Genève, Bibliothèque de Genève, Ms. fr. 178
Creative Commons License

Notice de Paule Hochuli Dubuis, Bibliothèque de Genève, pour e-codices 2010.

OverviewFacsimileShow XMLPrint description
Manuscript title:
Place of origin: Atelier parisien (voir à Décoration)
Date of origin: La copie a été achevée en 1353 (f. 190v)
Former shelfmark: Ancienne cote de vente de la collection Petau : « 93 »
Support: Vélin
Extent: (I-II) gardes ant. + 191 folios (foliotés de 1 à 191)
Format: 290 x 210 mm
Foliation: Foliotation moderne au crayon gris
Collation: Cahier type : quaternion. 24 cahiers de huit feuillets. Le dernier folio du dernier cahier est collé sur le plat. Réclames.
Condition: Bon
Page layout: Justification : 190/195 x 135/140 mm (60/63 mmm / colonne) - 36 lignes par pages - Réglure à l’encre noire
Writing and hands:
Decoration:
Additions: Sur le plat intérieur de la couverture, devises en majuscule : « Puis que de vous » et « A.S.A. Qui Fortune a ».
Binding: Reliure parisienne en maroquin vert avec entrelacs dorés, attribuée à l'atelier parisien d'Etienne Roffet, dit le Faucheux, relieur de François Ier (1530).
Contents:
  • 1. f. 1r-160v Guillaume de Lorris: et Jean de Meun: Le Roman de la Rose Le texte de Guillaume de Lorris s'achève au f. 31v, celui de Jean de Meun reprend immédiatement et prend fin au f. 160v.
    • (f. 1r) incipit :
      Maintes gens dient que en songes
      N'a se fables non et mençonges
      Mais l'en puet tiex songes songier
      Qui ne sont mie mençongier,
      Ainz sont apres bien apparant
    • (f. 160v) explicit : >Explicit li roumans de la Rose
      Ou l'art d'amours est toute enclose
      Nature rit si com me semble
      Quant hic et hec joingnent ensemble.
      <
      Girart de Biaulieu m’escript
    Décoration :
    • Un frontispice composé de quatre compartiments quadrilobés, qui représente un clerc (l'auteur ?) dans différentes tâches: il rêve, couché; il s’habille; il est dans un verger; il entre dans une ville (f. 1r).
    • Iconographie des 40 vignettes historiées :
      f. 2r  : Allégorie de la haine ;
      f. 2v : allégorie de la vilenie et de la convoitise ;
      f. 3r  : allégorie de l’avarice et de l’envie ;
      f. 3v  : allégorie de la tristesse ;
      f. 4r  : allégorie de la vieillesse ;
      f. 4v  : allégorie de la papelardise ;
      f. 5r  : allégorie de la pauvreté ;
      f. 7r  : danse de Déduit et de ses amis ;
      f. 12v  : la fontaine de Narcisse ;
      f. 14r  : Amour décochant une flèche à l’amant ;
      f. 16r  : soumission de l’amant: à Amour ;
      f. 16v  : Amour fermant le cœur de l’amant à clé ;
      f. 23r  : Danger réprimandant l’amant ;
      f. 27r  : Vénus parlant à Bel Accueil ;
      f. 28v  : Honte et Peur réveillant et réprimandant Danger ;
      f. 29v  : Jalousie faisant construire un château pour y enfermer Bel Accueil ;
      f. 31v  : portrait de l’auteur Jean de Meun ;
      f. 38r  : allégorie de la Fortune ;
      f. 44r  : Virginius levant l’épée sur sa fille Virginie ;
      f. 47v  : allégorie de la Fortune ;
      f. 48r  : Néron faisant tuer Sénèque dans son bain ;
      f. 50v  : Phanie interprétant le songe de Crésus ;
      f. 51v  : Charles tuant Manfred ;
      f. 65v  : le suicide de Lucrèce ;
      f. 70v  : le mari jaloux maltraitant sa femme ;
      f. 75v  : l’amant rencontrant Richesse et son ami à la fontaine ;
      f. 82r  : Faux semblant au service d’Amour ;
      f. 93r  : Faux semblant confessant Malebouche ;
      f. 94v  : la Vieille donnant une couronne de fleur à Bel Accueil ;
      f. 109v  : la Vieille et l’amant ;
      f. 110v  : l’amant et Bel Accueil ;
      f. 114r  : la bataille entre les gardiens du château et l’armée d’Amour ;
      f. 118v  : Nature assurant la perpétuation des espèces ;
      f. 143r  : Genius confessant Nature ;
      f. 143v  : Genius prêchant ;
      f. 152v  : Vénus tirant une flèche enflammée sur le château ;
      f. 155v  : Pygmalion embrassant sa statue transformée en femme ;
      f. 156v  : Bel Accueil délivré par l’amant, le château incendié.
      Toutes les miniatures ont un cadre quadrilobé à bordure tricolore (bleu, blanc, rouge)
    • Rubriques
    Edition
    • Guillaume de Lorris et Jean de Meun, Le roman de la rose, éd. par Daniel Poirion, Paris, 1974.
    Bibliographie
    • Stefano Arrighini et Luciano Formisano, «Sul manoscritto marciano del "Roman de la Rose"» dans Atti della Accademia naz. dei Lincei, Rendiconti, Classe di Scienze morali, storiche e filologiche, 1972, p. 415-430.
    • Hippolyte Aubert, Notices sur les manuscrits Petau, Paris, 1911, p. 145-150.
    • François Avril, « Un chef-d’œuvre de l’enluminure sous le règne de Jean le Bon : la Bible moralisée, manuscrit fr. 167 de la Bibliothèque nationale de Paris » dans Monuments et mémoires publiés par l’Académie des inscriptions et belles-lettres, Fondation Eugène Piot, LVIII, Paris, 1972, pp. 91-125.
    • Pierre-Yves Badel, Le roman de la Rose au XIVe siècle, Genève, 1980.
    • Catherine Bel et Herman Braet, De la Rose : texte, image, fortune, Louvain-Paris-Dudley, MA, 2006 (importante bibliographie p. 461-520).
    • Ernest Langlois, Les manuscrits du Roman de la Rose, description et classement, Slatkine reprints, Genève, 1974.
    • Sylvie Lefèvre, « Guillaume de Lorris », « Jean de Meun », Roman de la Rose », éd. Geneviève Hasenohr et Michel Zink, Dictionnaire des lettres françaises. Le Moyen Age, Paris, 1992, p. 629-31, 817-19, 1308-12.
    • Meradith T. McMunn, «Reconstructing a missing manuscript of the Roman de la Rose: the Jersey manuscript», dans Scriptorium, t. LIII, 1999, p. 31-62.
    • Christine McWebb, Debating the Roman de la Rose : A Critical Anthology, New York, Routledge, 200.
    • Scriptorium, t. XXX, 1976, B 515.
    • http://romandelarose.org/#home (« Roman de la Rose » Digital Library, a joint project of the Sheridan Libraries of Johns Hopkins University and the Bibliothèque nationale de France).
  • 2. f. 161r-190v : Jean de Meun: Le Testament
    • (f. 161r) incipit :
      Li peres et li filz,
      et li sains esperis,
      uns diex en trois personnes
    • (f. 190v) explicit : >Explicit le Testament
      Maistre Jehan de Meun.
      Explicit expliceat
      Ludere scriptor eat.
      Girart de Biaulieu, clerc de S.
      Sauveur de Paris, a escript
      cest livre. Diex le gart.
      Et fu parfait l'an cinquante trois.
      <
    Décoration : Le second frontispice représente la Trinité, entourée des symboles des quatre évangélistes sur un fond losangé (f. 161r).
    Edition
    • S. Buzzetti Gallarati, Le testament Maistre Jehan de Meun. Un caso letterario, Alessandria, 1989.
    Bibliographie
    • S. Buzzetti Gallarati, « Nota bibliografica sulla tradizione manoscritta del Testament di Jean de Meun » dans Revue Romane, t. 13 (1978), p. 2-32.
    • Scriptorium, t. XLV, 1991, B 59.
Origin of the manuscript: La copie a été achevée en 1353 (f. 190v).
Provenance of the manuscript:
Bibliographie générale :
HomeInformationNewsContactPrivacy Policy© 2013 e-codices