Documents: 10

Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, IS 1841
Parchemin · a-c + I + 56 + II-IV + d-f ff. · 38.3 x 26.5 cm · France · XIIIe siècle
Liber sapientiae glossatus

Le manuscrit, d’origine française, faisait certainement partie depuis le XIVe siècle de la libraria secreta du couvent de Saint-François d’Assise, comme en atteste sa présence dans l’inventaire de la bibliothèque du couvent rédigé en 1381 par le frère Giovanni Ioli, qui s’occupait de son réagencement entre 1377 et 1384. Il comprenait à l’origine non seulement le Liber sapientiae, mais aussi le troisième et le quatrième livre des Sentences de Pierre Lombard. Il fait partie d’un groupe important de manuscrits d’origine française, certains richement décorés, qui furent acquis par le couvent depuis la fondation de la bibliothèque. Le manuscrit était encore entier lorsqu'il était en possession de l’antiquaire Leo Olschki ; en 1960, désormais démembré, il fut acheté par la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne auprès de l’antiquaire genevois Nicolas Rauch. (ber)

En ligne depuis: 14.12.2018

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, IS 4254
Parchemin · 22 ff. · 20.4 x 15.5 cm · premier tiers du XVe siècle
Othon de Grandson, Poésies

Othon de Grandson, chevalier et poète, s’illustra aussi bien par ses vers que par ses faits d’armes lors de la Guerre de Cent ans. Il fut conseiller d’Amédée VII de Savoie. A la mort de son suzerain, il s’enfuit en Angleterre. Rentré dans le Pays de Vaud, il meurt dans un duel judiciaire à Bourg-en-Bresse en 1397. Au travers de ses poésies, Othon de Grandson contribua notamment à faire connaître la Saint-Valentin jusqu’alors célébrée surtout dans le monde anglo-saxon. (swe)

En ligne depuis: 31.03.2011

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, M 454
Parchemin · 124 ff. · 28.5 x 20 cm · France · première moitié du XIVe siècle
Roman de la Rose

Ce codex daté de la première moitié du XIVe s. contient une copie du Roman de la Rose, un poème allégorique en ancien français composé au XIIIe s. par Guillaume de Lorris et Jean de Meung. Cet exemplaire, une des plus de 300 copies complètes ou partielles qui subsistent, est abondamment annoté ce qui atteste de son usage fréquent par de nombreux lecteurs. (sti)

En ligne depuis: 21.01.2011

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, M 1016
Papier · 141 ff. · 29 x 20 cm · Genève · XVIe siècle
Recueil Grenet

Le recueil Grenet est un manuscrit poétique réalisé par le marchand genevois Gilbert Grenet (1510 ?-1568) qui rassemble des poésies françaises composées pendant les décennies 1530-1560. Le recueil est ouvert par une quarantaine d’épîtres et de dizains de Clément Marot vraisemblablement copiés pendant et après le séjour du poète à Genève (1542-1543). Il conserve ensuite des poèmes anonymes sur les vertus de l’éducation et de l’art d’écrire. Il se conclut par une quarantaine d’épigrammes et de poésies diverses louant la Réforme et polémiquant contre le catholicisme. Certains sont des récritures personnelles de textes de Théodore de Bèze et de Ronsard. Le codex, partiellement décoré, illustre le rôle joué par la poésie militante dans les milieux marchands soutenant la Réforme à Genève au temps de Jean Calvin. Il a été acquis par la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne en 1844. (dou)

En ligne depuis: 12.12.2019

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, Ms 350
Papier · 181 ff. · 22 x 14.5 cm · vers 1430
Othon de Grandson, Les Responses des cent Balades

Othon de Grandson, chevalier et poète, s’illustra aussi bien par ses vers que par ses faits d’armes lors de la Guerre de Cent ans. Il fut conseiller d’Amédée VII de Savoie. A la mort de son suzerain, il s’enfuit en Angleterre. Rentré dans le Pays de Vaud, il meurt dans un duel judiciaire à Bourg-en-Bresse en 1397. Othon de Grandson composa ces poèmes probablement entre 1366 et 1372. Ce recueil contient également des ballades dues à treize auteurs différents. (swe)

En ligne depuis: 31.03.2011

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, Ms 398
Parchemin · 1 f. · ca. 14.5 x 18.5 · Fulda · ca. 830
Iordanes Gothus, De origine actibusque Getarum (fragment)

Le fragment provenant du scriptorium du monastère de Fulda constitue, avec celui de l’Universitätsbibliothek d’Heidelberg, Pal. lat. 921, un des deux seuls manuscrits connus des Getica de Jordanès, écrit dans une minuscule anglosaxonne (continentale). Il ne s’agit cependant pas d’une partie du feuillet manquant depuis le début du XIXe siècle du Pal. lat. 921. Avec le « Codice Basile » de Palerme, Archivio di Stato, le Ottob. lat. 1346 de Rome, Biblioteca Vaticana et le Pal. lat. 920, le reste de ce feuillet appartient au plus ancien témoin des Getica. Il pourrait constituer une partie d’un manuscrit de Jordanès, dont la présence est attestée à Fulda jusqu’à la fin du XVIe siècle. (stb)

En ligne depuis: 13.10.2016

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, Ms 403
Parchemin · 113 ff. · 24 x 12.3 cm · France? · fin du XIIème siècle
P. Ovidii Nasonis, Metamorphoses

Le manuscrit, écrit dans une gothique primitive et daté de la fin du XIIe siècle, contient une copie incomplète des Métamorphoses d’Ovide (2,52 – 3,466 ; 3,651 – 14,43 ; 14,414 – 15,668). Il présente des gloses marginales et interlinéaires, ainsi que des variantes de mains différentes. (del)

En ligne depuis: 22.06.2017

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, Ms 5011
Parchemin · IV + 45 ff. + V-VIII ff. · 33.5 x 22. 5 cm · Romainmôtier (?) · XIIe siècle (ff. 1-30) ; vers 1300 (ff. 31-45)
Cartulaire du prieuré clunisien de Romainmôtier (Suisse, canton de Vaud)

Le manuscrit est un cartulaire établi en faveur du prieuré clunisien de Romainmôtier (canton de Vaud) et probablement copié dans le monastère. Il se compose de deux ensembles distincts chronologiquement et réunis à une date inconnue. La première partie date du XIIe siècle et se compose de 77 documents précédés d’une préface narrant les principaux événements de l’histoire ancienne de l’institution. Le deuxième ensemble a été copié à la fin du XIIIe siècle et contient 80 documents, qui remontent pour la plupart aux années 1270-1286. (anm)

En ligne depuis: 29.03.2019

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, U 964
Parchemin · VI + 522 + VI ff. · 33 x 24.5 cm · France · fin du XIIIe siècle
Biblia Porta

La Biblia Porta – du nom de son dernier propriétaire privé – est une Bible enluminée de la région franco-flamande datant de la fin du XIIIe siècle. La richesse de cet ouvrage, exceptionnel et unique, réside dans la qualité de l’illustration du texte : 337 scènes d’une grande finesse artistique, pleines de vie et d’expression, illustrent l’histoire, la vie des hommes au Moyen Âge et leur vision du monde. Les illustrations se composent de majuscules historiées, de majuscules ornées, de drôleries et d’illustrations marginales. Le texte, écrit dans une calligraphie très soignée sur un vélin très fin, est la version latine de la Bible de saint Jérôme révisée à Paris dans le second quart du XIIIe siècle. Ce document est un des rares ouvrages subsistants au monde de cette école d’enluminure du nord de la France. (min)

En ligne depuis: 21.12.2009

Preview Page
Lausanne, Bibliothèque cantonale et universitaire - Lausanne, V 1765
Parchemin et papier · 117 ff. · 25 x 18.5 cm · 1ère partie : Italie; 2ème partie : France ou Suisse · 1ère partie : fin XIVe-début XVe siècle (palimpseste XIIIe) ; 2ème partie : XVe siècle
Henri Suso, Horologium Sapientiae, Francesco Petrarca, De Vita Solitaria

Ce codex contient deux textes différents, tous deux incomplets, dans une reliure du XIXe siècle. Il s’agit d’une part de l’Horologium Sapientiae de Henri Suso (1-66), dont le texte original fut écrit à Constance et connut une large diffusion au Moyen Âge tardif, et d’autre part du De Vita Solitaria de Francesco Petrarca (67-116). Le premier est un manuscrit sur parchemin d’origine italienne, daté de la fin du XIVe-début du XVe siècle, écrit d’une seule main dans une gothique semi-cursive sur deux colonnes. Sa particularité est d’utiliser du parchemin palimpseste, sur lequel se trouvaient initialement des textes juridiques copiés au XIIIe siècle. Le second, d’une autre main et d’origine française ou suisse, présente une copie du texte de Pétrarque dans une minuscule bâtarde, sur deux colonnes, datée du XVe siècle. Tous deux présentent quelques initiales filigranées et sont émaillés de manicules. (fav)

En ligne depuis: 10.10.2019

Documents: 10