Bern, Burgerbibliothek, Cod. 360
©

Andrist Patrick, Les manuscrits grecs conservés à la Bibliothèque de la Bourgeoisie de Berne – Burgerbibliothek Bern, Dietikon-Zürich 2007, pp. 180-182. Adaptation à Internet par Patrick Andrist, 2010.

By courtesy of Urs Graf Verlag, Dietikon. The manuscript description is copyrighted by the publisher.
OverviewFacsimileShow PDFShow XMLPrint description
Manuscript title: Catalogue des manuscrits de Jean Hurault de Boistaillé
Date of origin: A. ‹1564› ut.vid.
Support: Parchemin : fin, parfois translucide.
Extent: 12 f. = (1) 12 (1).
Format: 240 x 180 mm.
Foliation: Foliotage actuel en gris, I, 1-12, II. ‒̶ Bifoliotage ancien (cf. Composition des cahiers).
Collation:
Condition: petite marque de brûlure (?) au sommet de la plupart des folios. (f. 1) plis.
Page layout:
Organisation du contenu Organisation des pages
Writing and hands:
Additions:
Notes relatives au texte Autres notes
Binding:
Contents:
  • (f. 1r-12v) catalogue des manuscrits grecs de Jean Hurault de Boistaillé. Éd. Müller, Particula 1 (cf. Bibliographie de la notice).
    Tit. « Πίναξ σὺν θεῷ ἁγίῳ, τῆϛ βιβλιοθήκηϛ τοῦ ἐνδοξοτάτου κυρίου Ἰωάννου Βοεσταλλερίου, πρεσβευτοῦ Ἐνετίῃσι τοῦ γαληνοτάτου βασιλέωϛ τῶν Γάλλων :· ✝ » .
Origin of the manuscript: Ms. produit par Zacharie Scordylios à Venise en 1564, pour Jean Hurault, ambassadeur de France à Venise, apparemment de 1562 à 1564 (Jackson, The Greek manuscripts, p. 209 ; cf. Andrist, Les manuscrits grecs, p. 81). Celui-ci employait plusieurs copistes, probablement sous la surveillance de Scordylios (Irigoin, Les ambassadeurs, p. 411). Comme aucune source ne nous parle d'un séjour de Jean Hurault à l'étranger après 1564, ni d'un voyage de Scordylios en France, il en résulte que l'inventaire a été établi en 1564, peu avant le départ de Jean Hurault (cf. Astruc, Le livre, p. 411 ; Meyier, Les manuscrits, p. 52).
Acquisition of the manuscript: Comment le ms. est-il parvenu à Berne ? Nous avons rappelé le lien qui unissait Pierre Daniel au fils de Jean Hurault (cf. Andrist, Les manuscrits grecs, p. 81). Il est donc possible que l'inventaire soit parvenu dans la collection de Daniel par ce biais, puis à Bongars. Comme nous l'avons suggéré (cf. Andrist, Les manuscrits grecs, p. 38), son absence dans le catalogue Hortin est peut-être due à la nature de son contenu (à moins qu'il ne s'agisse d'un oubli).
Catalogues :
Illustrations :
Littérature secondaire :
Règles de catalogage :
HomeInformationNewsContactPrivacy Policy© 2013 e-codices