Documents: 53, affichés: 1 - 20

Toutes les bibliothèque et les collections

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, A VII 27a
Papier · 172 ff. · 22 x 15.5 cm · chartreuse de Bâle · 1489
Epithalamium sive soliloquium beatae Mariae virginis

Le volume fut copié en 1489 par Ambrosius Alantsee (†1505). Originaire de Füssen, Ambrosius fut immatriculé en 1468/69 à l’Université de Bâle et il a manifestement transcrit, entre 1484 et 1492, différents livres, liturgiques pour la plupart, dans la chartreuse de cette ville, dont cet Epithalamium (chant de noces ou de mariage) pour la Vierge. Il s’agit peut-être du même Ambrosius Alantsee attesté comme prieur en 1491 au monastère de Sankt Mang à Füssen. (stu)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, A IX 92
Papier · 163 ff. · 21.5-22 x 15-15.5 cm · Vienne · 1399-1400
Super Sententias Petri Lombardi

Le manuscrit, avec des textes pour l’enseignement sur les Sentences de Pierre Lombard, a été réalisé en 1399/1400 à Vienne, copié par Heinrich von Rheinfelden au cours de ses études dans cette université. Avec le copiste, le volume joignit plus tard le couvent des dominicains de Bâle dont il intégra la bibliothèque. (flr)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, A X 121
Papier · 33 ff. · 21 x 15 cm · Bâle · vers 1500
Obsequiale pour la chartreuse de Bâle

L’obsequiale, copié par le prieur Jacob Lauber, règle l’office des morts à la chartreuse de Bâle. Les prières insérées (dont un Notre Père en latin et un en allemand), ainsi que des chants avec notation musicale, sont placées dans un contexte liturgique. (stu)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, A XI 61
Papier · 159 ff. · 14.5 x 10.5 cm · aire linguistique du sud de l'Allemagne · deuxième moitié du XVe siècle
Livre de dévotion et prières avec un office de la Vierge

Le livre de dévotion allemand a été copié par une seule main et provient de la bibliothèque des convers de la chartreuse de Bâle. En plus de l’office de la Vierge introduisant le manuscrit, qui en occupe presque la moitié, le codex transmet différentes prières et d’autres textes de dévotion. (stu)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, AN II 36
Papier · 362 ff. · 39 x 28.5 cm · aire linguistique du sud de l'Allemagne · dernier tiers du XVe siècle
Bible allemande, 1e partie

Les manuscrits AN II 36 et AN II 37 forment ensemble une bible complète en langue allemande. Il s’agit d’une copie de la « Mentelin-Bibel » [imprimée à Strasbourg par Johann Mentelin, avant le 27 juin 1466] et de la « Pflanzmannbibel ». Au XVIIe siècle les deux manuscrits appartenaient à Peter Werenfels (1627-1703), professeur de théologie et curé de Saint-Léonard à Bâle. (stu)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, AN II 37
Papier · 432 ff. · 39 x 28.5 cm · aire linguistique du sud de l'Allemagne · dernier tiers du XVe siècle
Bible allemande, 2e partie

Les manuscrits AN II 36 et AN II 37 forment ensemble une bible complète en langue allemande. Il s’agit d’une copie de la « Mentelin-Bibel » [imprimée à Strasbourg par Johann Mentelin, avant le 27 juin 1466] et de la « Pflanzmannbibel ». Au XVIIe siècle les deux manuscrits appartenaient à Peter Werenfels (1627-1703), professeur de théologie et curé de Saint-Léonard à Bâle. (stu)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, C V 16
Parchemin · 266 ff. · 24.5 x 16 cm · France (?) · début du XIVe siècle
Godefridus de Trano: Summa super rubricis decretalium

Le manuscrit, un recueil de textes à caractère juridique, contient comme texte principal la Summa super rubricis decretalium du juriste italien Goffredo da Trani (mort en 1245). Il s’agit d’un manuel sur le recueil des décrets commandé par le pape Grégoire IX, qui a connu une ample diffusion. Le texte est décoré et complété par cinq petites initiales figurées, probablement d’origine française. (flr)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, F I 1
Parchemin · 283 ff. · 34-35 x 22.5-23 cm · France · début du XIVe siècle
Aristote : les écrits de logique

Le manuscrit d’origine française entra à la chartreuse de Bâle après avoir appartenu à Johannes Heynlin. L’ouvrage volumineux contient les six écrits sur la logique d’Aristote, certains avec des commentaires, qui ont été rassemblés à une époque post-aristotélicienne pour former ce que l’on appelle l’« Organon ». L’art libraire et la science se complètent : les livres du texte principal débutent chacun avec une initiale ornementale élaborée, et le commentaire, lorsqu’il existe, en grande partie sans décor, est étroitement regroupé autour du texte principal. (flr)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, F IV 12
Papier · 110 ff. · 29.5 x 21 cm · vers 1400
Vocabularia

Le manuscrit transmet différents vocabulaires latin-allemand, parmi lesquels le Mammotrectus du franciscain italien Johannes Marchesinus. Copié par un certain Ulrich Wachter vers 1400, le manuscrit a été vendu en 1430 à la chartreuse de Bâle. (stu)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, F VI 60
Papier · 284 ff. · 21-22 x 15-15.5 cm · 3e quart du XVe siècle
Johannes Rucherath de Wesalia

Le manuscrit contient des exercices et Quaestiones sur des oeuvres d’Aristote, De anima et De physica du théologien réformateur Johann von Wesel (1425-1481). Le volume provient de la chartreuse de Bâle : sur la base de comparaisons de l’écriture il semble que le copiste de la première partie soit Jakob Louber. Les nombreuses annotations marginales et sur des petits bouts de papier révèlent un usage intensif du manuscrit. (flr)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, M III 5
Papier · 130 pp. · 21 x 16 cm · XVIIe siècle (avant 1682)
Avicenna, Manẓūma fī ăṭ-ṭibb

Poème didactique en arabe d’Avicenne (m. 1037) sur l’art de la guérison. Le manuscrit a été copié sur du papier de provenance européenne et donné à la bibliothèque universitaire en 1682 par Konrad Harber. L’ Urǧūza (ou Manẓūma) fī ṭ-ṭibb est, après le canon, la contribution la plus importante sur la médecine du savant persan. En 1284, Armengaud Blaise le traduisit en latin à Montpellier sous le titre de Cantica; une version de la traduction revue par Andrea Alpago fut imprimée à Venise en 1527. (wur)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Basel, Universitätsbibliothek, O III 63
Papier · 54 ff. · 15.5-16 x 10-11 cm (ff. 21-24: 12.5 x 10.5 cm) · 1621
Remigius Faesch : Iter Italicum

Tandis qu’au cours du Moyen Age, les voyages en Italie, nommés « Itinera Italica », avaient avant tout des objectifs religieux (pèlerinages) ou professionnels (voyages commerciaux), après la Réforme on commença - aussi à Bâle - à entreprendre toujours plus de voyages de formation, motivés par l’intérêt pour l’Italie elle-même et ses curiosités. Il en advint de nombreux récits de voyage, comme celui du juriste et recteur de l’Université de Bâle, Remigius Faesch (1595-166) datant de 1621. (flr)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. 120.I
Parchemin · 93 ff. · 34.5 x 21 cm · ca. 1039 – ca. 1056
Manuscrit composite: Ado Viennensis: Chronicon; Aurelius Victor (Pseudo-): Epitome de Caesaribus; Abbo Floriacensis: De gestis Romanorum pontificum, lat.

Le manuscrit composite contient différents textes de chronique, parfois rares, qui se rapportent à des seigneurs laïcs et ecclésiastiques. Il s’agit d’un manuscrit provenant de l’abbaye bénédictine de Saint-Mesmin de Micy dont le texte a été rédigé et corrigé à plusieurs reprises. Il présente des écritures caractéristiques en diverses encres noir et marron, et il est richement décoré de nombreuses initiales calligraphiques de différents styles. Certains ajouts permettent de situer assez précisément l’époque de sa rédaction au milieu du XIe siècle. (mit)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. 120.II
Parchemin · 55 ff. · 34.5 x 21 cm · ca. 1195 – ca. 1197
Petrus de Ebulo: Liber ad honorem Augusti, lat.

L'un des manuscrits les plus célèbres et les plus demandés de la Burgerbibliothek de Berne est le Liber ad honorem Augusti de Pierre d’Eboli. Ce manuscrit, extraordinairement décoré, est issu d’un atelier du cercle de la cour impériale en Italie du Sud. Le copiste et le miniaturiste ne sont pas connus; le texte a été sans doute corrigé par l’auteur lui-même. Le texte, un panégyrique latin d’environ 1700 distiques conservés dans ce seul manuscrit, est subdivisé en trois parties. Les deux premiers livres décrivent les antécédents et la conquête de la Sicile par les Souabes; le troisième livre contient une célébration des parents – l’empereur Henri IV et son épouse Constance, fille et héritière du roi Roger II de Sicile – du célèbre empereur Frédéric II de Hohenstaufen, né à Jesi, près d’Ancône, le 26 décembre 1194. (mit)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. 756.66
Parchemin · 3 ff. · 17.5 x 26.5; 19 x 38; 17 x 14.5 cm · 1538-1569
Maculature constituée d’actes notariés, issus du cod. 120

Les trois actes notariés proviennent de le reliure ancienne du cod. 120 (aujourd’hui 120-1 et 120-2), d’où ils ont été retirés au moment de la restauration. Il s’agit de deux actes du tribunal impérial des comtes von Sulz à Rottweil (n° 1 et 3), et du fragment d’un acte d’achat à Strasbourg. (mit)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Chur, Staatsarchiv Graubünden, A 295
Papier · 46 ff. · 20 x 15.5 cm · 1561
[Las dysch æteds]

Contient la traduction en putèr (dialecte de Haute-Engadine) du drame « Die zehn Alter dieser Welt ». Il s’agit de plus ancien manuscrit connu d’un drame en rhéto-romanche. En conclusion du manuscrit figure une traduction de la chanson n° 85 de Durich Chiampel[l], bien que l’original n’ait été publié qu’en 1562, soit après la date indiquée à la fin du drame (43r-46r). A la fin du manuscrit se trouve un décalogue à peine lisible (46v). Le copiste signe bartolomeus ulderici zauarit (42v). (dec)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Chur, Staatsarchiv Graubünden, A/N 308
Papier · 8 pp. · 33 x 22 cm · 1544 (?)
La chiarta d la Lyga in Rumauntz

Contient la traduction en putèr (dialecte de Haute-Engadine) du Pacte fédéral du 11 novembre 1544 (en allemand, StAGR A I /01 Nr. 109), écrit par Fadry Salis (très probablement Friedrich von Salis-Samedan, 1512-1570), vraisemblablement peu après la rédaction de l’original, et constitue donc le plus ancien document rhéto-romanche original conservé. L’alliance de 1544 concerne le renouvellement des alliances entre la Ligue grise, la Ligue des Dix-Juridictions et la Ligue de la Maison-Dieu du 23 septembre 1524, qui est considérée comme l’acte de fondation de la République des III Trois Ligues. La datation est incertaine parce que la date du 11 novembre 1544 se rapporte au document en allemand. Celui-ci ne contient cependant pas la signature de Friedrich von Salis. Selon l’annotation de confirmation du 8 février 1605, le manuscrit devrait avoir été écrit au moins avant cette date. (dec)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 15
Papier · III + 117 + II ff. · 29.5 x 21.5 cm · dernier tiers du XVe siècle
Jean Bagnyon, Fierabras en prose

Le manuscrit sur papier contient la mise en prose de la chanson de geste Fierabras par Jean Bagnyon (1412-1497). Notaire à Lausanne, celui-ci rédige cette adaptation vers 1465-70, pour le chanoine de cette même ville, Henri Bolomier (f. 117v). Constitué de trois livres, l’ouvrage débute par un abrégé de l’histoire des rois de France jusqu’à Charlemagne (livre I : f. 7v-19r), suivi de l’histoire du « merveilleux et terrible » géant Fierabras (livre II : f. 19v-93v), et d’un récit de la guerre d’Espagne d’après Turpin (livre III : 94r-117v). Cette copie, ainsi que l’exemplaire de la Bibliothèque de Genève (Ms. fr. 188), sont les deux seuls témoins manuscrits de ce texte, qui fut un important succès d’imprimerie dès le XVe siècle (1e édition imprimée à Genève chez Adam Steinschaber, 1478). (rou)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 114
Parchemin · 229 ff. · 21.9 x 14.5 cm · Italie du Nord (Padoue – Venise ?) · milieu du XVe siècle
Martialis, Epigrammata

Le manuscrit, copié dans une écriture humanistique, contient les Epigrammata de Martial (vers 40-vers 102), en douze livres, suivi des deux textes conclusifs habituels Xenia et Apophoreta. Il manque le premier feuillet du manuscrit, et quelques épigrammes ont été rajoutées, probablement à la même époque, par une autre main que celle du copiste principal (41v, 105v, 132r, 133v, 136v). En l’absence de la page de titre, le décor se limite à une série d’initiales réalisées par deux artistes différents, les unes à bianchi girari, les autres ornées d’entrelacs noués sur fond d’or, parfois dites « a cappio annodato ». Chaque épigramme est quant à elle introduite par une initiale simple peinte en bleu. Produit vers le milieu du XVe siècle en Italie du Nord, le manuscrit est attesté en France dès le XVIIIe siècle, dans les mains de la famille de Jarente de Sénas, puis chez Ambroise Firmin-Didot. Au cours du XIXe siècle il changea plusieurs fois de propriétaires, avant d’entrer dans la collection de Martin Bodmer. (rou)

En ligne depuis: 22.03.2018

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 701
Papier · XI + 200 + IX ff. · 34.8 x 28 cm · Pendjab (nord-ouest de l’Inde) · XVIIIe siècle
Bhāgavatapurāṇa, livre 10

Le manuscrit contient une adaptation, en pendjabi/braj bhasha, du livre 10 du Bhāgavatapurāṇa, copié en écriture gurmukhi. Il s’agit d’une collection d’histoires de la vie du dieu Krishna versifiée (caupaī, kabitā, soraṭhā et autres). Contrairement à la version en sanscrit, ce texte n’a pas une structure claire en chapitres et présente une numérotation continue (880 vers). Il est richement illustré avec des scènes de la vie de Krishna (plus de 200 miniatures). Il s’agit d’une variante versifiée libre de l’ancien texte sanscrit écrit en ślokas, qui était extrêmement populaire en Inde. (ser)

En ligne depuis: 22.03.2018

Documents: 53, affichés: 1 - 20