Documents: 77, affichés: 61 - 77

Toutes les bibliothèque et les collections

Preview Page
Müstair, Benediktinerinnenkloster St. Johann, XX/48 Nr. 17
Parchemin · 1 f. · 31-31.5 x 23.5 cm · vers 800
Lévitique 15-18

Fragment d'un extrait du Lévitique avec les versets 15.20-18.6, copié vers 800. Il contient les lois sur la pureté (chap. 15), des prescriptions sur les actes rituels des jours de pénitence (chap. 16), des lois sur la consommation de la viande et sur les pratiques cultuelles qui y sont liées (chap. 17), ainsi que les exigences de Dieu d'observer ces règles, et enfin des prescriptions sur le mariage et la chasteté (chap. 18). La copie, qui correspond à la version de la Vulgate, constitue un témoignage de l'écriture dans l'aire rhétique. (ack)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
Müstair, Benediktinerinnenkloster St. Johann, XX/48 Nr. 20
Parchemin · 1 f. · 27.5 x 18.5 cm · vers 800
Evangéliaire

Fragment de parchemin (1 feuillet) avec un extrait d'un évangéliaire datant de vers 800. Le texte est écrit dans une minuscule rhétique menue. Les titres sont rubriqués et quelques majuscules écrites en rouge. S'y trouve conservé un extrait pour les dimanches de la Septuagésime jusqu'à la Quinquagésime et les dimanches et jours de fête du premier dimanche de Carême jusqu'au premier dimanche de la Passion. (ack)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 15
Parchemin · 203 ff. · 39 x 27 cm · Schaffhouse · vers 1100
Augustinus

Exemplaire rédigé sur deux colonnes des Enarrationes in psalmos 1-50 d’Augustin, figurant dans les ajouts du catalogue des livres du monastère de Allerheiligen d’env. 1100 (Min. 17, f. 306v) et qui, avec le Min. 16, complète le plus ancien Min. 17. Très beau parchemin, utilisant la même mise en page avec de larges marges que le Min. 16, rédigé par plusieurs mains. Les initiales à entrelacs sont plutôt petites et souvent n’ont pas été complétées. La capitale décorative en arabesque de la page de l’incipit (f. 1v) confirme la réalisation plus tardive. La reliure en cuir, d’époque romane, pour autant que l’on puisse en juger d’après sa forme, fut complétée au XIV/XVème siècle par cinq bossettes et des fermoirs. La note de possession manuscrite à l’intérieur de la couverture antérieure et l’étiquette de titre sur la couverture postérieure datent certainement de la même époque. (spe)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 16
Parchemin · 308 ff. · 38.5-39 x 27.5-28 cm · Schaffhouse · vers 1100
Augustinus

Exemplaire rédigé sur deux colonnes des Enarrationes in psalmos 51-100 d’Augustin, figurant dans les ajouts du catalogue des livres du monastère de Allerheiligen d’env. 1100 (Min. 17, f. 306v) et qui, avec le Min. 15, complète le plus ancien Min. 17. Très beau parchemin, utilisant la même mise en page avec de larges marges que le Min. 15, rédigé par plusieurs mains. Le I de la page d’incipit (f. 1r) et le Q de la page initiale (f. 3v) sont réalisés en or et en couleurs et sont protégés par une étoffe cousue sur le feuillet. La reliure, datant du XIIème siècle, a été remaniée de façon historique au XIXème siècle. (spe)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 17
Parchemin · 309 ff. · 38 x 27.5 cm · Schaffhouse · 1080-1096
Augustinus

Exemplaire rédigé sur deux colonnes des Enarrationes in psalmos 101-150 d’Augustin, à la réalisation duquel collaborèrent plusieurs mains. Bien qu’il s’agisse du troisième de trois tomes, le Min. 17 est plus ancien que le Min. 15 et le Min. 16 qui le complètent. Le I de la page de l’incipit (f. 1r), le E de la page initiale (f. 2v) et l’initiale E à entrelacs du f. 1v sont dessinés à l’encre rouge, sur un fond bleu et vert pâle. Une initiale à entrelacs à l’encre rouge correspondant à 12-15 lignes du texte introduit chaque psaume. La reliure date probablement du 19e siècle. Les décolorations et les renforts des ff. 1r et 307v laissent supposer que le manuscrit est resté longtemps sans reliure, ce qui explique aussi peut-être la perte d’un fascicule après le f. 199. La grande importance du Min. 17 provient du fait qu’il contient un catalogue des livres du monastère de Allerheiligen datant d’env. 1100 (f. 306v), qui fut réalisé dans le scriptorium de ce même monastère à l’époque de l’abbé Siegfried (mort en 1094) et durant les premières années après sa mort. Le catalogue comprend également le présent manuscrit. (spe)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 19
Parchemin · 294 ff. · 34 x 24 cm · vers 1100
Augustinus

Manuscrit sur deux colonnes du De civitate Dei d'Augustin, mentionné dans l’inventaire des livres du monastère de Allerheiligen datant d’environ 1100 (Min. 17, f. 306v). Rédigé par diverses mains, il comporte de nombreuses corrections, des variantes et des monogrammes pour Nota dans les marges. Le volume débute par la page ornée de l'incipit avec l'initiale E dessinée à la plume à l'encre rouge sur fond vert pâle. Le début de chaque livre est marqué par une initiale à entrelacs correspondant à 10-12 lignes de texte. Respectivement entre les ff. 137/138 et les ff. 193/194 un fascicule a été perdu avant que le codex, comme de nombreux autres, ne reçoive, au XVème siècle, une nouvelle reliure en cuir avec des bossettes en métal, deux fermoirs et un titre sur la couverture antérieure ; pour réaliser les contre-gardes et les pages de garde (f. 292, 293)  des fragments provenant d’un obituaire du monastère de Allerheiligen du XIVème siècle ont été utilisés, de même que pour les Min. 20, Min. 24, Min. 40, Min. 53, Min. 55 et Min. 104. (spe)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 70
Parchemin · 289 ff. · 39.5 x 28 cm · Schaffhouse · vers 1100
Homiliae et Sermones Sanctorum Patrum

Second volume du libri II omeliarum et sermonum per totum annum, avec les Sermones de tempore (f. 1v), les Sermones de sanctis (f. 136v) et les Sermones de communi sanctorum (f. 237v) pour la période de la Pentecôte à la fin de l’année liturgique. Il figure dans les ajouts du catalogue des livres du monastère de Allerheiligen d’env. 1100 (Min. 17, f. 306v). Le manuscrit rédigé sur deux colonnes jusqu’à la dernière page, restée incomplète, par un seul copiste expérimenté, avec ses nombreuses initiales à entrelacs réalisées à la plume avec de l’encre rouge, quelques-unes correspondant à 20 lignes de texte, et ses écritures distinctes, représente l’un des plus beaux manuscrits réalisés au monastère de Allerheiligen. Le codex, comme beaucoup d’autres, reçut, au XVème siècle, une nouvelle reliure en cuir avec bossettes en métal et deux fermoirs. Le f. 1 (depuis lors détaché) servit de page de garde, celui de la fin manque (après f. 287). (spe)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 447
Papier · 316 pp. · 22.4 x 16 cm · Saint-Gall · vers 1440
Breviarium (Kastl/Saint-Gall)

L’ordre de succession des messes a probablement été établi vers 1440 pour le monastère de Saint-Gall. Il documente le rite liturgique du monastère bénédictin réformé de Kastl dans le Haut-Palatinat (voir le titre page 3: Breviarium de divinis officiis et consuetudinibus ecclesiasticis per circulum anni monasterii sancti Petri in Castello ordinis sancti Benedicti), où les impulsions de renouvellement monastique reprennent dès la fin des années 1430 sous l’abbé de Saint-Gall Eglolf Blarer. La disposition des textes pour Saint-Gall se déduit de l’adaptation du culte des saints du monastère saint-gallois (voir par exemple à la page 222 l’annotation se rapportant à la sainte locale Wiborade, ou à la page 240 l’intégration de saint Constant vénéré le 3 juillet à Saint-Gall).  (zue)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 539
Parchemin · 118 pp. · 27 x 19-20 cm · Fridolin Sicher · vers 1520
Directorium perpetuum ecclesie sancti Galli, Series prima, annexum mensis Decembris

Le Directorium perpetuum du monastère de Saint-Gall, commandité par l’abbé Franz von Gaisberg (1504–1529), comprend sept volumes (Cod. Sang. 533–539). Il contient au total 36 regulae sur l’ordonnance de la liturgie des heures pour tous les calendriers annuels, sur la base des jours de Pâques, situés à des dates variables selon les années. Chaque règle commence avec l’Epiphanie. Le Cod. Sang. 539 réunit les sept règles possibles pour les fêtes de Noël jusqu’à la vigile de l’Epiphanie (qui donc ne dépendent pas de la date de Pâques). L’enluminure du manuscrit est l’œuvre de Nikolaus Bertschi de Rorschach: à la p. 4, une miniature en pleine page, aux p. 5, 21, 37, 53, 69, 85 et 101 des initiales en couleurs (en partie sur fond d’or) avec entrelacs et bordures richement décorées. Le volume a été écrit par l’organiste de la cathédrale de Saint-Gall Fridolin Sicher. (sno)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 663
Papier · 865 pp. · 33 x 22 cm · Aegidius Tschudi · 1550/70
Aegidius Tschudi, Volume de notes à caractère historique et géographique centré sur la Gaule

Ce manuscrit composite très riche rassemble de nombreux résumés, listes et extraits tirés de différentes sources au sujet de l’astronomie, mais surtout de la géographie et de l'histoire, copiés après 1550 par l’humaniste et érudit suisse Aegidius Tschudi (1505-1572) de Glaris. La plus grande partie de ces notes, patiemment collectées, compilées et réorganisées de façon autonome, concernent la France actuelle (la Gaule avec ses tribus, ses provinces, ses villes, ses montagnes, ses îles, etc.). Il faut particulièrement remarquer les dessins cartographiques de Tschudi des différentes parties de la Gaule (p. 706723). Parmi ceux-ci figurent une carte de la Franche-Comté (p. 714/715) et de la partie occidentale de la Suisse (p. 717/718). Les trois parties qui constituent le volume actuel, restèrent, après la mort de Tschudi en 1572, en possession de sa famille, puis furent conservées, de 1652 à 1768, dans le château Gräpplang près de Flums, avant de rejoindre, en février 1768, la bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall, à la suite de l’achat des manuscrits légués par l’humaniste glaronnais. A Saint-Gall, les trois parties, les numéros 59, 43 et 44 du catalogue de vente de 1767, complétées par quelques autres feuillets, furent reliées dans le présent volume, entre 1768 et 1782. (smu)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1121
Papier · 236 pp. · 22.5 x 16.5 cm · Paris, Collège jésuite de Clermont · 1568
Textes pour l’enseignement universitaire du Collège jésuite de Clermont à Paris

Le volume rassemble les notes prises par le moine de Saint-Gall Mauritius Enk (1538-1575) sur des leçons portant sur le thème De eucharistia. Le cours se donnait du 27 janvier au 11 mai 1568 dans le Collège jésuite de Clermont, à Paris. Dans le volume se trouvent aussi insérées des sentences du professeur jésuite Johannes Maldonatus (professeur de théologie au Collège de Clermont de 1565 à 1569), ainsi que des devises de l’étudiant Mauritius Enk, par exemple à l’intérieur de la couverture antérieure, Min Hoffnung und Vertrauwen / will ich allzit uf Gott bauwen. Ce manuscrit est le second de trois volumes ordonnés de façon chronologique, contenant les transcriptions des leçons de Mauritius Enk (vol. 1: Cod. Sang. 1122, Annotationes sur l’Evangile de Matthieu d’un Dr. Sorbanicus et commentaire de Johannes Maldonatus sur le quatrième livre des Sentences de Pierre Lombard, du 15 juillet 1567 au 27 janvier 1568; vol. 3: Cod. Sang. 1120, Annotationes des leçons sur le thème De eucharistia, de missa eiusque ceremoniis à partir du 11 mai 1568). (smu)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1513
Papier · XLV + 131 pp. · 34 x 16.5 cm · Abbaye de Saint-Gall · 1775
Confessio fidei Armenicæ ecclesiæ en arménien et latin

Ce manuscrit fut copié en 1775 par le frère Romano (Romanus) Fromenwiller pour le prince-abbé Beda Angehrn de Saint-Gall, très probablement pour l’abbaye de Saint-Gall. Il s’agit d’une version abrégée de deux parties du Theasaurus linguæ Armenicæ (Արամեան լեզուին գանձ), publié par Joachim Schröder en 1711 à Amsterdam. Le contenu principal du manuscrit est l’Ecclesiæ armenicæ confessio (troisième partie du Theasaurus linguæ Armenicæ), suivi d’un index alphabétique, accompagné par la translittération des lettres arméniennes en caractères latins, copiée de la deuxième partie du Theasaurus linguæ Armenicæ). (gri)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1719
Papier · 765 pp. · 32 x 20.5 cm · Abbaye de Saint-Gall (p. Gregor Schnyder) · 1699
Sacrarium Sancti Galli, Bd. II: Translations de saints dans la région de la principauté de l’Abbaye de Saint-Gall, du VIIème au XVIIème siècle

Ce volume, presque entièrement rédigé en latin, contient un recueil de nombreuses sources plus anciennes sur les translations de saints dans la région dépendant de la principauté de l’Abbaye de Saint-Gall. Le premier texte, dans l’ordre chronologique, fut rédigé par le moine de Saint-Gall et custode Gregor Schnyder (1642−1708), le 19 avril 1699, et remis à l’abbé Leodegar Bürgisser (abbé de 1696−1717), à l’occasion de la fête de son saint patron. Les illustrations en couleurs sont l’œuvre du père Gabriel Hecht (1664−1745). Au début, sont relatées les différentes translations de reliques de saint Gall, entre env. 640 et 1484 (fol. IXv – p. 20), et de saint Otmar, entre 759 et 1692 (p. 24b99). Suivent les récits des translations des reliques de Notker Balbulus, y compris sa béatification en 1513 (p. 104b163) et l’importante dislocation des reliques d’Otmar et de Notker en 1623 et 1628, nécessaire à cause de la nouvelle construction de l’église d’Otmar (p. 169286). Les comptes rendus se concluent (p. 287354) par les récits des donations de reliques de différents saints venant de l’Abbaye de Saint-Gall ou y parvenant, parmi lesquels l’arrivée dans le monastère de Saint-Gall des reliques particulièrement vénérées de Magnus (898), de Constantius de Pérouse (904), de Remaclus de Stavelot (1035), de Fides d’Agen (1084), de Charles Borromée (1611), de Sigisbert et Placidus de l’Abbaye de Disentis (1624) ainsi que de l’évêque Landolo de Trévise (1631). Dans la partie finale du manuscrit, figure un recueil d’actes et de comptes rendus sur les translations de reliques de saints venant des catacombes romaines, au XVIIème siècle, dans la région de la principauté de l’Abbaye de Saint-Gall : sont décrites (chaque fois avec les récits historiques et les fêtes correspondants) les translations d’Honorat dans l’église de l’Abbaye de Saint-Gall, en 1643 (p. 367b453), d’Antonin et de Théodore dans l’église de l’Abbaye de Saint-Gall, en 1654, et dans l’église de l’Abbaye de Neu St. Johann, en 1685, et d’Antonius, en 1654, dans l’église de l’Abbaye de Saint-Gall (p. 458507), de Léandre, en 1652, dans le couvent des capucines de Maria der Engel près de Wattwil (p. 508513), de Marinus, en 1657, à Lichtensteig (p. 518−530), de Theodora, en 1662, dans le monastère des cisterciennes de Magdenau (p. 533539), de Pancrace, en 1672, à Wil (p. 541571), de Constantius, en 1672, à Rorschach (p. 573644), de Laureatus, en 1676, à Wildhaus (p. 647682) ainsi que de Sergius, Bacchus, Hyacinthus et Erasmus, en 1680, dans l’église de l’Abbaye de Saint-Gall (p. 687747). (smu)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1721
Papier · 352 ff. · 33.5 × 20 cm · abbaye de Saint-Gall (p. Kolumban Brändle; frère Gall Beerle) · après 1769 (reliure : 1785)
Sacrarium Sancti Galli, Bd. IV: Description des fêtes célébrées à l’occasion de la translation des reliques de saints des catacombes romaines dans les églises et le monastères de la principauté de l’Abbaye de Saint-Gall, aux XVIIème et XVIIIème siècles

Ce volume, principalement écrit en allemand, a été composé et compilé par le custode de Saint-Gall, le père Kolumban Brändle (1720−1780) et copié par le frère Gall Beerle (1734−1816). Il décrit les fêtes célébrées à l’occasion des translations de reliques de saints des catacombes romaines, au XVIIIème siècle, dans la région dépendant de la principauté de l’Abbaye de Saint-Gall. A l’introduction générale (fol. Vr – fol. VIIIr) succède une riche documentation sur les translations de Benoît dans le couvent des capucines de Sainte-Scholastique à Rorschach, en 1732 (fol. IXv2v), de Justin à Gossau, en 1743 (fol. 63v68v), de Julien dans le couvent des capucines de Notkersegg, en 1748 (fol. 69v77v), de Valentin à Goldach, en 1761 (fol. 78v129v), de Célestin à Waldkirch, en 1763 (fol. 130v167r), de Clémence dans le monastère des bénédictines de Sainte-Wiborada à St. Georgen, en 1769 (fol. 168v226v), de Théodore à Neu St. Johann, en 1685 (fol. 228v237r), de Placide, Felicissimus, Victor, Prosper et Redempta, en 1689, à Neu St. Johann (fol. 238v246r), sur le jubilé des cent ans de la translation de Théodore à Neu St. Johann, en 1755 (fol. 247r265r) et le jubilé des cent ans de la translation de Marinus à Lichtensteig, en 1757 (fol. 266v291r), ainsi que sur les translations de Théodore à Berneck, en 1766 (fol. 292v352v). Les comptes rendus sont accompagnés d’aquarelles représentant les saints des catacombes revêtus d’habits de fête. En outre, des actes, des documents et des comptes rendus relatifs à l’autorisation obtenue de Rome de pouvoir vénérer Eusèbe de Viktorsberg, dans la région de l’Abbaye de Saint-Gall (fol. 3v-54v) et à l’ordonnance de la procession de saint Pancrace à Wil, en l’an 1738 (fol. 55r62v), figurent aussi dans le volume. Dans ce volume est aussi conservée une esquisse à l’encre, peu connue, de la forteresse d’Iberg près de Wattwil (fol. 238v). (smu)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1759
Papier · 628 pp. · 51 x 36 cm · Abbaye de Saint-Gall (p. Martin ab Yberg; p. Notker Grögle) · vers 1770
Antiphonarium officii pour l’église abbatiale de Saint-Gall, partie hivernale

Partie hivernale d’un antiphonaire de grand format en deux volumes (partie estivale dans Cod. Sang. 1760), utilisé pour la liturgie des heures des moines de Saint-Gall, écrit vers 1770 par le moine de Saint-Gall Martin ab Yberg (1741-1777) et richement enluminé avec de petits dessins à l’aquarelle du père Notker Grögle (1740-1816), entourés de corniches fleuries rococo. Le volume, muni de somptueuses ferrures en laiton baroques, contient les chants des moines de Saint-Gall pour les fêtes solennelles et celles de saints entre le premier dimanche de l’Avent et l’Ascension. Il se subdivise en trois parties : le Proprium de tempore (pp. 1357), le Proprium sanctorum (pp. 358500) et le Commune sanctorum (pp. 501559). A la fin, figurent des suffrages et des antiennes et répons pour les jours de fête (pp. 560-616). Les chants pour les jours des fêtes de l’archange Gabriel et de sainte Scholastique sont aussi ajoutés (pp. 617-626). Les mélodies sont notées en notation carrée sur des portées à cinq lignes. Le volume passa, en 1930, de la bibliothèque du choeur de la cathédrale à la bibliothèque abbatiale. (smu)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1760
Papier · IV + 462 pp. · 50 × 35,5 cm · abbaye de Saint-Gall (p. Martin ab Yberg; p. Notker Grögle) · 1770
Antiphonarium officii pour l'église abbatiale de Saint-Gall, partie estivale

Partie estivale d’un antiphonaire de grand format en deux volumes (partie hivernale dans Cod. Sang. 1759), utilisé pour la liturgie des heures des moines de Saint-Gall, écrit en 1770 (chronogramme en argent sur le frontispice), par le moine de Saint-Gall Martin ab Yberg (1741-1777) et richement enluminé avec de petits dessins à l’aquarelle du père Notker Grögle (1740-1816), entourés de corniches fleuries rococo. Le volume, muni de somptueuses ferrures en laiton baroques, contient les chants des moines de Saint-Gall pour les fêtes solennelles et celles de saints entre Pentecôte et le dernier dimanche après Pentecôte. Il se subdivise en trois parties : le Proprium de tempore (p. 1113), le Proprium sanctorum (p. 114353) et le Commune sanctorum (p. 354400). A la fin, figurent des suffrages, des antiennes et répons pour les jours de fête (p. 401431). Les chants pour les jours des fêtes de saint Joachim et de l’archange Raphaël sont aussi ajoutés (p. 432440). Les mélodies sont notées en notation carrée sur des portées à cinq lignes. Le volume passa, en 1930, de la bibliothèque du chœur de la cathédrale à la bibliothèque abbatiale. (smu)

En ligne depuis: 26.09.2017

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 2135
Papier · 127 pp. · 36 x 24.5 cm · Abbaye de Saint-Gall (Joseph Adam Bürke; p. Notker Grögle) · 1774
Vespéral pontifical du prince-abbé Beda Angehrn de 1774

Le vespéral, relié dans une couverture d’apparat, a été commandité par le prince-abbé Beda Angehrn (1767−1796), écrit en 1774 par Joseph Adam Bürke (chronogramme avec le nom du copiste à la p. 92), un ancien diplômé du gymnase de Neu St. Johann, tenu par les moines de Saint-Gall, et richement décoré par le père Notker Grögle (1740−1816). Le volume contient les incipit des chants des vêpres en notation carrée sur une portée à cinq lignes (antiennes et hymnes) pour les fêtes solennelles et celles de saints de l’année liturgique. Il se subdivise en trois parties : le Proprium de tempore (p. 136), le Proprium sanctorum (p. 3780) et le Commune sanctorum (p. 8192). Le manuscrit se trouvait dans la bibliothèque du chœur de la cathédrale de Saint-Gall jusqu’en 1989. Puis, il fut transféré dans les archives de la paroisse de la cathédrale de Saint-Gall, avant d’être déposé, en 2014, dans la bibliothèque abbatiale de Saint-Gall. Le volume, qui comprenait, en 1774, 96 pages, était très certainement utilisé pour la liturgie dans la cathédrale de Saint-Gall jusque dans les années 30 du XXème siècle. La plupart des compléments et des ajouts manuscrits (après p. 97) datent du XIXème siècle. Des textes tirés d’éditions liturgiques imprimées du XIXème et du début du XXème siècle, qui n’ont pas été identifiées plus précisément, ont aussi été encollés et reliés. Parmi les illustrations, il faut noter plus particulièrement la plus ancienne représentation connue de l’actuelle cathédrale de Saint-Gall, à ce moment-là nouvellement édifiée (p. 72). Sur la page de garde, ont été finement dessinées les armoiries du prince-abbé Beda Angehrn. (smu)

En ligne depuis: 26.09.2017

Documents: 77, affichés: 61 - 77