Documents: 1363, affichés: 1181 - 1200

Toutes les bibliothèque et les collections

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 916
Parchemin · 172 pp. · 19.5 x 12.5 cm · début du IXe siècle
Regula S. Benedicti

Règle de St Benoît en latin et haut allemand, un des plus anciens documents en haut allemand. (smu)

En ligne depuis: 14.09.2005

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 919
Papier · 224 pp. · 18.5-21.5 x 14-14.5 cm · Saint-Gall (?) · XVe siècle
Miscellanea monastica et historica

Manuscrit composite à contenu principalement historique, écrit en latin et en allemand, en grande partie par le moine de Saint-Gall itinérant Kemli(† vers 1481). Le manuscrit contient, outre plusieurs autres textes, une Regula Benedicti, des énigmes et des proverbes en latin et, dans la seule version conservée, en allemand, un Jeu de la Passion du Moyen-Rhin du XIVe siècle ainsi qu’une sorte de curriculum vitae du scribe Kemli. (smu)

En ligne depuis: 23.12.2008

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 926
Parchemin · 336 pp. · 23 x 17-17.5 cm · Saint-Gall · 2e moitié du IXe siècle
Recueil de textes

Copie significative du point de vue de l’histoire des textes de la règle monastique du père de l’Eglise Basile le Grand (329-379), dans une traduction latine du père de l’Eglise Rufin (vers 345-410), écrite à l’Abbaye de Saint-Gall par plusieurs mains, dans la seconde moitié du IXe siècle. Outre deux textes plus courts, le manuscrit contient encore un choix d’extraits du „De institutis coenobiorum“ de Jean Cassien († 430/35; à partir de 4,32ff.). (smu)

En ligne depuis: 23.12.2008

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 928
Papier · 258 [260] pp. · 21.5 × 14.5 cm · Abbaye de Saint-Gall · vers 1440
Manuscrit composite monastique de la première moitié du XVe siècle avec les 'Consuetudines' de Subiaco-Wiblingen et Kastl

Manuscrit composite important au point de vue de l'histoire du texte, provenant de l'Abbaye de Saint-Gall, avec des copies de textes monastiques concernant les mouvements de réforme de la première moitié du XVe siècle. Il contient entre autres textes, les Consuetudines Sublacenses (p. 119), les Consuetudines d'un monastère cistercien en Boèhme (p. 2674; Directorium et consuetudines monasterii de Nepomuk ord. Cist. in Bohemia), des indications générales et liturgiques pour la vie conventuelle (p. 7487), des propos dédaigneux d'un moine de Hersfeld résident à Saint-Gall sur les tentatives de réforme du chapitre général (p. 98108) ainsi que (p. 113 à 258) les Consuetudines Castellenses. Celles-ci contiennent des indications liturgiques pour le service divin et des consignes pour la vie quotidienne et l'organisation de la communauté monastique de Kastl dans le Haut-Palatinat. Ces Consuetudines rayonnent par la suite loin à la ronde et influencent aussi la vie monastique de nombreux autres monastères du sud de l'Allemagne, y compris Saint-Gall. Cet unique manuscrit, le Cod. Sang. 928 transmet le prologue original de l'abbé Otto Nortweiner de Kastl (1378−1399) à propos de ces réformes. La reliure du manuscrit, à l'origine une reliure souple, fut restaurée au XIXe siècle ou au début du XXe siècle, au prix de graves atteintes à la substance originale du codex. (smu)

En ligne depuis: 23.09.2014

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 932
Papier · 578 pp. · 15.2 × 11 cm · Abbaye de Saint-Gall, peut-être pour un certain temps en possession de P. Gallus Kemli · probablement 1437−1443
Manuscrit composite monastique de la première moitié du XVe siècle

Plusieurs copistes ont pris part à la rédaction de ce manuscrit de petit format, entre 1437 et 1443, parmi lesquels le moine saint-gallois itinérant Gall Kemli (1417−1481). Le manuscrit, dont l'étiquette sur le dos porte l'inscription Miscellanea Regularia Liturgica et Medica, est conservé dans sa reliure originale et contient en plus des Consuetudines Sublacenses d'autres écrits réformateurs émanant des mouvements de réforme de la fin du Moyen-Age de Subiaco et de Melk. De ceux-ci font partie par exemple des prières à lire pendant les repas, qui changent durant l'année liturgique selon les fêtes (p. 99117), de nombreux textes liturgiques et calculs pour le calendrier. Dans la dernière partie se trouvent des traités médicaux, parmi lesquels (p. 480) des vers mnémotechniques sur la saignée (p. 569571) et la lettre pseudo-aristotélicienne Secretum Secretorum, une sorte d'enseignement encyclopédique secret avec des caractéristiques orientales, transmise dans de nombreux manuscrits. L'index, qui se trouve à l'intérieur de la couverture antérieure, fut rédigé par P. Magnus Hungerbühler (1732−1811) entre 1774 et 1780, alors qu'il exerçait la fonction de bibliothécaire de l'Abbaye. (smu)

En ligne depuis: 23.09.2014

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 934
Papier · 324 ff. · 15.3 x 11 cm · Saint-Gall · XIVe siècle (première moitié-moitié)
Règles monastiques, prières et courts traités

Manuscrit composé de quatre unités contenant des recueils de textes en allemand, parmi lesquels des règles monastiques (entre autres celle de Saint-Benoît), des prières et de courts textes à caractère spirituel. Une confrontation des écritures permet d’attribuer les sections I, II et IV à la main du bénédictin Friedrich Kölner (Köllner, Cölner, Colner), qui séjourna à l’Abbaye de Saint-Gall entre 1429/30 et 1439. La section III, ou son modèle, fut dédiée, comme l’atteste une note biffée ultérieurement, à Anna Vogelweider, soeur cistercienne dans le monastère de Magdenau dans le Bas Toggenburg. Cette Anna était probablement, comme le laisse penser une note de donation, la tante d’une soeur Els (Elsbeth?) du Couvent des soeurs de Saint-Georges à Saint-Gall. (fas)

En ligne depuis: 31.03.2011

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 947
Papier · 112 pp. · 21.8 x 15 cm · Abbaye de Saint-Gall (?) · XVe siècle
Manuscrit composite contenant entre autre des extraits par ordre alphabétique des textes des Pères de l'Eglise et un portrait des peuples en vers latin médiéval

Le manuscrit, conservé dans sa reliure souple d’origine, contient dans sa partie principale (p. 188; index p. 93) des extraits, classés par ordre alphabétique, des écrits des Pères de l'Eglise, en latin, concernant différentes notions théologiques (De abiectione – De voto). A la fin suivent des textes plus courts: à la p. 89 se trouve un portrait peu connu des peuples et des tribus, en vers, en latin médiéval (avant tout des régions de l'Allemagne), qui s'intitule Versus de provinciis et commence par ces mots Roma potens, reverenda Ravenna, Britannia pauper. Aux pp. 9092 est transmise une lettre d'un professeur d'université parisien (Epistola cuiusdam egregii magistri parisiensis) sur le mal que constitue la propriété, à laquelle fait suite p. 94−100 une interprétation du Notre Père en latin ainsi que d'autres textes spirituels et ascétiques en latin et (p. 106112) en allemand. L'index du contenu à l'intérieur de la couverture antérieure a été écrit par P. Jodocus Metzler (1574−1639), qui fut longtemps bibliothécaire de l'Abbaye. (smu)

En ligne depuis: 23.09.2014

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 958
Papier · 222 pp. · 22 × 15 cm · Germania meridionale / Svizzera settentrionale · 1521
Frau Tugendreich

Unique copie conservée du récit en prose „Frau Tugendreich“, rédigé par une auteur(e) inconnue ou un auteur inconnu dans l'entourage de l'Empereur Maximilien (1508−1519), dans la seconde décennie du XVIe siècle. En ce qui concerne le texte, il s'agit d'un mélange entre le roman d'époque et le débat sur l'utilité ou l'inutilité de la femme. Dans un cadre plus extérieur du récit, un jeune homme, enfermé dans l'idéal courtois, et son maître, plus expérimenté, prisonnier de l'image traditionnelle de la femme, débattent sur la valeur, l'importance et le bon comportement de la femme. Malheureusement, après la page 196, en raison de la perte de pages, des parties importantes du texte ont été perdues. La copie, écrite par un scribe A. S. (p. 219) dans un dialecte de Souabe orientale, date de l'an 1521. (smu)

En ligne depuis: 23.09.2014

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 961
Papier · 428 pp. · 20.7 x 15 cm · communauté des bénédictines de St. Georges sur St-Gall · 1465, 1467
Manuscrit composite du XVème siècle avec des textes ascétiques et mystiques

Le manuscrit, daté à deux endroits des années 1465 (p. 393) et 1467 (p. 181) et probablement écrit par huit mains différentes, appartenait au monastère des bénédictines de Saint-Georges sur Saint-Gall, et parvint vers 1780/82 dans la bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall à la suite d’un échange. Le codex entièrement rédigé en allemand contient l’explication du décalogue de Marquard de Lindau (p. 3176), les chants Ain raine maid verborgen lag et Spiegelweisede Heinrich Frauenlob (p. 177181), une instruction de Thomas d’Aquin relative à l’attention durant la prière (p. 182186), le „ Büchlein der ewigen Weisheit“ de Henri Suso (p. 195393), des réflexions sur la consécration (p. 394399) et pour le dimanche (p. 399402) ainsi qu’un traité anonyme sur la mort (p. 405422). Pour renforcer ce manuscrit plusieurs fragments de parchemin d’un manuscrit liturgique neumé de Saint-Gall du XI/XIIème s. ont été utilisés. (smu)

En ligne depuis: 25.06.2015

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 966
Papier · 235 pp. · 21 x 14.5-15 cm · Saint Gall · vers 1450
Recueil de textes

Manuscrit composite spirituel et ascétique, datant du XVe s., contenant des proverbes, des exortations et des sermons de Saints et de Docteurs de l'Eglise sur les sacrements, le Notre Père (entre autre de Maître Eckhart, David von Augsburg, Berthold von Regensburg ou du prédicateur d'Engelberg), etc., le Mystère de Noël, dit de Saint-Gall (aussi appelé Mystère de l'enfance de Jésus) ainsi qu'un commentaire au livre de Daniel de Nikolaus von Lyra. (smu)

En ligne depuis: 12.12.2006

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 973
Papier · 730 pp. · 17 x 11.8 cm · communauté féminine de Wonnenstein, Teufen · 1498
Manuscrit composite du couvent féminin de Wonnenstein avec de la littérature édifiante et le plus ancien catalogue des livres du couvent

Le manuscrit, écrit vers 1500 par des sœurs du Tiers-Ordre de saint François de Wonnenstein près de Teufen, non loin de Saint-Gall, contient, en guise d’introduction, le catalogue des manuscrits et des livres imprimés de la bibliothèque conventuelle, datant de vers 1500, avec en tout 110 entrées (p. 19). La partie principale se compose de traités ascétiques et édifiants. Parmi ces oeuvres figurent la traduction allemande de la Regula novitiorum de Bonaventure par le frère Conrad Nater (p. 15107), la version allemande du De exterioris et interioris hominis compositione de David de Augsburg (p. 109188), les Ermahnung zu einem wahren klösterlichen Leben du moine franciscain Heinrich Vigilis de Weissenburg (p. 190223), le traité Die besessene Nonne Agnes (p. 225404), un traité sur la Passion attribué à Bernardin de Sienne (Lernung das lyden unsers lieben heren zu betrachten; p. 406475), les révélations des mystiques Gertrud von Helfta et Christine Ebner (p. 476486), le Soliloquium de Bonaventure dans une version abrégée en allemand (p. 496713) ainsi que le traité Vom Reuer, Wirker und Schauer dudit Kuttenmann (p. 717727). Le 11 février 1782 le bibliothécaire de l’Abbaye de Saint-Gall, Johann Nepomuk Hauntinger (1756−1823), reçut le manuscrit avec quatre autres manuscrits (aujourd’hui Cod. Sang. 972a, Cod. Sang. 976, Cod. Sang. 977 et Cod. Sang. 991) de la communauté des capucines de Wonnenstein. (smu)

En ligne depuis: 25.06.2015

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 983
Papier · 367 pp. · 3.2 x 2.27 cm · Saint-Gall, Saint-Léonard (?) · 1464
Otto von Passau, "Die 24 Alten"

Au temps de la rédaction de l’oeuvre "Die 24 Alten", achevée en 1386, le franciscain Otto von Passau était membre du couvent des cordeliers de Bâle. Cette oeuvre, une sorte de guide de la vie chrétienne, était largement diffusée dans les couvents de femmes et destinée aux lectures à haute voix durant les repas. Ce manuscrit fut écrit en 1464, par une swester Endlin, probablement au couvent des franciscaines de Saint-Léonard, à Saint-Gall. (ber)

En ligne depuis: 04.11.2010

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 985
Papier · 507 pp. · 27.8 x 20.2 cm · probablement Freiburg i. Br. · 1467
« Spiegelbuch » et autres traités édifiants en traduction allemande

Ce manuscrit de 1467, qui appartenait au monastère des Clarisses de Freiburg en Brisgau avant d’être acquis par l’Abbaye de Saint-Gall en 1699, contient en plus de quelques textes en latin, plusieurs traités spirituels et édifiants en traduction allemande parmi lesquels une Ars moriendi, le Cordiale de quattuor novissimis de Gerard van Vliederhoven, les dites lettres de Jérôme traduites par Jean de Neumarkt (ca. 1315-1356), le „Spiegelbuch“ – un texte sous forme de dialogue versifié sur la manière correcte de mener sa vie, tentatives d’une vie séculière et les punitions dans l’au-delà avec en tout vingt dessins à la plume colorés – et la légende des trois bienheureux rois dans la version de Jean de Hildesheim (1310/1320-1375). Dans le manuscrit se trouvent encore d’autres dessins à la plume : une licorne (p. 87), deux figures d’apôtres (p. 107; Paul et Jean?), un homme et une femme en vêtements séculiers, un cerf et un sanglier (p. 513). Sur les pages de garde antérieure et postérieure se reconnaissent des traces d’une minuscule carolingienne (sur la page de garde postérieure: Raban Maur De computo). (sno)

En ligne depuis: 04.10.2011

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 987
Papier · 602 pp. · 28.5 x 21 cm · région du Lac de Constance, communauté des frères convers de l’Abbaye de Saint-Gall · 1454
Manuscrit composite édifiant illustré de la communauté des frères convers de l’Abbaye de Saint-Gall avec trois traités édifiants en allemand

Le manuscrit contient trois volumineux traités en langue allemande. Au début, figure la vie de l‘évêque Johannes d’Alexandrie (p. 583), composée par Anastasius Bibliothecarius. Suivent le traité édifiant Die vierundzwanzig Alten oder der goldene Thron der minnenden Seele de Otto de Passau (p. 87544) et la légende des trois Rois (Historia trium regum) de Johannes de Hildesheim (p. 546602). Le traité de Otto de Passau est illustré par 25 dessins à la plume colorés et encadrés en rouge sur la largeur d’une colonne. La légende des trois Rois a recours à une miniature en pleine page (p. 546), qui montre les trois Rois durant leur visite à l’enfant Jésus. Le scribe et l’illustrateur de ce manuscrit probablement réalisé dans l’entourage de la communauté des frères convers de Saint-Gall ne sont pas connus ; les caractéristiques stylistiques rappellent cependant l’enluminure du peintre de Constance, Rudolf Stahel. Le manuscrit est daté à trois endroits de l’année 1454 (p. 93 inscription de l’image; p. 544; p. 602). Il se trouvait au XVème siècle en possession des frères convers de l’Abbaye de Saint-Gall (qui ne maîtrisaient pas le latin). En 1618 le manuscrit se trouvait encore dans la bibliothèque des frères convers. Au plus tard, en 1755 sa présence est attestée dans la bibliothèque principale de l’Abbaye de Saint-Gall. (smu)

En ligne depuis: 25.06.2015

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 990
Papier · 589 pp. · 30.5 × 21/21.5 cm · Monastère des Dominicaines de Sainte-Catherine à Saint-Gall (Regina Sattler, Dorothea Hertenstein, Elisabeth Schaigenwiler) · 1521/22
Recueil à caractère ascétique contenant des traités spirituels du moine dominicain Wendelin Fabri de Pforzheim

Le manuscrit rédigé dans le monastère des Dominicaines de Sainte-Catherine à Saint-Gall, en 1521 et 1522, par les copistes Regina Sattler, Dorothea von Hertenstein et Elisabeth Schaigenwiler, est le seul à transmettre les oeuvres spirituelles du moine dominicain Wendelin Fabri né à Pforzheim (vers 1465 - après 1533). Il rédigea ces textes dans le cadre de sa fonction spirituelle dans le couvent des Dominicaines de Zoffingen à Constance entre 1510 et 1518 pour les lectures durant les repas, à savoir pour le sacrement de l’autel, pour les cinq pains d’orge des religieux et les fruits de la Sainte Messe, les collations sur les sept antiphons O ainsi que les traités Villicatorius et Prudentia simplex religiosorum. Le manuscrit entra en possession de la bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall entre 1780 et 1782. A la fin du XVIe s., il se trouvait encore dans le monastère des Dominicaines de Sainte-Catherine à Wil. (smu)

En ligne depuis: 13.12.2013

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1003
Papier · 545 pp. · 15.2 x 10−10.5 cm · Saint-Gall, communauté des béguines de la Untere Klause de Saint-Léonard · 1498
Manuscrit ascétique et mystique pour la communauté des soeurs de Saint-Léonard à Saint-Gall

Le manuscrit rédigé en 1498 provient de la bibliothèque de la communauté régulière des soeurs du Tiers-Ordre franciscain dans l’ermitage inférieur (Unteren Klause) de Saint-Léonard devant la porte de la ville de Saint-Gall. La copiste principale inconnue –elle écrit jusqu’à la p. 536 – demande à deux reprises aux lectrices de réciter pour elle un Ave Maria (p. 201; p. 536). Le manuscrit contient, au début, une version importante au point de vue de l’histoire textuelle du Schürebrand (p. 10201), au milieu (p. 206339) les parties 1 et 3 du traité Von dreierlei Abgründen, attribué à saint Bonaventure, et, à la fin (p. 344535), le traité sur la Passion Extendit manum de Heinrich de Saint-Gall. La salutation à Marie insérée à la fin du manuscrit (p. 537539) est d’une autre main. Le manuscrit rejoignit, après la Réforme et la sécularisation de la communauté des sœurs de Saint-Léonard, la bibliothèque des bénédictines de Saint-Georges, puis enfin, en 1780/82, la bibliothèque de l’Abbaye de Saint-Gall. (smu)

En ligne depuis: 25.06.2015

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1004
Papier · 180 ff. · 15 x 11 cm · Saint-Gall, monastère bénédictin / Hermitage Saint-Georges · 1432-1436
›Engelberger Predigten‹, Johannes von Indersdorf, Marquard von Lindau

Ce codex, écrit entre autres par le bénédictin Friedrich Kölner, et destiné à l’Hermitage Saint-Georges, contient en plus d’une traduction de la vie de saint Benoît (selon Grégoire le Grand “Dialogues”, livre 2) et d’un extrait du traité sur l’eucharistie de Marquard de Lindau, une version particulièrement précoce des oraisons de „Wilhelm-“ et de„Ebran-Gebetbuch“ de Johannes von Indersdorf. Il transmet en outre quelques-uns des „Engelberger Predigten“, complétant ainsi le recueil contenu dans le Cod. M 47 du couvent des dominicaines de Sainte-Catherine à Wil. Il faut remarquer que les deux manuscrits se réfèrent à un modèle, auquel se réfèrent également, pour le choix de "Engelberger Predigten", le Cod. Sang. 1919 et le Wil M 42 (également complémentaires dans ce cas), écrits environ 50 ans plus tard. (nem)

En ligne depuis: 09.04.2014

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1066
Papier · 327 ff. · 31 x 21 cm. · Saint-Gall, couvent des dominicaines de Sainte-Catherine · probablement 1484
Sermons en allemand (Meister Eckhart, Johannes Tauler, Nikolaus von Straßburg et autres)

Ce manuscrit, rédigé dans le couvent des dominicaines de Sainte-Catherine à Saint-Gall, probablement en 1484, constitue la première partie d’un recueil, qui à l’origine devait contenir, selon une indication contenue dans l’index, 151 sermons ordonnés selon l’année liturgique et selon toute probabilité destinés aux lectures durant les repas. Parmi eux se trouvent des sermons de Meister Eckhart, de Johannes Tauler, de Nikolaus von Straßburg, de Rudolf Goltschlacher, de Meister Wilhelm, de Felix Fabri (?), de Jordan von Quedlinburg et quelques-uns du corpus des „St. Georgener“ et des „Engelberger Predigten“. Il faut remarquer qu’en ce qui concerne le contenu des "Engelberger Predigten" le Cod. Sang. 1066 est complémentaire aux Cod. Sang. 1919 et Wil M 42, également rédigés dans le couvent saint-gallois de Sainte-Catherine. A la différence du Cod. Sang. 1919 et du Wil M 42, qui se réfèrent indirectement ou directement à la version *C, à laquelle les deux manuscrits Cod. Sang. 1004 et Wil M 47 - réalisés 50 ans avant – doivent aussi leur fonds de Engelberger Predigten, le Cod. Sang. 1066 dérive d’un manuscrit du groupe textuel *Y3, également proche du Cod. 752(746) de la bibliothèque de l’abbaye bénédictine d’Einsiedeln. (nem)

En ligne depuis: 09.04.2014

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1084
Papier · 338 pp. · 28-28.5 x 20.5-21 cm · Heidelberg · XVe siècle
Armorial de l’abbé de Saint-Gall Ulrich Rösch

Armorial de l’abbé de Saint-Gall Ulrich Rösch (1463-1491), contenant 1626 armoiries de hauts personnages laïcs ou ecclésiastiques, avant tout de la région du sud de l’Allemagne. L’armorial fut probablement produit dans l’atelier de Hans Ingeram, établi à Heidelberg, pour un commenditaire inconnu entre Neckar et Oberrhein. Dans les années 1480, l’abbé de Saint-Gall, Ulrich Rösch, acheta le volume et y ajouta, dans la dernière partie, un grand nombre d’armoiries de Suisse et de l’Allemagne limitrophe, qu’il fit dessiner par le peintre de Winterthur, Hans Haggenberg. L’un des plus importants armoriaux du XVe siècle. (smu)

En ligne depuis: 23.12.2008

Preview Page
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 1085
Papier · 554 pp. · 31-31.5 x 20.5-21 cm · entre 1530 et 1572
Armorial de l’humaniste glaronnais Aegidius Tschudi

Armorial de l’humaniste glaronnais Aegidius Tschudi (1505-1572), entre 1530 et 1572. Il contient plus de 2000 armoiries, surtout de familles de l’ancienne Suisse. Plusieurs armoiries contiennent des explications généalogiques de la main de Tschudi. (smu)

En ligne depuis: 23.12.2008

Documents: 1363, affichés: 1181 - 1200