Documents: 54, affichés: -49 - 0

Toutes les bibliothèque et les collections

Preview Page
Aarau, Staatsarchiv Aargau, AA/4533
Parchemin · 56 ff. · 39 x 28 cm · sud-ouest de l'Allemagne · 1441
Obituaire du monastère de Hermetschwil

Calendrier dans lequel sont transcrites les messes annuelles fondées du monastère des bénédictines de Hermetschwil (Argovie), daté de 1441, trouvé en 1884 dans le district de Bremgarten. Il contient en outre quelques notices de la chronique sur la fondation du monastère, sur la construction du nouveau bâtiment de l’église de 1603-1605 et 1624/1625, ainsi que sur la fondation des messes à la suite d’apparitions divines 1636-1692. Au début est insérée une lettre du 12 juillet 1693. (hug)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. 258
Parchemin · 192 ff. · 27.5 x 19.5-20 cm · France · deuxième moitié du IXe siècle
Glossae biblicae; Glossaria latina, lat.

Manuscrit composé de deux parties indépendantes, probablement réalisé à Fleury: la première partie (f. 1-47) réunit trois commentaires sur l’Ancien et le Nouveau Testament; la seconde partie (f. 48-192) comprend 14 glossaires, contenant en tout 25'000 lemmes. La particularité du manuscrit réside dans le fait que l’on peut observer plusieurs phases du développement des glossaires: la première partie représente une phase précoce et renferme une explication des mots insérés directement dans le texte des sources, qui contient des gloses en ancien anglais et en ancien allemand. Dans la seconde partie, les glossaires se trouvent déjà dans une phase plus avancée, avec des entrées sur des auteurs particuliers ou sur des thèmes déterminés, classées par ordre alphabétique. (mit)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. 312
Parchemin · 159 ff. · 24.5-25.5 x 17-18 cm · premier quart du IXe siècle
Isidor von Sevilla: Sententiae, lat.

Manuscrit contenant une version très intéressante, entièrement rédigée et corrigée, des trois livres des Sententiae d’Isidore de Séville. La disposition du texte diffère fondamentalement par rapport à la tradition principale et contient de nombreux changements et ajouts. Le codex a été écrit dans l’Abbaye de Saint-Mesmin de Micy, comme on peut le déduire d’après les marques de propriété (ex libris) écrites le long de l’espace réservé au texte dans chaque fascicule. Au milieu, figure un binion, ajouté dans un second temps et provenant d’un autre manuscrit (XIème s.), qui contient entre autres des parties des Sermones de Fulbert de Chartres. (mit)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. 366
Parchemin · II + 159 ff. · 22.5-23.5 x 20.5-21 cm · deuxième tiers du IXe siècle
Valerius Maximus: Facta et dicta memorabilia

Il s’agit de l’un des plus anciens et fameux manuscrits contenant l’oeuvre de Valère Maxime, dont l’importance réside dans sa mise au point par Loup de Ferrières. Loup écrivit de sa propre main les Exempla et la notice dans les anciens “folios de garde” (f. II-III), collationna plusieurs fois le texte principal et intégra des éléments de la tradition parallèle de Julius Paris (adbreviator de Valère Maxime), y compris son texte d’accompagnement (Gaius Titius Probus: De praenominibus; f. 158va-159r). En élaborant la nouvelle description du codex, on a découvert sur la dernière page un texte de type épistolaire ou documentaire jusqu'ici méconnu (f. 159v). (all/mit)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Bern, Burgerbibliothek, Cod. 756.84
Parchemin · 2 ff. · 37 x 24.5 cm; 34.5 x 25 cm · XVe siècle
Plenarium (Fragment)

Les deux fragments proviennent de la précédente reliure du Cod. 125‬‬‬‬‬‬‬, de laquelle ils ont été retirés lors de la restauration; ils contiennent probablement des parties d’un plenarium avec une notation musicale. (mit)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Chironico, Archivio parrocchiale, n. 66
Parchemin · I + 63 ff. · 33-34 x 24 cm · Chironico · vers la moité du XVIème siècle
"Martirologio-calendario" (obituaire) de la paroisse de S. Ambrogio de Chironico

Obituaire de la paroisse de S. Ambrogio de Chironico (Tessin), écrit par le prêtre Ambrogio Rossi de Chironico, recopiant un obituaire plus ancien, probablement abîmé ou dont les pages étaient déjà entièrement utilisées. Dans le calendrier, de type ambrosien, sont inscrites les fondations pour les messes annuelles, les anniversaires ou les solennités, les indulgences et les mentions de voeux pour la paroisse et pour toute la vallée. Le 28 décembre, jour des Saints Innocents, a été enregistrée la commémoration de la bataille des Sassi Grossi de Giornico (1479). (ber)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 600a
Parchemin · 74 pp. · 31.6 x 20.4 cm · Japon · 1596-1615
La Vie de Bouddha, premier livre (Shaka no Honji, jō)

Le livre fait partie de la catégorie du nara ehon, un type de récit illustré polychrome publié à partir de l’époque Muromachi et durant toute la première moitié de l’époque Edo. Le terme nara ehon a été communément appliqué à tous les livres illustrés de ces périodes jusqu’à l’ère Meiji, mais son origine reste peu claire. Le format du nara ehon diffère selon les époques. Les premiers exemplaires de l’époque Momoyama jusqu’au tout début de l’époque Edo mesurent tous environ 30 cm de haut, un format vertical semblable au in-quarto européen. Les exemplaires produits depuis l’ère Kanei, durant la première moitié de l’époque Edo ont plutôt une disposition horizontale. Ils sont aussi généralement basés sur le genre de l’otogizōshi, de courts récits qui émergent depuis l’époque Kamakura et dont la plus grande partie se concentrent à l’époque Muromachi. Durant la dernière moitié du XVIIème siècle, les thèmes se centrent sur des récits touchant l’aristocratie ou la riche classe marchande, avant que la popularité du nara ehon ne commence à décliner. Cet exemplaire pourrait dater de l’ère Keichō (1596-1615). (stn)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 600b
Parchemin · 78 pp. · 31.5 x 20.5 cm · Japon · 1596-1615
La Vie de Bouddha, second livre (Shaka no Honji, ge)

Le livre fait partie de la catégorie du nara ehon, un type de récit illustré polychrome publié à partir de l’époque Muromachi et durant toute la première moitié de l’époque Edo. Le terme nara ehon a été communément appliqué à tous les livres illustrés de ces périodes jusqu’à l’ère Meiji, mais son origine reste peu claire. Le format du nara ehon diffère selon les époques. Les premiers exemplaires de l’époque Momoyama jusqu’au tout début de l’époque Edo mesurent tous environ 30 cm de haut, un format vertical semblable au in-quarto européen. Les exemplaires produits depuis l’ère Kanei, durant la première moitié de l’époque Edo ont plutôt une disposition horizontale. Ils sont aussi généralement basés sur le genre de l’otogizōshi, de courts récits qui émergent depuis l’époque Kamakura et dont la plus grande partie se concentrent à l’époque Muromachi. Durant la dernière moitié du XVIIème siècle, les thèmes se centrent sur des récits touchant l’aristocratie ou la riche classe marchande, avant que la popularité du nara ehon ne commence à décliner. Cet exemplaire pourrait dater de l’ère Keichō (1596-1615). (stn)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 601a
Parchemin · 57 ff. · 24.1 x 18 cm · XVIIème siècle
Les Contes d’Ise, premier livre (Ise Monogatari, jō)

Les Contes d’Ise sont un des plus anciens et des plus connus des uta monogatari, un sous-genre du monogatari, qui se focalise sur le genre poétique waka ou la narration se transforme en poésie. L'auteur et la date exacte de composition demeurent inconnus, mais ils sont aujourd’hui datés de la première époque de Heian. Ils sont aussi connus sous le titre de « Zaigo chūjō nikki », ou Journaux du prince Ariwara no Narihira. Le personnage principal des Contes d’Ise est sensé être le prince et poète, Ariwara no Narihira (qui a vécu au IXème siècle), dont le waka (poésie japonaise) figure dans le conte. Toutefois, étant donné que les contes renvoient clairement à une date plus tardive, Narihira lui-même ne peut en être considéré comme l’auteur. Les contes traitent généralement des divers sentiments humains, d’affaires de coeur à l’amour filial. Tandis que de nombreux chapitres ont une connotation fortement aristocratique, ils ne se limitent cependant pas au monde de la noblesse mais incluent aussi le destin des gens ordinaires, ainsi le chapitre 23 Tsutsuizutsu. Les personnages restent souvent anonymes et se réfèrent seulement à 'la jeune fille' ou 'l’homme'. Le conte peut donc être interprété comme un effort de généralisation afin de centrer le thème sur les relations humaines et les sentiments. Cet exemplaire, est relié en soie et orné d’illustrations à l’encre, en polychromie et or. (stn)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 601b
Parchemin · 48 ff. · 24 x 18 cm · XVIIème siècle
Les Contes d’Ise, second livre (Ise Monogatari, ge)

Les Contes d’Ise sont un des plus anciens et des plus connus des uta monogatari, un sous-genre du monogatari, qui se focalise sur le genre poétique waka ou la narration se transforme en poésie. L'auteur et la date exacte de composition demeurent inconnus, mais ils sont aujourd’hui datés de la première époque de Heian. Ils sont aussi connus sous le titre de « Zaigo chūjō nikki », ou Journaux du prince Ariwara no Narihira. Le personnage principal des Contes d’Ise est sensé être le prince et poète, Ariwara no Narihira (qui a vécu au IXème siècle), dont le waka (poésie japonaise) figure dans le conte. Toutefois, étant donné que les contes renvoient clairement à une date plus tardive, Narihira lui-même ne peut en être considéré comme l’auteur. Les contes traitent généralement des divers sentiments humains, d’affaires de coeur à l’amour filial. Tandis que de nombreux chapitres ont une connotation fortement aristocratique, ils ne se limitent cependant pas au monde de la noblesse mais incluent aussi le destin des gens ordinaires, ainsi le chapitre 23 Tsutsuizutsu. Les personnages restent souvent anonymes et se réfèrent seulement à 'la jeune fille' ou 'l’homme'. Le conte peut donc être interprété comme un effort de généralisation afin de centrer le thème sur les relations humaines et les sentiments. Cet exemplaire, est relié en soie et orné d’illustrations à l’encre, en polychromie et or. (stn)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 603
Papier · 1 f. · 23.6 x 883 cm · très probablement XIIe siècle
Daihannya-haramitta-kyō, kan gohyaku-yonjū (Sutra de la Grande Sagesse, chapitre 540)

Le rouleau de Daihannya-haramitta-kyō, le Sutra de la Grande Sagesse, chapitre 540, consiste en une simple feuille de papier sans support. La version complète du Sutra comprend six cent chapitres. Il fut introduit en Chine depuis l’Inde par le moine érudit et traducteur Xuanzang, qui traduisit le Sutra en chinois au VIIème siècle, avant qu’il ne soit importé au Japon. Le Sutra est écrit à l’encre noire sur un papier de qualité optimale, très probablement kōzo-shi, produit en utilisant les fibres de la Broussonetia papyrifera, ou mûrier de Chine, spécialement apprêtées et utilisées pour les documents importants au cours des premières périodes de l’histoire japonaise, périodes appelées Nara et Heian. Au-dessus des quatre premières lignes du texte figure un sceau circulaire rouge, dans lequel peut se lire: « Yakushi-ji-in » (sceau du temple Yakushi-ji). Le Sutra fut écrit, au Japon, dans le contexte de rites religieux consistant à retranscrire l’écriture sacrée pour réjouir le karma. (stn)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, R-49.2
Papier · 38 pp. · 27.5 x 18.5 cm · décembre 1740
Rousseau, Mémoire présenté à M. de Mably sur l’éducation de M. son fils

Le Mémoire présenté à M. de Mably sur l’éducation de M. son fils est le premier écrit de Rousseau lié à son expérience d’éducateur. Il fut chargé à Lyon en 1740 d’un difficile préceptorat dans la famille du notable Jean Bonnot de Mably, Prévost général de la Maréchaussée de Lyon. Ce préceptorat tourne court au bout d’une année déjà. Deux jeunes enfants peu enclins aux études lui furent confiés : François-Paul-Marie Bonnot de Mably, surnommé M. de Sainte-Marie, âgé de 5 ans et demi, et Jean-Antoine Bonnot de Mably, surnommé M. de Condillac, âgé de 4 ans et demi. Le long Mémoire, consacré au premier, relève d’une « commande éducative » et d’une expérience d’éducation appliquée : il se présente comme un projet et une synthèse, et on situe sa rédaction vers déc. 1740. Le jeune précepteur s’adresse à M. de Mably à qui il annonce le plan et l’ordre d’une éducation pour son fils pour « former le cœur, le jugement et l’esprit ». Il ne s’agit pas de l’éducation naturelle qui sera plus tard préconisée dans l’Émile Rousseau a-t-il vraiment remis ce Mémoire à M. de Mably ? On sait seulement qu’il offrit ce manuscrit du Mémoire à Mme Dupin, son employeur en 1743, et qu’il fut depuis conservé dans les « papiers de Mme Dupin ». Il fut publié la première fois en 1884 à Paris par G. de Villeneuve-Guibert dans Le portefeuille de Madame Dupin. Le manuscrit de la Fondation Bodmer est le seul existant. Un Projet d’éducation, beaucoup plus court, de construction plus nette et de date inconnue, avait été d’abord retrouvé dans les papiers de Rousseau à sa mort (ce manuscrit aujourd’hui perdu avait été publié à Genève en 1782). Il est très proche du Mémoire et semble être plus tardif (il n’y a toutefois pas de certitude quant à l’ordre de succession chronologique des deux textes). (brc)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Frauenfeld, Katholisches Pfarrarchiv Frauenfeld, KPfAF III Bg 3
Parchemin · 3 ff. · 170 x 114 cm · vers 1250
Fragment de Frauenfeld de « Flore und Blanscheflur » de Konrad Fleck

Vers 1250 Konrad Fleck traduit en dialecte alémanique le roman d’amour « Flore et Blancheflor », écrit par un poète provençal anonyme vers 1160. L’oeuvre entière compte 8'000 vers. Certains fragments d’une copie plus ancienne de la traduction de Fleck sont conservés dans les archives paroissiales de Frauenfeld. Les morceaux de parchemin avaient été utilisés pour la couverture du censier de la prébende de saint Michel. (hux)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Genève, Bibliothèque de Genève, Ms. l.e. 206
Parchemin · I + 123 + II ff. · 12.2 x 8 cm · Vallées vaudoises du Piémont (Pellice, Germanasca, Chisone), Italie (?) · XVe siècle
Recueil de traités et sermons vaudois

Ce manuscrit fut probablement composé dans les vallées vaudoises du Piémont (Italie) au cours du XVème siècle. De même qu’une grande partie des autres manuscrits vaudois, aujourd’hui dispersés dans différentes bibliothèques européennes, il s’agit d’un recueil de divers traités, sermons et textes doctrinaux ou édifiants. Le manuscrit rejoint Genève probablement en 1662, apporté par le pasteur vaudois Jean Léger en même temps que d’autres codices. Classés parmi les mss. espagnols par Jean Senebier en 1779, il n’a été reconnu comme vaudois qu’à partir du milieu du XIXème siècle. (gir)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Mairengo, Archivio parrocchiale, s. n.
Parchemin · A + 61 + B ff. · 38 x 26.4 cm · Mairengo · 1563
"Martirologio-calendario" (obituaire) de la paroisse de S. Siro de Mairengo

Obituaire de la paroisse de S. Siro de Mairengo (Tessin), écrit par le prêtre Ambrogio Rossi de Chironico, recopiant un obituaire plus ancien, probablement abîmé ou dont les pages étaient déjà entièrement utilisées. Dans le calendrier, de type ambrosien, sont inscrites les fondations pour les messes annuelles, les anniversaires ou les solennités, les indulgences et les mentions de voeux pour la paroisse et pour toute la vallée. Le 28 décembre, jour des Saints Innocents, a été enregistrée la commémoration de la bataille des Sassi Grossi de Giornico (1479). (ber)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Porrentruy, Bibliothèque cantonale jurassienne, A2597
Papier · VI + 548 pp. · 34 x 21 cm · 1588-1773
Annales sive historia collegii Bruntrutiani ab anno…

Chroniques rédigées en latin par nonante-six mains successives jusqu’à la suppression de la Compagnie des Jésuites en 1773, les Annales présentent de façon pragmatique et sur une longue durée l’application des principes de la pédagogie des jésuites et donnent en outre des données très intéressantes concernant les personnes. (rer)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Porrentruy, Bibliothèque cantonale jurassienne, A2598
Papier · 110 + 63 + 73 pp. · 34 x 21 cm · XVIIIe siècle
Annales du monastère de l'Annonciade céleste…

Divisé en trois parties, le manuscrit relate année par année tous les faits remarquables ayant trait au monastère. Le document contient les professions, les décès des sœurs, les éloges funèbres, éléments du plus haut intérêt pour l’histoire religieuse de Porrentruy à l’époque. (rer)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Porrentruy, Bibliothèque cantonale jurassienne, MP 41
Papier · II + 149 pp. · 13 x 18 cm · 1898
Chants populaires du Pays d'Ajoie

Livre de chants populaires d’Ajoie recueillis par Antoine Biétrix. (rer)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Porrentruy, Bibliothèque cantonale jurassienne, MP 42 / A6054
Papier · IV + 78 pp. · 28 x 22 cm · 1880
Lai latre de Bonfô, qui contient les plus belles hichetoires…

Manuscrit autographe d’Antoine Biétrix, contenant des historiettes patoises recueillies et mises par écrit par Antoine Biétrix. Les courts récits attribuent aux gens de Bonfol une piètre réputation. Même si les histoires ne concernent pas directement les gens de Bonfol, elles leur sont attribuées, certainement à cause du nom du village qui s’y prête. (rer)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Porrentruy, Bibliothèque cantonale jurassienne, MP 43 / A6086
Papier · 680 + 11 pp. · 18 x 12 cm · vers 1820
Patois de l'Ajoie

Manuscrit autographe (?) de François-Joseph Guélat provenant de chez Adrien Kohler. L’ouvrage est une véritable encyclopédie patoise, dont la partie essentielle sont les deux grands dictionnaires français-patois et patois-français. F.-J. Guélat, originaire d’Ajoie, se base sur la patois de sa région pour rédiger son manuscrit. (rer)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Porrentruy, Bibliothèque cantonale jurassienne, MP 45 / A6095
Papier · 99 pp. · 20 x 16 cm · 1814
Dictionnaire ou explication en français, quelques fois en Latin et en allemand, des termes patois les plus singuliers en usage dans la vallée de Delémont et dans le païs d’Ajoye…

Manuscrit de Jean-Georges Quiquerez, complément au Dictionnaire patois de Ferdinand Raspieler, comprenant quelques modifications. Le dictionnaire contient des traductions en latin et en allemand, plus rares vers la fin. L’ouvrage a été utilisé pour l’édition des Paniers de Xavier Kohler et Ferdinand Feusier en 1849. (rer)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Quinto, Archivio parrocchiale, s. n.
Parchemin · I + 62 + II ff. · 33.7 x 24 cm · Quinto · 1547
« Martirologio-calendario » (obituaire) de la paroisse de SS. Pietro e Paolo de Quinto

Obituaire de la paroisse de SS. Pietro e Paolo de Quinto (Tessin), écrit par le prêtre Ambrogio Rossi de Chironico, recopiant un obituaire plus ancien, probablement abîmé ou dont les pages étaient déjà entièrement utilisées. Dans le calendrier, de type ambrosien, sont inscrites les fondations pour les messes annuelles, les anniversaires ou les solennités, les indulgences et les mentions de voeux pour la paroisse et pour toute la vallée. Le 28 décembre, jour des Saints Innocents, a été enregistrée la commémoration de la bataille des Sassi Grossi de Giornico (1479). (ber)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 20
Parchemin · 103 ff. · 33.5 x 23.5 cm · Schaffhouse, Tous les Saints · 1080-1096
Augustinus

Manuscrit, écrit en pleine page, contenant une copie soigneuse du De trinitate d’Augustin, avec une première page et une page avec une initiale décorée, ainsi que plusieurs initiales à entrelacs de diverses tailles, au début de chacun des livres. Il figure dans l’inventaire de la bibliothèque du monastère de Tous les Saints datant d’environ 1100 (Min. 17, f. 306v). Au XVème siècle, le codex reçut, comme de nombreux autres, une nouvelle reliure en cuir avec des bossettes en métal et deux fermoirs ; pour réaliser les contre-gardes et les pages de garde, des fragments provenant d’un obituaire du monastère de Tous les Saints du XIVème siècle ont été utilisés, de même que pour les Min. 24‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬ et Min. 40‬‬‬‬‬‬‬‬‬. (spe)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 39
Parchemin · 126 ff. · 27 x 21 cm · Schaffhouse, Tous les Saints · 1080-1096
Augustinus

Manuscrit, écrit en pleine page, sans décoration mis à part une initiale sur une page ornée,contenant une copie du De Genesi ad literam d’Augustin. Il figure dans l’inventaire de la bibliothèque du monastère de Tous les Saints datant d’environ 1100 (Min. 17, f. 306v). Au XVème siècle, le codex reçut, comme de nombreux autres, une nouvelle reliure en cuir avec des bossettes en métal et deux fermoirs ; pour réaliser la page de garde antérieure, des fragments provenant d’un manuscrit du XIIIème siècle ont été utilisés, de même que pour le Min. 44‬‬‬‬‬‬‬‬‬. Un bifeuillet de la Cassiodors Historia ecclesiastica a été joint et relié au début. (spe)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 40
Parchemin · 97 ff. · 24.5 x 17 cm · Schaffhouse, Tous les Saints · 1080-1096
Ambrosius, Augustinus

Comme l’atteste l’inventaire de la bibliothèque du monastère de Tous les Saints datant d’environ 1100 (Min. 17, f. 306v), les deux parties qui constituent ce manuscrit formaient déjà une unité durant le XIème siècle. Tandis que la première partie (Ambrosius, De excessu fratrum) est dépourvue d’ornementation, la seconde partie, contenant cinq textes d’Augustin, débute par une page, qui sert en même temps d’index du contenu. Au XVème siècle, le codex reçut, comme de nombreux autres, une nouvelle reliure en cuir avec des bossettes en métal et deux fermoirs ; pour réaliser les pages de garde, des fragments provenant d’un obituaire du monastère de Tous les Saints du XIVème siècle ont été utilisés, de même que pour les Min. 20‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬ et Min. 24‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬. (spe)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 44
Parchemin · 193 ff. · 24.5 x 17.5 cm · Schaffhouse, Tous les Saints · 1080-1096
Hilarius

Manuscrit soigné, écrit en pleine page, avec une ‬‬page initiale‬‬‬‬‬‬‬‬ décorée, contenant une copie soigneuse du De fide sive de trinitate d‘Hilaire. Il figure dans l’inventaire de la bibliothèque du monastère de Tous les Saints datant d’environ 1100 (Min. 17, f. 306v). Au XVème siècle, le codex reçut, comme de nombreux autres, une nouvelle ‬‬‬reliure‬‬ en cuir avec des bossettes en métal et deux fermoirs ; pour réaliser les ‬pages de garde, des fragments provenant d’un manuscrit du XIIIème siècle ont été utilisés, de même que pour le Min. 39‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬. Un ‬bifeuillet‬‬‬‬‬‬‬ d’un manuscrit contenant des prières a été joint et relié au début. (spe)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 46
Parchemin · 112 ff. · 24 x 16.5 cm · Schaffhouse, Tous les Saints · 1080-1096
Gregorius I. Papa

Manuscrit, écrit en pleine page, en grande partie sans décoration, contenant une copie du second livre des Homeliae in Ezechielem de Grégoire. Il figure dans l’inventaire de la bibliothèque du monastère de Tous les Saints datant d’environ 1100 (Min. 17, f. 306v). Sur le verso de la première page et le recto de la dernière, probablement prévues à l’origine comme devant servir de pages de garde, furent plus tard copiés des documents du XIIème siècle. Au XVème siècle, le codex reçut, comme de nombreux autres, une nouvelle reliure en cuir avec des bossettes en métal et deux fermoirs. (spe)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Schaffhausen, Stadtbibliothek, Ministerialbibliothek, Min. 75
Parchemin · 97 ff. · 25 x 17 cm · XIe siècle
Julianus Toletanus, Liber Baruch, Capitularia, Theganus

Manuscrit incomplet, écrit en minuscule caroline par plusieurs mains. Il contient entre autres les livres 2 et 3 du Prognosticum futuri seculi (1r-25v) de Julien de Tolède (642-690), la Collectio Capitularium - des documents de droit civil et ecclésiastique – d’Anségise de Fontenelle (32r-86v), les Capitularia Hludovici (86v-91r) et surtout la Vie de Louis le Pieux de Thégan (91r-97v). Deux gloses interlinéaires contemporaines à la p. 96v, correspondant au récit du baptême d’Harald du Danemark (Harald Klak) et de son attribution de la Frise en 826, font penser à une origine nordique du manuscrit. (ber)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Sion/Sitten, Archives du Chapitre/Kapitelsarchiv, Ms. 83
Parchemin · 528 pp. · 37.3 x 26 cm · Italie ou sud de la France · premier quart du XIIIe siècle (pp. 228b-230a XIVe siècle).
Miscellanées juridiques

Miscellanées contenant des textes juridiques principalement de l’époque précédant Accurse (première moitié du XIIIème siècle): les Dissensiones et les Insolubilia d’Ugolino dei Presbiteri; les Quaestiones de Pillio da Medicina, de Azzone, de Roffredo da Benevento et d’autres d’un auteur incertain; le Libellus de iure civili, le Tractatus de bonorum possessione et le rare Tractatus de pugna de Roffredo da Benevento; le Tractatus de reprobatione instrumentorum et la Summa arboris actionum de Ponzio da Ilerda; quelques lecturae sur des titres et des fragments du Digestum Novum; les Brocarda de Azzone; la Summula de testibus d’Alberico da Porta Ravennate; un Tractatus de testibus anonyme; le Libellus disputatorius de Pillio da Medicina; des fragments des Notabilia sur le Decretum de Gratien et sur le Corpus iuris civilis; l’ordo iudiciorum ‘Olim’; une partie du Catalogus praescriptionum attribué pendant un certain temps à Rogerio et l’ordo iudiciorum ‘Quicumque vult’ de Giovanni Bassiano. (mas/mur)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Sion/Sitten, Archives du Chapitre/Kapitelsarchiv, Ms. 89
Parchemin · I + 227 ff. · 36 x 27.5 cm · France (Paris ?) · première moitié du XIIIe siècle
Decretum Gratiani

Decretum de Gratien, copie d’un archétype contenant un texte ‘archaïque’, appartenant au Σ-group et avec un nombre réduit de paleae dans le texte, intégrées en partie à une époque plus tardive. Le codex a été utilisé dans plusieurs écoles en Italie et dans le sud de la France. Dans la première strate des gloses, figure une copie de la Glossa ordinaria de Iohannes Teutonicus (publiée en 1215/16), dans les strates suivantes, une copie réalisée par plusieurs mains des additiones de Bartolomeo de Brescia sur la Glossa ordinaria et de gloses de canonistes principalement des XIIIème et XIVème siècles. (mur)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Kantonsbibliothek, Vadianische Sammlung, VadSlg Ms. 312
Parchemin · 158 ff. · 21.5 x 16 cm · Franconie (?) · Xe siècle
Quintus Horatius Flaccus, Opera

Ce manuscrit du Xème siècle contient les œuvres d’Horace. Il est organisé de telle façon qu’il reste suffisamment d’espace à côté des poèmes pour les gloses marginales. Celles-ci sont – pour la plupart ainsi que les gloses interlinéaires – insérées par diverses mains et écrites avec une encre différente de celle utilisée pour le texte principal. La localisation du manuscrit est incertaine. L’unique glose en ancien allemand devrait avoir été ajoutée en Franconie. La présence du manuscrit est attestée à Saint-Gall pour la première fois au milieu du XVIIème siècle. (gam)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Kantonsbibliothek, Vadianische Sammlung, VadSlg Ms. 352/1-2
Papier · 55 ff. · 28.5-30 x 20.5 cm · vers 1440
Speculum humanae salvationis (dt.)

Le Speculum humanae salvationis est une œuvre mêlant texte et image, une œuvre au contenu biblique, mêlant texte et image. Chaque double page du livre ouvert montre quatre images, dans lesquelles sont représentées, en règle générale, une scène de la vie du Christ mise en parallèle avec trois préfigurations dans l’Ancien Testament. Dans ce manuscrit, ce schéma de la disposition des images n’est pas suivi de façon conséquente. Le modèle latin fut traduit en vers allemands qui furent autrefois faussement attribués à Konrad von Helmsdorf. Le Speculum est conservé dans un volume composite constitué de manuscrits et d’œuvres imprimées; au début manquent quelques pages. (gam)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 3
Parchemin · 254 pp. · 28 x 20.6 cm · Saint-Gall · XIIe siècle
Bible (Gn, Ex, Lv, Nm, Dt, Ios, Idc, Rt)

Le manuscrit sur deux colonnes contient une copie des huit premiers livres de l’Ancien Testament (Pentateuque, Josué, Juges, Ruth) réalisée à l’Abbaye de Saint-Gall au XIIème siècle. Au début (p. 1) et à la fin (p. 254) figurent, à côté de quelques essais de plume et de quelques remarques en latin et en allemand, la transcription de deux hymnes neumées (Veni redemptor gentium d’Ambroise et Jesu redemptor omnium). (smu)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 4
Parchemin · 136 pp. · 29.2 × 20.2 cm · Saint-Gall · XIIe siècle
Isidore de Séville, commentaire sur les livres vétérotestamentaires Ex, Dt, Ios, Idc; Copie du Lévitique (Lv) avec commentaire interlinéaire

Le manuscrit contient, dans la première partie, le commentaire d’Isidore de Séville sur les livres vétérotestamentaires de l’Exode (p. 144), du Deutéronome (p. 4453), de Josué (p. 5362) et des Juges (p. 6271). Ce commentaire constitue une partie de son œuvre Mysticorum expositiones sacramentorum seu quaestiones in vetus testamentum. Dans la deuxième partie, rédigée par une autre main plus soigneuse (p. 73135), figure une transcription du Lévitique avec un important commentaire interlinéaire prévu dès le début. Entre les deux parties (p. 72) figure le sceau de la bibliothèque utilisé entre 1553 et 1564, durant l’abbatiat du prince-abbé Diethelm Blarer. (smu)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 5
Parchemin · 240 pp. · 30.5 x 20 cm · Saint-Gall · XI/XIIe siècle
Bible (I-II Par, I-II Mcc)

Copie des livres de l’Ancien testament, constituée de deux codices: pp. 3105 avec le premier et le second livre des Chroniques (Paralipomènes), XIIème siècle; pp. 107239 avec le premier et second livres apocryphes des Maccabées avec deux prologues, XIème siècle. La décoration se compose d’une initiale rouge à entrelacs p. 107. (sno)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 525
Parchemin et papier · 395 (394) pp. · 30 x 21 cm · XIII/XIVe siècle
Manuscrit composite avec entre autres: un commentaire sur l’Hymnaire, Vocabularius ex quo, Speculum humanae salvationis

Manuscrit composite contenant principalement des textes à caractère théologique, dont la partie la plus importante (p. 61212) est le Vocabularius Ex quo. Les autres œuvres sont un commentaire sur l’Hymnaire dans lequel chaque strophe d’un hymne alterne avec l’explication correspondante (p. 156), un court traité De humani cordis instabilitate (p. 5760), des sermons (p. 212229, 240268 et 268273), la Vita d’Albertus Siculus (p. 230239), le Speculum humanae salvationis (p. 274335), un court traité sur les vices et les vertus, intitulé Etymachia ou Lumen animae (p. 335345), des extraits de Jérôme, Augustin et autres (p. 346368) ainsi que le Speculum ecclesiae d’Hugo de S. Caro (p. 370391). Le dernier texte est écrit sur un parchemin palimpseste, dont la scriptio inferior est une rotunda. Quatre initiales fleuronnées en rouge et bleu du texte antérieur sont encore visibles (p. 372, 373 et 375). Sur les dernières pages se trouvent des répons pour la fête de Noël (Descendit de celis deus verus), la fête de Saint Marc (Beatissimus Marcus discipulus) et le Commune plurimum martyrum (Viri gloriosi sanguinem fuderunt), plus loin la trope de Pâques (Quem queritis), avec des mélodies en notation carrée sur quatre portées (p. 392394). Le manuscrit se compose de parchemin et de papier, mélangés même à l’intérieur d’un même fascicule. Le codex se trouve au plus tard depuis 1553/64 dans l’Abbaye de Saint-Gall (sceau de la bibliothèque p. 60). (sno)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 533
Parchemin · 136 pp. · 28 x 20 cm · Saint-Gall · avant/vers 1520
Directorium perpetuum des Klosters St. Gallen, Series prima, Regulae 1–2

Le Directorium perpetuum du monastère de Saint-Gall, commandité par l’abbé Franz von Gaisberg (1504–1529), comprend sept volumes (Cod. Sang. 533–539). Il contient au total 36 regulae sur l’ordonnance de la liturgie des heures pour tous les calendriers annuels, sur la base des jours de Pâques, situés à des dates variables selon les années. Chaque règle commence avec l’Epiphanie ; les règles pour les fêtes du temps de Noël jusqu’à la vigile de l’Epiphanie (qui ne dépendent pas de la date sur laquelle tombe Pâques) sont réunies dans le Cod. Sang. 539. Le Cod. Sang. 533 contient les première et deuxième règle pour Pâques qui tombe le 22 ou le 23 mars (date de référence dans le codex: septuagésime, 18/19 janvier). L’enluminure du manuscrit est due à Nikolaus Bertschi de Rorschach: à la p. 6 une miniature en pleine page (en haut, la déploration du Christ avec le commanditaire et, en bas, Gall et Otmar tenant son blason), à la p. 7 et 65 des initiales à la feuille d’or et des bordures richement décorées. Au contraire des volumes suivants, celui-ci n’a pas été écrit par Fridolin Sicher. (sno)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 580
Parchemin · 194 pp. · 27 x 19 cm · région du sud-ouest de l’Allemagne · fin du XIIe/début du XIIIIe siècle
Benoît de Peterborough, Miracula sancti Thomae Cantuariensis

Le codex contient les miracles de saint Thomas de Canterbury que le moine bénédictin Benoît de Peterborough a commencé de consigner après son assassinat survenu le 29 décembre 1170. Le manuscrit, orné de très belles initiales à entrelacs à la p. 12, fut rédigé par deux mains vers la fin du XIIème siècle ou au début du XIIIème, dans la région du sud-ouest de l’Allemagne. Le recueil des miracles est divisé en quatre livres, bien que les neuf derniers chapitres (IV.95-96, V.1-4, VI.1-3 de l’édition) et la lettre de l’évêque de Durham, Hugh du Puiset, ne soient plus numérotés. Le manuscrit est mentionné dans le catalogue de la bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall en 1461. (len)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 581
Parchemin · II + 312 ff. · 24 x 16.5 cm · provenance inconnue · XIVe siècle
Jacques de Voragine, Légende dorée (Legendae sanctorum / Historia Lombardica) avec l’appendice latin Provincia

Le manuscrit, doté d’une reliure avec de grandes bossettes en métal, contient, après un index alphabétique des saints rédigé durant le XVème siècle (f. IvIIv), la Legenda Aurea latine de Jacques de Voragine († 1298; f. 4r262v), puis l‘appendice également en latin, ledit Provincia (f. 263r301r), dans lequel figurent les récits plus brefs des vies des saints de Saint-Gall, Gall et Otmar. Suivent des ajouts plus tardifs, parmi lesquels des bénédictions et des réflexions (f. 302v304v). Un copiste anonyme transcrit au f. 302v un poème, commençant par les vers : Qui me scribebat, R nomen habebat. Finito libro sit laus et gloria Christo… La décoration du manuscrit, écrit par plusieurs (trois?) mains différentes, se compose de lombardes qui s’étendent sur trois lignes. La décoration s‘achève au f. 210v; un espace a cependant été réservé pour les initiales dans les pages suivantes. (smu)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 582
Parchemin · 699 pp. · 21.5 × 15.5 cm · région du lac de Constance (?) · XIVe siècle
Jacobus de Voragine, Legenda aurea (Legenda sanctorum / Historia Lombardica)

Le manuscrit contient une copie, probablement réalisée dans la région du lac de Constance au XIVème siècle, de la partie principale de la Legenda Aurea de Jacques de Voragine (p. 5691) ainsi qu’une petite partie dudit appendice Provincia (p. 691701). Sur les trois dernières pages a été ajouté un sermon pour la fête des saints Pierre et Paul (29 juin). Les restes d’un document encollé à l’intérieur de la couverture antérieure et postérieure (peut-être des parties de l’écrit „Konstanz“) et une marque de propriété, datable de la fin du XVème-début du XVIème siècle, d’une communauté de sœurs à proximité de Stammheim (Vnnser frouwen ze niderstamhem ist das …) à la p. 704 indiquent une origine dans la région du lac de Constance. Ceci laisse penser à la communauté des béguines de Haslen dans la commune d‘Adlikon dans la région du Weinland zürichois, sécularisée durant la Réforme. Au plus tard au milieu du XVIIIème siècle, le volume se trouve dans la bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall. (smu)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 583
Parchemin · 226 pp. · 18–18.5 x 12.5–13 cm · XIVe siècle
Mechthild von Hackeborn, Liber specialis gratiae

Le codex contient les cinq premiers livres du Liber specialis gratiae de Mechthild von Hackeborn, les livres 6 et 7 manquent. A la p. 3 se trouve de surcroît un fragment de l’Epistola de Ihesu Christo du Ps.-Lentulus Romanus de Judée. Les annotations à la p. 224, dans lesquelles Johannes Tauler et Konrad (dans le Codex: Johannes) de Prusse sont nommés comme précédents propriétaires, indiquent que le manuscrit est issu d’un environnement dominicain. Au XVème siècle, il appartenait à Ulrich Varnbüler (frère de Angela Varnbüler, qui était prieure du couvent des dominicaines de Sainte-Catherine à Saint-Gall entre 1476 et 1509), bourgmestre/bailli de Saint-Gall 1481–1490). (sno)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 628
Papier · A-B + 940 + Y-Z pp. · 33 x 23 cm · probablement nord de la Bavière · deuxième moitié du XVe siècle
Version abrégée de la chronique universelle de Platterberger/Truchseß’schen; Jean de Mandeville, Voyage en Inde

La plus grande partie de ce volumineux manuscrit se compose d’une version abrégée de la chronique universelle de Platterberger/Truchseß’schen (p. 3796) qui, dans la littérature ancienne, est aussi désignée sous le nom de « St. Galler Weltchronik ». A l’intérieur de cette chronique se trouve aussi le St. Galler Cato (p. 259260; Disticha Catonis; Von Catho dem weysen und seinen spruchen), une traduction allemande partielle du De officiis de Cicéron (Marcus Tullius Cicero) (p. 263265) ainsi que d’autres citations tirées des œuvres cicéroniennes (p. 265271). Suivent une version de la correspondance fictive échangée entre Alexandre le Grand et Dindimus, le roi des Brahmanes, composée par Meister Wichwolt (p. 809815; Cronica Allexandri des grossen konigs), la version allemande de la « Dreikönigslegende » (Historia trium regum) de Johannes von Hildesheim (p. 816854) et le récit du voyage en Inde de Jean de Mandeville dans une traduction allemande d’Otto von Diemeringen (p. 854917). A la fin (p. 918940) le volume contient en version complète le récit du voyage du bavarois Johannes Schiltberger (1380 – après 1427), fait prisonnier par les Ottomans. De nombreuses lombardes en rouge et en bleu servent de décor au livre. En 1570, le volume se trouvait en possession de Luzius Rinck von Baldenstein (p. 940), beau-frère du prince-abbé de Saint-Gall Diethelm Blarer (1530−1564), et fut intégré, au plus tard au XVIIème siècle, dans les fonds de la bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall (p. 3: Liber Monasterii S. Galli). (smu)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 657
Papier · 230 pp. · 31 x 22 cm · Felix Hemmerli (?) · deuxième moitié du XVe siècle
Chronique de Constance; Chroniques zürichoises; Chronique du Concile de Constance d’après Ulrich von Richental

Le manuscrit, rédigé dans la seconde moitié du XVème siècle, probablement peu après 1450, contient tout d’abord (p. 146) la Chronique universelle de Constance de la fin du XIVème siècle, suivie de la Chronique zürichoise depuis les origines jusqu’au début du XVème siècle (p. 47121), une suite de la Chronique zürichoise pour les années 1420/21, 1436 et 1443−1450 (p. 121132) ainsi qu’une rédaction abrégée de la Chronique du Concile de Constance d’Ulrich von Richental (p. 132228). En se fondant sur la comparaison calligraphique, la littérature secondaire ancienne envisage que l’humaniste zürichois Felix Hemmerli (1388/89-1454) pourrait être le copiste. Le manuscrit était en possession de l’érudit suisse Aegidius Tschudi (1505-1572) et fut acheté, en février 1768, par l’Abbaye de Saint-Gall à sa famille. Tschudi ajouta dans les textes des notes marginales et des corrections. (smu)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1115
Papier · 272 + 8 pp. · 20 x 14 cm · Paris, Collège des Jésuites de Clermont · 1570
Textes d’enseignement universitaire du Collège jésuite de Clermont à Paris

Recueil des notes du frère du couvent de Saint-Gall Mauritius Enk (1538–1575) prises durant les leçons sur les Ecritures Saintes (Isagoge in sacram scripturam) du jésuite espagnol Johannes Marianus (Juan de Mariana, 1536–1624). Ce texte figure aux p. 33269. Le volume contient également des extraits d’Augustin (p. 1921 de la lettre 28 à Jérôme, avec un index alphabétique p. 112; p. 2728 des Confessiones) ainsi qu’un court traité sur la confession avant l’eucharistie, Num confessio necessaria sit ante sumptionem Eucharistiae (p. 270271, qui n’a pas été écrit par Enk). (sno)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1116
Papier · 436 + 76 pp. · 20.5 x 15.5 cm · Paris, Collège des Cholets · 1566
Textes d’enseignement universitaire du Collège des Cholets à Paris

Recueil des notes du frère du couvent de Saint-Gall Mauritius Enk (1538–1575) prises durant les leçons sur les troisième et quatrième livres des Libri magistri sententiarum (Sentences de Pierre Lombard) d’Hubertus Morus (Hubert Meurier, 1535–1602). Les leçons sur le troisième livre (p. 7109) eurent lieu du 22 avril au 27 juin, celles sur le quatrième livre (p. 199433) du 7 mai au 14 (19 ?) août 1566. Les notes sont reliées dans une peau de veau parisienne qui porte une marque du propriétaire gravée en or. (sno)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1118
Papier · 464 pp. · 20 x 15.5 cm · Paris, Collège des Cholets · 1565/1566
Textes d’enseignement universitaire du Collège des Cholets à Paris

Recueil des notes du frère du couvent de Saint-Gall Mauritius Enk (1538–1575) prises durant les leçons sur les premier et second livres des Libri magistri sententiarum (les Sentences de Pierre Lombard) de Hubertus Morus (Hubert Meurier, 1535-1602). Les leçons sur le premier livre (pp. 7178) eurent lieu du 15 octobre (?) 1565 au 31 janvier 1566, celles sur le second livre (pp. 279401) du 4 février au 10 avril 1566. Parmi celles-ci (pp. 181189) se trouve un bref texte De Unione Hypostatica Verbi, pp. 181183 qui n’a pas été écrit par Enk (sa main recommence depuis les trois derniers mots à la p. 183). Les notes sont reliées dans une peau de veau parisienne qui porte une marque du propriétaire gravée en or. (sno)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Zürich, Schweizerisches Nationalmuseum, LM 51690.1
Parchemin · 1 f. · 17.5 x 11.5 cm · France · deuxième moitié du XVe siècle
Fragment d’un Livre d’Heures

Il s’agit de l’un des six feuillets en parchemin provenant d’un Livre d’Heures, écrit en bâtarde et datable de la seconde moitié du XVème siècle. Il présente des initiales enluminées en or sur fond bleu ou rose en alternance, desquelles partent des rinceaux dessinés à la plume dans la marge et agrémentés de feuilles trifoliées. Un des fragments (‬nr. 5‬‬‬‬‬‬‬‬‬‬) contient une partie des litanies des saints. (ber)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Zürich, Schweizerisches Nationalmuseum, LM 51690.2
Parchemin · 1 f. · 17.5 x 11.9 cm · France · deuxième moitié du XVe siècle
Fragment d’un Livre d’Heures

Il s’agit de l’un des six feuillets en parchemin provenant d’un Livre d’Heures, écrit en bâtarde et datable de la seconde moitié du XVème siècle. Il présente des initiales enluminées en or sur fond bleu ou rose en alternance, desquelles partent des rinceaux dessinés à la plume dans la marge et agrémentés de feuilles trifoliées. Un des fragments (nr. 5‬‬‬‬‬‬‬‬) contient une partie des litanies des saints. (ber)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Zürich, Schweizerisches Nationalmuseum, LM 51690.3
Parchemin · 1 f. · 16 x 12.2 cm · France · deuxième moitié du XVe siècle
Fragment d’un Livre d’Heures

Il s’agit de l’un des six feuillets en parchemin provenant d’un Livre d’Heures, écrit en bâtarde et datable de la seconde moitié du XVème siècle. Il présente des initiales enluminées en or sur fond bleu ou rose en alternance, desquelles partent des rinceaux dessinés à la plume dans la marge et agrémentés de feuilles trifoliées. Un des fragments (nr. 5‬‬‬‬‬) contient une partie des litanies des saints. (ber)

En ligne depuis: 23.06.2016

Preview Page
Zürich, Schweizerisches Nationalmuseum, LM 51690.4
Parchemin · 1 f. · 16.4 x 11.7 cm · France · deuxième moitié du XVe siècle
Fragment d’un Livre d’Heures

Il s’agit de l’un des six feuillets en parchemin provenant d’un Livre d’Heures, écrit en bâtarde et datable de la seconde moitié du XVème siècle. Il présente des initiales enluminées en or sur fond bleu ou rose en alternance, desquelles partent des rinceaux dessinés à la plume dans la marge et agrémentés de feuilles trifoliées. Un des fragments (nr. 5‬‬‬‬) contient une partie des litanies des saints. (ber)

En ligne depuis: 23.06.2016

Documents: 54, affichés: -49 - 0