Genève, Bibliothèque de Genève, Ms. fr. 2
Creative Commons License

Notice de Paule Hochuli Dubuis, Bibliothèque de Genève, pour e-codices 2017.

Manuscript title: Bible Historiale, de Guyart des Moulins (1251-circa 1312-1322)
Place of origin: Paris (voir Décoration)
Date of origin: 1ère moitié du XIVe siècle (circa 1330)
Support: Parchemin
Extent: (I-II) pages de garde antérieure en papier + (III) page de garde antérieure en parchemin + 474 folios + (IV-V) pages de garde postérieure en papier
Format: 390 x 290 mm
Foliation: Foliotation moderne en chiffres arabes, au crayon gris
Collation: 26 quaternions (f. 1-8v ; 9-16v ; 17-24v ; 25-32v ; 33-40v ; 41-48v ; 49-56v ; 57-64v ; 65-72v ; 73-80v ; 81-88v ; 89-96v ; 97-104v ; 105-112v ; 113-120v ; 121-128v ; 129-136v ; 137-144v ; 145-152v ; 153-160v ; 161-168v ; 169-176v ; 177-184v ; 185-192v ; 193-200v ; 201-208v ) + 1 senion (f. 209-220v) + 31 quaternions (f. 221-228v ; 229-236v ; 237-244v ; 245-252v ; 253-260v ; 261-268v ; 269-276v ; 277-284v ; 285-292v ; 293-300v ; 301-308v ; 309-316v ; 317-324v ; 325-332v ; 333-340v ; 341-348v ; 349-356v ; 357-364v ; 365-372v ; 373-380v ; 381-388v ; 389-396v ; 397-404v ; 405-412v ; 413-420v ; 421-428v ; 429-436v ; 437-444v ; 445-452v ; 453-460v ; 461-468v + 1 quaternion incomplet (f. 469-474v / - f-7, 8). Réclames.
Condition: Bon.
Page layout: Cadre de justification 267/280 mm x 200/210 mm - 3 colonnes - 25 lignes sur la page frontispice, 47 à 54 lignes par page - réglure à l’encre noire - titres courants - traces de signatures dans les marges inférieures.
Writing and hands: Littera gothica textualis
Decoration:
  • Les enluminures de ce manuscrit furent longtemps attribuées au plus célèbre miniaturiste de la première moitié du XIVe siècle, Jean Pucelle. En 1978, François Avril apporte un bémol à cette attribution. Il propose le nom d'un disciple de Jean Pucelle, le Maître du Bréviaire de Charles V, artiste qu'il identifie avec l'enlumineur Jean le Noir, actif à Paris entre 1335 et 1380.
  • Jean le Noir aurait réalisé la miniature frontispice et six autres artistes seraient associés (voir Eléonore Fournié, Les manuscrits de la Bible historiale, note 143 et 149)
  • Au folio 1, frontispice aux couleurs éteintes, représentant le Christ en majesté.
  • 16 vignettes historiées sur deux colonnes (f. 41v, 66v, 75v, 105v, 111v, 121v, 134, 162, 185, 196v, 213, 243, 356, 373, 426, 470) (voir la liste des enluminures dans Eléonore Fournié, Catalogue des manuscrits de la Bible historiale, n°28)
  • 121 vignettes historiées sur une colonne
  • Initiales fleuries
  • Rubriques
  • Lettres fourrées
Additions: Notes sur le plat antérieur et la page de garde antérieure III
Deux ex-libris sur la page de garde antérieure III avec, au verso, les armoiries de Jean Du Villard avec sa devise LA LIE DU VIN ARD
Binding:
  • Ais de bois recouverts de peau couleur chamois
  • Traces de fermoir sur les plats
Contents:
  • 1-2v Prologue
    • Rubrique (f. 1r) >Ci commence la bible ystoriaus ou les ystores escolastres. C'est li prohemes celui qui mist cest livre du latin en françois<
    • Incipit (f. 1). Pour ce que li deables qui chascun jour empeesche, destorbe et enordist les cuers des hommes par oiseuse et par mil las que il a tendus pour nous prendre entre nos cuers
  • f. 3r-41r Genèse
  • f. 41r-66v Exode
  • f. 66v-75r Lévitique
  • f. 75r-93v Nombres
  • f. 93v-105r Deutéronome
  • f. 105r-111v Josué
  • f. 111v-121r Juges
  • f. 121r-179v Livres des Rois
  • f. 179v-180v Job
  • f. 180v-184v Tobie
  • f. 185r-186v Jérémie
  • f. 186v-187r Ezéchiel
  • f. 187r-192v Daniel
  • f. 192v-196r Suzanne
  • f. 196r-203v Judith
  • f. 203v-212v Esther
  • f. 212v-242r Psautier
  • f. 242r-242v Lethanie
  • f. 243r-253v Paraboles
  • f. 253v-256v Ecclésiastes
  • f. 256v-258r Cantique de Salomon
  • f. 258r-282v Sapience (Sagesse)
  • f. 282v-301r Esaïe
  • f. 301r-320r Jérémie
  • f. 320r-335r Ezéchiel
  • f. 335r-341v Daniel
  • f. 341v-344r Osée
  • f. 344r-345r Joël
  • f. 345r-347r Amos
  • f. 347r-347v Abdias
  • f. 347v-348r Jonas
  • f. 348r-349v Michée
  • f. 349v-350r Nahum
  • f. 350r-351r Habakuk
  • f. 351r-352r Sophonie
  • f. 352r-352v Aggée
  • f. 352v-355r Zacharie
  • f. 355r-356r Malachie
  • f. 356r-372v Macchabées
  • f. 373r-378r Matthieu
  • f. 378r-395v Marc
  • f. 395v-413r Luc
  • f. 413r-425v Jean
  • f. 426r-431r Epître de Paul aux Romains
  • f. 431r-439r Epître de Paul aux Corinthiens
  • f. 439r-440v Epître de Paul aux Galates
  • f. 440v-442r Epître de Paul aux Ephésiens
  • f. 442r-443r Epître de Paul aux Philippiens
  • f. 443r-444v Epître de Paul aux Colossiens
  • f. 444v-446r Epître de Paul aux Thessaloniciens
  • f. 446r-448r Epître de Paul à Timothée
  • f. 448r-448v Epître de Paul à Tite
  • f. 448v Epître de Paul à Philémon
  • f. 448v-452r Epître aux Hébreux
  • f. 452r-464r Actes des Apôtres
  • f. 464r-465v Epître de Jacques
  • f. 465v-467v Epître de Pierre
  • f. 467v-470r Epître de Jean
  • f. 470r-474v Apocalypse
    • Explicit (f. 474v) … et uns fors angles prist une pierre comme une grant mole et la geta en la mer, disant "ici sera Babylonie geté et cele grant cité et ne sera mie plus trouvee et la vois des [les derniers feuillets de la Bible sont manquants]
    Les cahiers 47, 48 et 49 (f. 373-396v) présentent des erreurs dans la disposition du texte. Le scribe a interverti certains passages des Evangiles de Matthieu et de Marc. L’ordre du texte reconstitué est le suivant : f. 373r-373v : Matthieu 1 - 3 (début); f. 382r-387v : Matthieu 3 (fin) - 17 (début) (le scribe a écrit par erreur 16 au lieu de 17 dans la rubrique); f. 380r-381v : Matthieu 17 (fin) - 21 (début); f. 374r-378r : Matthieu 21 (fin) - 28; f. 378r-379v : Marc 1 - 5 (début); f. 388r-396v : Marc 5 (fin) – 16. Au folio 374, dans la marge supérieure, une main tardive, postérieure au XVe siècle, a écrit « quelques fuilletz [sic] defaillent ici qu’il faut reprendre de l’Evangile selon St Marc ou ilz ont esté transposez »
Origin of the manuscript:
  • La Bible historiale est une traduction libre de la Bible, en prose et en français, à partir de la Vulgate et l'Historia Scholastica (vers 1175) de Petrus Comestor (Pierre le Mangeur), professeur et chancelier des écoles de Paris entre 1168 et 1178.
  • Prêtre et chanoine (avant 1295), puis doyen (1er octobre 1297) de Saint-Pierre à Aire-sur-la-Lys dans le diocèse de Thérouanne en Artois, Guyart des Moulins transposa la Bible en langue picarde dans les années 1291-1295. Il ne traduisit pas intégralement la Bible mais mélangea d’une part Ecritures et apocryphes et d’autre part histoire et gloses
  • Guyart reprit son œuvre à la demande d’un anonyme vers 1297. Il ajouta quelques livres supplémentaires au texte primitif ainsi qu’une préface justifiant son travail.
  • La Bible Historiale fut transformée au début du XIVe siècle. Elle se compose le plus souvent en deux volumes, le premier comportant le texte de Guyart des Moulins et le second le volume II de la Bible du XIIIe siècle. En effet, le second volume de la Bible du XIIIe siècle comptait plusieurs livres bibliques absents de l’œuvre de Guyart : les Psaumes, les livres sapientiaux et prophétiques, les Evangiles, les épîtres pauliniennes et l’Apocalypse. Les deux textes réunis sont désignés sous le terme de Bible Historiale Complétée.
  • On distingue trois types de Bible Historiale Complétée suivant leur contenu : une Petite (Petite B.H.C.), une Moyenne (B.H.C. Moyenne) et une Grande (Grande B.H.C.).
  • La Bibliothèque de Genève conserve trois exemplaires de Bible Historiale Complétée. Le Ms. fr. 2 est une Petite B.H.C. Le manuscrit le plus proche de Ms. fr. 2 du côté textuel est le manuscrit de Paris, BnF fr. 8 (information transmise par Clive Sneddon)
Provenance of the manuscript: Sur la page de garde antérieure III, deux noms ont été calligraphiés, celui de Philipe de Chalon. R. et celui de Jean Du Villard, citoien de Geneve. Philippe de Chalon, fille de Louis (1388-1463), prince d'Orange, fut religieuse au couvent des Clarisses d'Orbe. A la Réforme, les Clarisses furent bannies et se réfugièrent à Evian (1555), alors sous l'emprise du Valais. En 1591, les troupes franco-genevoises occupèrent la ville. En qualité de député de Genève auprès de l'armée française, Jean Du Villard reçut cette Bible, puis en fit don à la Bibliothèque. L’année de donation inscrite en-dessous de son nom est difficilement lisible. Gagnebin et Senebier lisent le 7 mai 1591. On pourrait également lire 1595, voire 1597 (voir Sneddon et Fournié). L'utilisation de la lampe de Wood est décevante. Evian a été prise par les troupes franco-genevoises vers le 10 février 1591 (voir Correspondance de Théodore de Bèze, t. XXXII, 1591, p. 24). Le manuscrit a été offert aux autorités le "7 de mai". Du Villard aurait donc pris le temps, entre la réception du manuscrit et le don aux autorités genevoises, de faire inscrire son nom et ses armoiries sur la page de garde. Ce délai semble bien court et pourrait être un argument pour retenir une date postérieure à 1591.
Acquisition of the manuscript: Le Ms. fr. 2 est mentionné pour la première fois dans le catalogue de la Bibliothèque de Genève de 1620 sous l’intitulé «Bible françoise historiée ou les histoires escolastiques». (cote : Arch. BPU Dk 2, f. 6v).
Le don de cette bible à la Bibliothèque de Genève date des années 1590 (voir Provenance)
Edition ancienne (référence électronique)
  • Eléonore Fournie, « Les éditions de la Bible historiale. Présentation et catalogue raisonné d’éditions de la première moitié du XVIe siècle », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 03.2 | 2009, mis en ligne le 30 décembre 2009, consulté le 24 mars 2017. DOI : 10.4000/acrh.1832
  • Eléonore Fournie recense 27 éditions de la Bible historiale entre 1498 et 1545. La plus ancienne est sortie de l’atelier parisien d’Antoine Vérard.
Bibliographie:
  • François Avril, L'enluminure à la Cour de France au XIVe siècle, Ed. du Chêne, Paris, 1978
  • Kathleen Morand, Jean Pucelle, Oxford, 1962
  • Clive R. Sneddon, The « Bible du XIIIe siècle » : Its Medieval Public in the Light of its Manuscript Tradition, in W. Lourdaux, D. Verhelst, The Bible and Medieval Culture, Leuven University Press, 1979, p. 127-140
  • Clive R. Sneddon, “Pour l’édition critique de la bible française du 13e siècle”, in La bible italienne au Moyen Age et à la Renaissance, a cura di Lino Leonardi, Florence, 1998, p. 229-246
  • Charles Sterling, La peinture médiévale à Paris, 1300-1500, Lausanne, 2 vol. 1987-1990
Bibliographie générale:
  • Samuel Berger, La Bible française au Moyen Âge. Étude sur les plus anciennes versions de la Bible écrites en langue d'oïl, Paris, Imprimerie nationale, 1884, repr. Genève, Slatkine, 1967, p. 426-427
  • Eléonore Fournié, « Les manuscrits de la Bible historiale. Présentation et catalogue raisonné d’une œuvre médiévale », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 03.2 | 2009, mis en ligne le 01 janvier 2010, consulté le 17 avril 2017.
  • Eléonore Fournié, « Catalogue des manuscrits de la Bible historiale », L’Atelier du Centre de recherches historiques [En ligne], 03.2 | 2009, mis en ligne le 30 septembre 2009, consulté le 17 avril 2017.
  • Bernard Gagnebin, Le Cabinet des manuscrits de la Bibliothèque de Genève, Genève, 1954, p. 6-8
  • Bernard Gagnebin, « Une Bible historiale de l’atelier de Jean Pucelle » dans Genava, IV, 1956, p. 23-65
  • Bernard Gagnebin, L'enluminure de Charlemagne à François Ier, Genève, 1976, p. 67-69
  • Frédéric Lyna, « De Jean Pucelle à Jérôme Bosch » dans Scriptorium, t. XVII, 1963, p. 310-313
  • Akiko Komada, Les illustrations de la “Bible historiale” : les manuscrits réalisés dans le Nord, Paris, Paris-Sorbonne, 2000, nr. 23
  • Ed. Reuss, «Fragments littéraires et critiques relatifs à l'histoire de la Bible française», dans Revue de théologie et de philosophie chrétienne, Genève, t. XIV, 1857, p. 1-43 et 73-104
  • Scriptorium, t. XXVI, 1972, B 517, t. XXXV, 1981, 355 et t. LI, 1997, B 158
  • Jean Senebier, Catalogue raisonné des manuscrits, Genève, 1779, p. 300-302
  • Clive R. Sneddon, A Critical Edition of the Four Gospels in the Thirteenth Century Old French Translation of the Bible, Diss. Oxford, 1978, nr. 53