebennensis / Dyocesis et Manuscript / XV saec.
Inhaltsangabe:
  • ff. 2v-13v : calendrier
  • ff. 14-21 : lectures des évangiles (quatre péricopes habituelles : Jn 1, 1-14 ; Lc 1, 26-38 ; Mt 2, 1-12 ; Mc 16, 14-20)
  • ff. 21-24v : prière à la Vierge - Obsecro te (au masculin)
  • ff. 25-27v : prière à la Vierge - O intemerata (au masculin)
  • f. 28 : blanc
  • ff. 28v-85v : Office de la Vierge
    • Rubrique introduisant l’Office de la Vierge : >Hic incipit officium beate Marie virginis ad usum ecclesie Geben[nensis]. Et primo. Ad matutinas.< (f. 28v)
    • matines composé d'un nocturne avec 3 leçons (ff. 29-44) ;
    • laudes (ff. 44v-57v) ;
    • prime (ff. 58-62v) ;
    • tierce (ff. 63-66v) ;
    • sexte (ff. 67-70) ;
    • none (ff. 70v-73v) ;
    • vêpres (ff. 74-80v) ;
    • complies (ff. 81-85v)
  • ff. 85v-95v : sept psaumes pénitentiels (ps. 6, 31, 37, 50, 101, 129, 142)
    • Rubrique (f. 85v) : >Sequuntur septem psalmi penitenciales. Ne reminiscaris domine. Psalmus David.<
  • ff. 95v-98v : litanies
    • Rubrique (f. 95v) : >Incipit letania<
  • ff. 98v-102v : diverses prières
  • ff. 102v-113v : Office de la croix
  • ff. 113v-124v : Office du Saint-Esprit
  • ff. 124v-162v : Office des morts
    • Rubrique (f. 124v) : >Incipiunt vigilie mortuorum. Ad vesperas an[tiphona] Placebo. Ps[almus].<
    • vêpres de la vigile (ff. 125-131v) ;
    • matines comprenant 3 nocturnes avec 9 leçons (ff. 131v-151v) ;
    • laudes (ff. 151v-162v)
  • ff. 162v-164 : prière du pape Jean XII (955-964) à réciter en passant par un cimetière
    • Rubrique (f. 162v) : >Papa Iohannes XII dedit omnibus existentibus in statu gracie devote dicentibus sequentem orationem transeundo per cymiterium tot annos indulgenciarum quot fuerunt ibi sepulta corpora. Oratio.<
  • ff. 164r-191v : Suffrages
    • Rubrique (f. 164) : >Sequuntur suffraga plurimorum sanctorum et sanctarum. Et primo. De sanctissima trinitate<
    • De sanctissima trinitate ;
    • de sancto Michaelo archangelo ;
    • de sancto Iohanne baptista ;
    • de sancto Iohanne evangelista ;
    • de sancto Petro et Paulo ;
    • de sancto Iacobo ;
    • de omnibus apostolis ;
    • de quatuor evangelistis ;
    • de sancto Stephano ;
    • de sancto Laurenctio ;
    • de sancto Vincencio ;
    • de sancto Christoforo ;
    • de sancto Sebastiano ;
    • de pluribus martyribus ;
    • de sancto Nicolao ;
    • de sancto Claudio ;
    • de sancto Anthonio ;
    • de sancto Rocho ;
    • de sancta Anna ;
    • de sancta Maria Magdalena ;
    • de sancta Katherina ;
    • de sancta Margareta ;
    • de sancta Barbara
  • ff. 191v-193v : Les sept oraisons de saint Grégoire
    • Rubrique (f. 191v) : >Sainct Gregoire a donné xiiii mille ans de vra[i] pardon à tous ceulx qui diront devo[te]ment vii fois Pater Noster et Ave Maria avec les oraisons<
  • ff. 193v-201v : cinq prières à la Vierge (Ave rosa sine spinis … ; Ave sanctissima Maria, mater Dei, regina celi … ; Sancta Maria, perpetua virgo virginum ; O domina mea sancta Maria, me in tuam benedictam … ; Per te accensum habemus ad filium tuum … )
  • ff. 201v-202v : prière de saint Augustin
    • Rubrique (f. 201v) : >Oratio devotissima sanctissima Augustini a spiritu sancto sibi revelato [sic : pour revelata]<
  • ff. 203r-v : blanc
Entstehung der Handschrift: A l’origine, manuscrit réalisé pour Philibert de Viry, fils de Jean de Viry et de Jeanne, fille d’Antoine des Clets :
  • Au folio 103, armes de Philibert de Viry, seigneur de Planaz : écu palé d’argent et d’azur de six pièces, à la bande de gueules brochante chargée en chef d’un croissant d’or
  • Au folio 104v, armes de Jeanne de Clets, mère de Philibert de Viry : écu écartelé aux quartiers 1 et 4 des armes de Viry, aux quartiers 2 et 3 de gueules à la croix chargée de cinq étoiles d’azur
  • Au folio 106, armes de l’épouse de Philibert de Viry, issue de la famille des Menthon de Montrottier : écu parti des armes de Viry et de gueules au lion rampant d’argent, à la bande d’or et d’azur brochante
Provenienz der Handschrift:
  • Appartient en 1610 à Prosper de Maillard (mort en 1616), comte de Tournon, gouverneur de Savoie sous le duc Charles-Emmanuel Ier de Savoie et poète :
    • Au folio 1v, écu écartelé aux armes de Prosper de Maillard et du lignage de sa mère, Claudine de Bellegarde, surmonté de la couronne comtale et de la devise : Esse quam dici
  • En 1910, proposé à la vente par la maison Pearson & Co à Londres (500 Important Books, Manuscripts, and Autograph Letters, vol. I, n° 240).
Erwerb der Handschrift: 4 juin 2008 (vente Christie’s, Londres, vente 7590, lot 56)
Sur la famille de Viry :
  • E. A. de Foras, Armorial et nobiliaire de l’ancien duché de Savoie, Grenoble : Allier, vol. 5, 1910, p. 374.
  • Pierre de Viry, « Viry de », dans Dictionnaire historique et biographique de la Suisse, Neuchâtel : Attinger, t. VII, 1933, p. 150-151.
  • Roberto Biolzi, Ansgar Wildermann, « Viry de », dans Dictionnaire historique de la Suisse, Hauterive : Attinger, vol. 13, 2014, pp. 195-196.
Sur le ms. lat. 367 :
  • John William Bradley (1830-1916), Notes on the de Maillard Livre de Prières, Londres : Chiswick Press, sd., 23 pages.
  • Elizabeth Burin, Manuscript Illumination in Lyons, 1473-1530, Turnhout : Brepols, 2001, n° 87.
  • Christie’s Valuable Manuscripts and Printed Books, 4 June 2008 (vente n° 7590), Londres, lot 56, pp. 89-94.
  • Barbara Roth-Lochner, Paule Hochuli-Dubuis, Isabelle Jeger, « Une acquisition du Département des manuscrits : le Livre d’heures de Philibert de Viry », dans La Bibliothèque de Genève en 2008 et 2009, Genève, 2010, pp. 45-50.
  • Frédéric Elsig, La Renaissance lyonnaise dans les collections publiques genevoises, Genève : éd. La Baconnière / Arts et Bibliothèque de Genève, 12, 2014, p. 16.
  • Brigitte Roux, « Du multiple à l’unique : le cas du Livre d’heures de Philibert de Viry (Genève, BGE, lat. 367) », dans Re-inventing Traditions. On the Transmission of Artistic Patterns in Late Medieval Manuscript Illumination, éd. Joris Corin Heyder et Christine Seidel, Frankfurt : Peter Lang, 2015, pp. 321-336.