Sélectionner un manuscrit de cette collection: Cod. Sang. 2  Cod. Sang. 855 Cod. Sang. 858  Cod. Sang. 2135  530/670
Pays de conservation:
Pays de conservation
Suisse
Lieu:
Lieu
St. Gallen
Bibliothèque / Collection:
Bibliothèque / Collection
Stiftsbibliothek
Cote:
Cote
Cod. Sang. 857
Titre du manuscrit:
Titre du manuscrit
Le manuscrit saint-gallois des Nibelungen B avec la Chanson des Niebelungen, la « Klage », « Parzival » et « Willehalm » de Wolfram von Eschenbach et avec « Karl der Grosse » de Stricker
Caractéristiques:
Caractéristiques
Parchemin · 693 pp. · 31.5 x 21.5 cm · peut-être Tyrol du Sud/Salzbourg · troisième quart du XIIIe siècle, probablement vers 1260
Langue:
Langue
Allemand, Moyen-haut-allemand
Résumé du manuscrit:
Résumé du manuscrit
Ce manuscrit (aussi appelé « St. Galler Epenhandschrift »), écrit sur deux colonnes et d’une manière très uniforme par trois copistes principaux anonymes et par quatre copistes secondaires, offre dans la meilleure rédaction un recueil unique en son genre de récits des héros et des chevaliers en ancien allemand moyen. Il contient « Parzival » (p. 5288 ; version D) de Wolfram von Eschenbach, la Chanson des Niebelungen (p. 291416 ; version B) avec la « Klage » conclusive (p. 416451 ; version B), le poème « Karl der Grosse » (p. 452558 ; version C) de Stricker, le récit en vers « Willehalm » (p. 561691 ; version G) de Wolfram von Eschenbach ainsi que cinq strophes (« Sangspruchstrophen ») de Friedrich von Sonnenburg (p. 693 ; version G). Sans doute jusqu’en 1768, date de l’acquisition du manuscrit par l’Abbaye de Saint-Gall, se trouvaient aussi à la fin de ce volume des fragments des épopées en vers « Die Kindheit Jesu » de Konrad von Fussesbrunnen et Unser vrouwen hinvart de Konrad von Heimesfurt. Ces deux dernières œuvres furent extraites avant 1820 du manuscrit épique et se trouvent à présent dans la Staatsbibliothek Preussischer Kulturbesitz à Berlin (mgf 1021) et respectivement dans la Badische Landesbibliothek à Karlsruhe (Cod. K 2037). Le manuscrit, illustré par 78 initiales peintes de façon uniforme par des artistes inconnus de l’école de miniature de Padoue, a dû être commandité par un riche personnage, intéressé par les épopées en moyen-haut-allemand. Le premier propriétaire connu nommément était l’humaniste glaronnais et savant universel Aegidius Tschudi (1505−1572), dont le legs de manuscrits put être acquis en 1768 par l’Abbaye de Saint-Gall. (smu)
DOI (Digital Object Identifier):
DOI (Digital Object Identifier
10.5076/e-codices-csg-0857 (http://dx.doi.org/10.5076/e-codices-csg-0857)
Lien permanent:
Lien permanent
http://www.e-codices.unifr.ch/fr/list/one/csg/0857
IIIF Manifest URL:
IIIF Manifest URL
IIIF Drag-n-drop http://www.e-codices.unifr.ch/metadata/iiif/csg-0857/manifest.json
Comment citer:
Comment citer
St. Gallen, Stiftsbibliothek, Cod. Sang. 857: Le manuscrit saint-gallois des Nibelungen B avec la Chanson des Niebelungen, la « Klage », « Parzival » et « Willehalm » de Wolfram von Eschenbach et avec « Karl der Grosse » de Stricker (http://www.e-codices.unifr.ch/fr/list/one/csg/0857).
En ligne depuis:
En ligne depuis
08.10.2015
Littérature additionnelle:
Littérature additionnelle
Littérature additionnelle – St. Galler Bibliotheksnetz (SGBN) - Verbundkatalog
Ressources externes:
Ressources externes
Droits:
Droits
Images:
(Concernant tous les autres droits, voir chaque description de manuscrits et nos conditions d′utilisation)
Outil d'Annotation - Se connecter
Il n'y a pas encore d'annotation pour ce manuscrit. Soyez le premier a en créer une!
Ajouter une annotation
Outil d'Annotation - Se connecter
Il n'y a pas encore de nouvelle référence bibliographique pour ce manuscrit. Soyez le premier a en ajouter une!
Ajouter une référence bibliographique

Images de références et reliure


Plat supérieur

Plat inférieur

Dos

Mesure (page)

Digital Colorchecker