A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Christine, de Pisan (1365-1429)

2 documents trouvés
Mirador Ouvrir dans Mirador
Preview Page
Cologny, Fondation Martin Bodmer, Cod. Bodmer 49
Parchemin · 150 ff. · 28.0 x 20.0 cm · France · vers 1460
Christine de Pisan, Epitre d'Othea

En ligne depuis: 25.07.2006


  • Christine, de Pisan: Christine de Pisan: Epitre d'Othea
  • Trouvé dans: Description standard (Vielliard Françoise, Manuscrits Français du Moyen Âge, Cologny-Genève, 1975, pp. 146-149.)
  • Christine, de Pisan: Epitre d'Othea (Ff. 1-150v)
    Incipit: fol. 1 La table de ce livre demonstre le nombre des chappitres dont on vouldra lire. Si est la premiere partie de ceste de exhortacions espiritueles. Et theos en grec est autant a dire en françois comme ' Dieu ', et logos, ' sermo '; dont theologie est a dire ' sermon de Dieu '.
  • Trouvé dans: Description standard (Vielliard Françoise, Manuscrits Français du Moyen Âge, Cologny-Genève, 1975, pp. 146-149.)
  • Christine, de Pisan: Texte (fol. 7r)
    Incipit: Othea, deesse de prudence,Qui adresse les bons en vaillance,A toy, Hector, noble prince puissant,Qui en armes es adez flourissant,Filz de Mars, le dieu de bataille,Qui les fais d'armes livre et taille, (fol. 7v) Et de Minerve la dessePuissant, qui d'armes est maistresse,Successeur des nobles Troyens,Hoir de Troye et des citoyens,Salutacion devant miseAvec vray amour sans faintise.Et comme je soye desiderantTon grant preu que je voy querant,Et que augmentee et preserveeSoit en tous temps et observeeTa vaillance et haulte prouesse,Adez en ta prime jeunessePar mon epistre admonnesterTe vueil et dire et enhorterLes chosez qui te sont necessaires,A haulte vaillance contraires, A l'opposite de prouesse,Affin que ton bon cuer s'adresseA acquerir par bonne escoleLe cheval qui par l'air s'envole,C'est Pegasus le renommé,Qui de tous vaillans est amé
  • Trouvé dans: Description standard (Vielliard Françoise, Manuscrits Français du Moyen Âge, Cologny-Genève, 1975, pp. 146-149.)
  • Christine, de Pisan: Glose (fol. 8v)
    Incipit: Othea, selon grec, puet estre prise pour sagesse de femme. Et comme les anciens, non ayans ancores lumiere de foy, aourassent plusieurs dieux, soubz laquelle foy soient passez les plus haultes seignouries qui ou monde ayent esté, comme le royaume d'Assire, de Perse, les Gregois, les Troyens, Alexandre, les Rommains et plusieurs aultres, et mesmement tous les plus grans philosophes, comme Dieu n'eust ancoires ouverte la porte de sa misericorde, a present nous crestiens, par la grace de Dieu enluminez de vray foy, povons ramener a moralité les oppinions des anciens, et sur ce, maintes belles allegories pevent estre [fol. 9] faictes. Et comme iceulx eussent coustume de toutes chosez aourer que oultre le commun cours des choses eussent perogative d'aucune grace, plusieurs dames sages qui furent en leur temps appellerent deesses
  • Trouvé dans: Description standard (Vielliard Françoise, Manuscrits Français du Moyen Âge, Cologny-Genève, 1975, pp. 146-149.)
  • Christine, de Pisan: Texte (fol. 148v)
    Explicit: Le centiesme texte [Rubr.] Cent auctoritez t'ay escriptez,Si ne soient de toy despitezCar Augustus de femme apristQui d'estre aouré le reprist.
  • Trouvé dans: Description standard (Vielliard Françoise, Manuscrits Français du Moyen Âge, Cologny-Genève, 1975, pp. 146-149.)
  • Christine, de Pisan: Allégorie (fol. 149v)
    Explicit: De cecy dist saint Hue de Sainct Victor en un livre de Discalicon que le sage homme oyt voulentiers de tous et aprent volentiers de chascun et list volentiers toutes manieres d'enseignemens; il ne despite mie la personne, il ne despite point l'escripture, il ne despite point la doctrine, ains quiert indifferamment par tout dont il deffaut [fol. 150] il ne considere point qui c'est qui parle mais que c'est qui dist, il ne prent point garde combien il mesmez scet, mais combien il ne scet. A ce propos dist le sage ou IIIe chappitre du Livre ecclesiastique: Auctorité Auris bona audiet cum omni concupiscencia sapienciam [Eccli, III, 31]. C'est à dire: La bonne oreille orra sapience avec toute convoitise.Explicit.
  • Trouvé dans: Description standard (Vielliard Françoise, Manuscrits Français du Moyen Âge, Cologny-Genève, 1975, pp. 146-149.)
  • Bodmer, Martin (Possesseur précédent) | Christine, de Pisan (Auteur)
  • Trouvé dans: Description standard (Vielliard Françoise, Manuscrits Français du Moyen Âge, Cologny-Genève, 1975, pp. 146-149.)
Preview Page
Genève, Bibliothèque de Genève, Ms. fr. 180
Parchemin · II + 135 ff. · 28 x 20 cm · deuxième moitié du XVe siècle
Christine de Pisan, La Cité des dames

En ligne depuis: 09.12.2008


  • Christine, de Pisan: Christine de Pisan (c. 1364 - † c. 1429-1442), La Cité des dames
  • Trouvé dans: Description standard (Notice de Paule Hochuli Dubuis, Bibliothèque de Genève, pour e-codices 2008.)
  • Christine, de Pisan: La Cité des dames (fol. 3v-130v)
    Incipit: Celon la maniere que j'ay plus en usaige et a quoy est plus disposé l'exercite de ma vie, c'est assavoir en frequentation de estude de lettres, ung jour, comme je fusse seante sur ma sele avironnee de pluseurs volumes de diverses matieres, mon entendement avecq traveillié de recueillir la pesanteur des sentences de divers acteurs par moy longuement estudiees
    Explicit: en priant Dieu que par sa grace en cestui monde me donne vivre et perseverer en son saint service, et a la fin soit piteable a mes grans deffaulx et me ottroie la joie qui tousjours dure. Laquelle ainsi par sa grace vous face.
  • Trouvé dans: Description standard (Notice de Paule Hochuli Dubuis, Bibliothèque de Genève, pour e-codices 2008.)
  • Christine, de Pisan (Auteur) | Lullin, Ami (Possesseur précédent) | Petau, Alexandre (Possesseur précédent)
  • Trouvé dans: Description standard (Notice de Paule Hochuli Dubuis, Bibliothèque de Genève, pour e-codices 2008.)