Brève histoire

Depuis 2005, e-codices numérise des manuscrits provenant de toutes les régions de la Suisse. Dans un projet-pilote en collaboration avec la bibliothèque abbatiale de Saint-Gall, 130 manuscrits de la bibliothèque en question ont été mis en ligne sur CESG (Codices electronici Sangallenses) durant les deux premières années du projet. Grâce aux généreux soutiens de la Fondation Andrew W. Mellon, de la Fondation Stavros Niarchos, e-lib – Bibliothèque électronique suisse et nombreuses differentes fondations, e-codices a pu s'étendre sur toute la Suisse. En tant que "Bibliothèque virtuelle des manuscrits en Suisse" e-codices offre un libre accès aux manuscrits médiévaux et modernes des collections publiques et ecclésiastiques, mais aussi des nombreuses collections privées. Depuis 2013 a été intégré au programme national « Information scientifique: accès, traitement et sauvegarde », pour le développement des infrastructures numériques. e-codices coopère avec plusieurs centaines de spécialistes à travers le monde, qui étudient les manuscrits suisses, et exploite deux centres de numérisation: le centre de numérisation de Saint-Gall et celui de Genève à Cologny.

Le projet e-codices est une initiative du Prof. Dr. Christoph Flüeler, professeur des sciences auxiliaires de l'histoire et de latin médiéval et membre de l'Institut d'Etudes Médiévales de l'Université de Fribourg.

Année Projet Manuscrits Bibliothèques Soutiens
2003 Préprojet        
2004 CESG       Différentes fondations suisses dont la Paul Schiller Stiftung, la Fondation UBS pour la culture, la Fondation Ernst Göhner
2005 Projet pilote – CESG (Bibliothèque abbatiale numérique de Saint-Gall, 2005-2006)   62 1
2006 Préprojet e-codices (2006-2007)   139 6
2007     235 13
2008 e-codices   363 16 Soutien de fondations étrangères, dont la Fondation Andrew W. Mellon (2008-2013) et la Fondation Stavros Niarchos (2010 et 2011/2) et d'autres fondations suisses
2009     570 24
2010     721 30
2011     864 35
2012     961 42
2013   Préprojet de Fragmentarium 1'054 44

Appartient au programme P-2 « Information scientifique » de swissuniversites (2013-2016, 2017-2018)

 

Soutien de Fragmentarium par le Fonds national suisse (2015-2018), la Fondation Stavros Niarchos (2015-2017), la Fondation Zeno-Karl-Schindler (2016)

2014     1'233 51
2015   Fragmentarium (projet associé d'e-codices) 1'458 63
2016     1'700 70
2017        
2018        
2019        
2020        
2021ss.